Beaux Arts lance le Grand Débat de la Culture, suggestion de Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Dans le grand débat lancé en décembre dernier par le président de la République, la culture est absente des quatre thématiques identifiées comme les enjeux majeurs de la nation. Or ce qui définit une nation, c’est sa culture. Ce qui crée du lien social, ce qui unit une communauté, c’est la culture. Continuer de lire Beaux Arts lance le Grand Débat de la Culture, suggestion de Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Mise au point ! – Militantisme imposé par Boucher & Lecland (Billet d’humeur)

Vous avez été nombreux à nous signaler les débordements idéologiques et narcissiques de certains individus inféodés par les impératifs de la vie ordinaire. Sur un ton de cégépien, ils tiennent un discours intellectuellement déficient, dans un français discutable sans aucun développement et souvent hors sujet. Continuer de lire Mise au point ! – Militantisme imposé par Boucher & Lecland (Billet d’humeur)

Bilan du Vadrouilleur urbain – 833 977 pages consultées en 2018

Nous continuerons à cultiver notre audace et à ne pas taire la différence afin de faire de notre webzine celui de tous les autres. Nous sommes désormais le site de nouvelles du tourisme culturel. Continuer de lire Bilan du Vadrouilleur urbain – 833 977 pages consultées en 2018

Le monde futur de l’art sans frontières sera probablement celui d’une véritable diversité créatrice plutôt que d’une uniformisation globale Par Aude de Kerros

Le 17 octobre, alors que l’on sable le champagne pour l’inauguration de la FIAC à Paris, un évènement remet en cause trente années d’hégémonie d’Art contemporain, international, orchestré par New York : lors d’une conférence de presse est annoncée la signature d’un accord commercial entre les deux plus grandes banques de données sur l’art : Art Price et Artron. Continuer de lire Le monde futur de l’art sans frontières sera probablement celui d’une véritable diversité créatrice plutôt que d’une uniformisation globale Par Aude de Kerros

Débat du jour – Ouverture de la Fiac: l’art contemporain, la provoc au service du marché?

Graveur, peintre et essayiste. L’œuvre gravé de Aude de Kerros comprend un corpus de cinq cents eaux-fortes, rassemblant neuf cycles de gravures, liées par une même quête de la forme et du sens. Elle a également un important œuvre peint. Son intenseparticipation à la vie artistique française a fait d’elle une observatrice attentive des grandes métamorphoses de l’art de ces dernières décennies. Continuer de lire Débat du jour – Ouverture de la Fiac: l’art contemporain, la provoc au service du marché?

Charles White: A Retrospective / The Museum of Modern Art (USA)

“Art must be an integral part of the struggle,” Charles White insisted. “It can’t simply mirror what’s taking place. … It must ally itself with the forces of liberation.” Over the course of his four-decade career, White’s commitment to creating powerful images of African Americans-what his gallerist and, later, White himself described as “images of dignity”- was unwavering. Using his virtuoso skills as a draftsman, printmaker, and painter, White developed his style and approach over time to address shifting concerns and new audiences. Continuer de lire Charles White: A Retrospective / The Museum of Modern Art (USA)

Pia Rondé & Fabien Saleil – Œil Sauvage / Galerie Valeria Cetraro (FR)

Au sein de l’exposition Œil Sauvage à la Galerie Valeria Cetraro, Pia Rondé et Fabien Saleil, présentent un ensemble de pièces conçues dans la continuité de leurs dernières expositions personnelles « Cité Fantôme » (Drawing Lab Paris, 2017) et « Topophilie des cendres » (Palais de Tokyo hors les murs, Rencontres photographiques d’Arles, 2018). Continuer de lire Pia Rondé & Fabien Saleil – Œil Sauvage / Galerie Valeria Cetraro (FR)

Vincent Mauger – Extended Mind / Galerie Bertrand Grimont (FR)

Il y a parfois des opérations mentales qui peuvent être inversées comme les deux termes d’une équation. La question se pose alors de savoir si nous sommes face à une extension du domaine cérébral se développant sur les parois du mur ou en proie à une concrétisation physique dans la membrane du cervelet. Continuer de lire Vincent Mauger – Extended Mind / Galerie Bertrand Grimont (FR)

REFUS GLOBAL 70 ANS – 1948-2018 / ESPACE MUSÉE QUÉBÉCOR (CA)

Entre 1941 et 1946, se forme librement à Montréal un groupe de jeunes artistes liés par leurs études ou leurs amitiés. Plusieurs sont étudiants et étudiantes à l’École des beaux-arts de Montréal ou à l’École du meuble de Montréal où enseigne Paul-Émile Borduas. Certains viennent d et d’institutions universitaires en lettre et en médecine alors que d’autres appartiennent au domaine de la danse et du théâtre. Continuer de lire REFUS GLOBAL 70 ANS – 1948-2018 / ESPACE MUSÉE QUÉBÉCOR (CA)

Alessandro Gottardo – Shout / Galerie Gora (CA)

Alessandro Gottardo, l’un des illustrateurs italiens les plus appréciés et couronnés de succès dans le monde, arrive à Montréal avec une exposition personnelle. L’exposition est organisée en collaboration avec l’Institut Italien de culture de Montréal qui propose une sélection, un excursus sur l’évolution de la carrière artistique d’ Alessandro Gattardo depuis les premières œuvres signées avec nom et prénom, jusqu’aux illustrations commandées par des clients renommés qui ont fait l’unanimité dans le monde avec la signature  »Shout  ». Continuer de lire Alessandro Gottardo – Shout / Galerie Gora (CA)

La Galerie Mondapart présente « Atemporelles » (FR)

La galerie est le théâtre d’une exposition de trois artistes photographes, très impliquées dans leur temps plastiquement et cultivant chacune leurs mystères. Les regards des trois photographes s’accordent dans leurs fragiles certitudes d’ « être » au travers d’images puissantes. Continuer de lire La Galerie Mondapart présente « Atemporelles » (FR)

ANZO (José IRANZO) – ISOLEMENTS et Pierre SOUCHAUD – ARCHITECTURES MÉDITATIVES / Le centre d’Art Contemporain Acentmètresducentredumonde (FR)

Chez Pierre Souchaud (Bezons, 1938) l’univers du dehors s’agence comme un puzzle immense. Des pans de fragile entendue chromatique, vastes et puissants, s’interpénètrent en un tout dynamique, émouvant et mouvant, dense et instable. Tout pourrait basculer vers un autre éphémère, vers un autre possible. L’incertitude ose dire les saisissements du mystère, et l’étrangeté́ neuve du monde. Pierre Souchaud n’aime les mortes réponses de la triste raison, ni les piètres victoires des apparences. Continuer de lire ANZO (José IRANZO) – ISOLEMENTS et Pierre SOUCHAUD – ARCHITECTURES MÉDITATIVES / Le centre d’Art Contemporain Acentmètresducentredumonde (FR)