De la misérable réussite financière des FRAC… …Ou du triomphe de l’argent au détriment de l’art et du sens commun par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Voici , par exemple, ce « spaghetti-man » de McCarthy, acheté 13 OOO euros en 1994 par le FRAC de Montpellier, et dont l’équivalent a été récemment vendu trois millions de dollars aux enchères Sotheby’s ou Christie’s… Vous imaginez tout ce que la DRAC pourrait faire pour aider les artistes à valeur durable, locaux ou nationaux, avec le prix de la vente de cette misérable petite couillonnade, si elle avait le droit refourguer celle-ci à François Pinault ! Continuer de lire De la misérable réussite financière des FRAC… …Ou du triomphe de l’argent au détriment de l’art et du sens commun par Nicole Esterolle (billet d’humeur)