La croquignolade tulipaire de Koons : un monument à la crapulerie artistico-financière mondiale Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Une opération culturo-politico-affairiste, pour que la laideur et l’obscénité deviennent signes de distinction, de contemporanéité, et d’appartenance à la classe supérieure des pollueurs environnementaux…Un alibi humanitaire financièrement juteux, qui va fonctionner aussi comme instrument de soft torture du sens et de saine terreur pour le bon peuple. Continuer de lire La croquignolade tulipaire de Koons : un monument à la crapulerie artistico-financière mondiale Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Du 2 au 5 avril 2020, Art Paris accueille 150 galeries internationales sous la verrière aérienne du Grand Palais (FR)

Étoiles du Sud : Barcelone, Lisbonne, Madrid et Porto Après l’Amérique latine, Art Paris tourne son regard vers la péninsule ibérique. Un véritable printemps de l’art souffle sur les villes de Barcelone, Lisbonne, Madrid et Porto. Ce focus mettra l’accent sur l’identité et la diversité de ces quatre villes en pleine renaissance avec une sélection de galeries et d’artistes et des projets parallèles, tels que programme vidéo, conférences ou installations spécifiques qui témoigneront du réveil artistique de l’Espagne et du Portugal. Continuer de lire Du 2 au 5 avril 2020, Art Paris accueille 150 galeries internationales sous la verrière aérienne du Grand Palais (FR)

GIGA-INEPTE au FRAC Grand Large des Hauts-de-France Par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Sans aucun sens ni contenu, l’art pour cela dit « contemporain » peut , dès lors qu’il est totalement creux, atteindre des dimensions gigantesques dans ses coûteuses enflures. C’est ce que s’emploie à nous démontrer le FRAC de Dunkerque avec cette giga opération dispersée dans la ville et intitulée « Gigantisme Art et Industrie »…nous démontrant par la même occasion la TERRIFIANTE puissance ravageuse de l’appareil institutionnel en terme d’art et d’humanité, au bénéfice de la spéculation financière internationale et d’une croissance exponentielle de la stupidité économico-industrielle destructrice de notre environnement et de notre planète… Continuer de lire GIGA-INEPTE au FRAC Grand Large des Hauts-de-France Par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

La très hilarante récupération du scandale des tulipes, ou le comique de retournement… Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Finalement, l’obscène et odieux cadeau de Jeff Koons possède certaines vertus dont il conviendrait plutôt de se féliciter, compte – tenu du service qu’il rend à l’art en France. Il permet en effet de démasquer l’impudence de la gent institutionnelle préposée à l’art contemporain, qui s’avère capable de protester contre un projet auquel elle a largement contribué à ce qu’il puisse être envisagé… Continuer de lire La très hilarante récupération du scandale des tulipes, ou le comique de retournement… Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

TANIA MOURAUD – FROM CHAOS TO ART / Galerie Rabouan Moussion (FR)

Je suis d’une génération où on faisait taire les femmes et j’ai trouvé dans l’art un espace de liberté. L’art est le lieu d’où il devient possible de parler de ces choses-là – on peut évoquer le chaos, sa douleur, … On peut parler des catastrophes de manière libre. Continuer de lire TANIA MOURAUD – FROM CHAOS TO ART / Galerie Rabouan Moussion (FR)

Lettre ouverte des artistes à Marine Le Pen / Par Collectif (FR)

Madame, Que vous preniez la plume pour vous adresser aux artistes quelques jours à peine après les actes terroristes qui ont frappé nos valeurs et nos modes de vie ne nous donne aucune illusion sur vos intentions à notre égard. Tout est incompatible entre nous et seuls les intrigants, les traîtres et les crédules pourront croire un instant que la liberté de création a un sens pour le parti qui est le vôtre. Continuer de lire Lettre ouverte des artistes à Marine Le Pen / Par Collectif (FR)

Erwin Olaf – Waiting / Galerie Rabouan Moussion (FR)

« J’attends une arrivée, un retour, un signe promis. Ce peut être futile ou énormément pathétique : dans Erwartung (Attente), une femme attend son amant, la nuit, dans la forêt ; moi, je n’attends qu’un coup de téléphone, mais c’est la même angoisse. Tout est solennel : je n’ai pas le sens des proportions. Continuer de lire Erwin Olaf – Waiting / Galerie Rabouan Moussion (FR)

Warhol, idole ad nauseam de la beauferie middle-class brauchouille culturocrasse Par Nicole Esterolle

Il attaque d’emblée très fort, notre éminent gros niqueur d’art : « Figure et fétiche pop par excellence, valeur très sure des ventes aux enchères, objet préféré de détestation de ceux qui font profession, en France particulièrement, de mépriser l’art moderne… »… Et tac ! … Continuer de lire Warhol, idole ad nauseam de la beauferie middle-class brauchouille culturocrasse Par Nicole Esterolle

Tania Mouraud – Une rétrospective / Centre Pompidou-Metz (FR)

En 2015, le Centre Pompidou-Metz présente, en partenariat avec neuf lieux de la ville de Metz, la première exposition monographique d’envergure dédiée à l’artiste française Tania Mouraud. Continuer de lire Tania Mouraud – Une rétrospective / Centre Pompidou-Metz (FR)

La France n’aime pas ses peintres – Chronique n° 60 de Nicole Esterolle

La France aime ses cuisiniers, ses chanteurs, ses acteurs de cinéma, ses écrivains, ses philosophes… Mais ses peintres ou artistes plasticiens, non ! Elle les ignore, elle en a honte, elle les oublie, elle ne conçoit même pas leur existence, et, pire encore, elle n’a même plus conscience de cet espèce de trou noir ou de déni des réalités, après tant d’années d’interdiction de la peinture frappée d’une sorte de tabou tel que le décrivent Marie Sallantin, Aude Kerros et Pierre-Marie Ziegler dans le livre publié en 2013 chez Guillaume de Roux « les Années noires de la peinture, 1983-2013 »… Continuer de lire La France n’aime pas ses peintres – Chronique n° 60 de Nicole Esterolle

Tania Mouraud – AD NAUSEAM / Musée d’art contemporain du Val-de-Marne (FR)

Cette exposition de Tania Mouraud, figure majeure de l’art contemporain français, se déploie à la fois à l’intérieur et à l’extérieur du MAC/VAL. Elle réunit une création audiovisuelle coproduite avec l’Ircam-Centre Pompidou, un affichage monumental sur les façades extérieures du musée ainsi que de multiples interventions dans la ville de Vitry-sur-Seine… Continuer de lire Tania Mouraud – AD NAUSEAM / Musée d’art contemporain du Val-de-Marne (FR)