Entre-soi, endogamie, consanguinité… Nicole Esterolle sera-t-elle l’objet d’un procès en diffamation de la part du FRAC-Normandie ? (billet d’humeur)

Nicole Esterolle sera-t-elle l’objet d’un procès en diffamation de la part du FRAC-Normandie pour avoir employé ces mots au sujet du fonctionnement mental de ce dernier? Continuer de lire Entre-soi, endogamie, consanguinité… Nicole Esterolle sera-t-elle l’objet d’un procès en diffamation de la part du FRAC-Normandie ? (billet d’humeur)

Chronique n° 80 de Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Ils sont installés dans la cour de la Bibliothèque Nationale et financé par le Ministère de la Culture… Lequel Ministère devrait être supprimé, car s’il n’existait pas, personne n’aurait financé ces deux grotesqueries , comme des milliers d’autres du même type de modernité, qui parsèment le dispositif public dédié à l’art dit contemporain. Nous sommes ici dans un au-delà de la laideur, dans une méta-laideur signe de distinction de classe, qui pose moins un problème d’ordre esthétique, que moral, politique et surtout juridique… Continuer de lire Chronique n° 80 de Nicole Esterolle (billet d’humeur)

L’ultime baroud d’honneur d’un FRAC par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Voici quelques récentes et ultimes acquisitions conceptualo-bidulaires du FRAC –Normandie, avant sa fermeture définitive imminente , pour cause de pénurie de subventionnement de la part d’un Etat dont les caisses sont de plus en plus désespérément vides. Vous trouverez toutes les infos concernant les acquisitions sur le site du FRAC concerné.
L’œuvre avec pot de fleur renversé est celle que je préfère car elle est la plus illustrative de la violence symbolique et de la puissance terrorisante d’un discours capable d’imposer en tant qu’ art une telle évidente stupidité. Continuer de lire L’ultime baroud d’honneur d’un FRAC par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)