ÉLARGISSONS LE SPECTRE DE L’INEPTE DISRUPTIF ! Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Ils pourront bénéficier de l’enseignement de nouveaux profs-artistes dont je vous joins la liste et l’image d’une œuvre de chacun d’eux (dans l’ordre cette liste) ; Julien Prévieux (la tortue) , Nathalie Talec(le tancarville au Louvre), Philippe Parreno (les sacs plastiques dorés gonflés à l’hélium et qui se collent au plafond), Stephane-Calais (zombie sur fond bleu), Tatiana Trouvé (la chaise avec bâton), Tino Sehgal (la non-œuvre immatérielle)… Continuer de lire ÉLARGISSONS LE SPECTRE DE L’INEPTE DISRUPTIF ! Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Désarroi et fanfaronnade dans la fracosphère du Grand-Est par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Vous trouverez ci-joint copie d’un article de Madame Lequeux du Monde, au sujet du FRAC tricéphale Grand-Est , et qui en dit long sur l’irréversible état de déliquescence de ces Fonds Régionaux. Continuer de lire Désarroi et fanfaronnade dans la fracosphère du Grand-Est par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Tino Sehgal, l’artiste dont l’œuvre n’existe pas par Nicole Esterolle (critique)

Tino Sehgal, l’artiste dont l’oeuvre n’existe pas – puisqu’elle consiste à effacer toute trace d’elle-même – expose au Palais de Tokyo

Il ne montre rien, mais parle avec les visiteurs, et leur fait apparemment rencontrer quelque chose de non-partageable avec les autres. Ca leur appartient. Il se fait payer en liquide et sans contrat ni paperasse…
Continuer de lire Tino Sehgal, l’artiste dont l’œuvre n’existe pas par Nicole Esterolle (critique)

Carte blanche à Tino Sehgal / Palais de Tokyo (FR)

Du 12 octobre au 18 décembre, le Palais de Tokyo présente une exposition conçue par Tino Sehgal (né en Grande-Bretagne en 1976, vit à Berlin), seconde édition d’une série de « cartes blanches » – ces gestes d’artistes investissant la totalité des 13 000 m² de surface d’exposition du Palais de Tokyo – initiée par Philippe Parreno en 2013… Continuer de lire Carte blanche à Tino Sehgal / Palais de Tokyo (FR)

Oui, le FRAC lorrain est bien le plus contemporain de tous nos FRACs‏ par Nicole Esterolle

« J’ai aussi une vision un peu féministe de l’art, privilégiant le regard des artistes femmes par rapport à des situations politiques. Les hommes ont tendance à ériger des choses… L’érection… » Continuer de lire Oui, le FRAC lorrain est bien le plus contemporain de tous nos FRACs‏ par Nicole Esterolle

esse 78 – Danse hybride / Lancement : le jeudi 23 mai 2013

Le métissage entre la danse et les arts visuels a joué un rôle indéniable dans l’émergence des nouvelles pratiques artistiques que l’on connaît aujourd’hui. Le dossier Danse hybride s’intéresse aux oeuvres émergeant des collaborations entre danseurs, chorégraphes et artistes qui ont donné lieu à de nouvelles formes ou à de nouveaux objets. Ce numéro vient confirmer l’intérêt de longue date de esse pour les pratiques qui sortent du champ restreint des arts visuels. Une partie de la revue est également consacrée à des essais et à des couvertures d’expositions et d’événements, autant de manifestations de l’intérêt pluridisciplinaire de esse. Continuer de lire esse 78 – Danse hybride / Lancement : le jeudi 23 mai 2013

L’artiste Tino Sehgal présente deux œuvres au MAC

Du 19 mars au 28 avril 2013, le Musée d’art contemporain de Montréal convie ses visiteurs à une exposition présentant des œuvres de Tino Sehgal, un artiste comptant parmi les plus influents aujourd’hui. Ces œuvres sont composées de séquences chorégraphiées et d’instructions orales exécutées par des « joueurs » et des « interprètes » à l’intérieur du Musée.

Continuer de lire L’artiste Tino Sehgal présente deux œuvres au MAC