Furoncle / Orlan

LES 36 PIÈCES LE PLUS EMBLÉMATIQUES DE LA CRÉATION PLASTIQUE FRANÇAISE DE 1980 À 2020 par Nicole Esterolle

40 ans de déconstructivisme dérridéen, de cassage duchampien des codes, de subversion subventionnée, de sodomisation des mouches, de burénisation des cerveaux, d’hystérisation du rien, d’intellectualisation du néant, ect

Continuer de lire LES 36 PIÈCES LE PLUS EMBLÉMATIQUES DE LA CRÉATION PLASTIQUE FRANÇAISE DE 1980 À 2020 par Nicole Esterolle

LES ARTISTES DE NICOLE BIENTÔT AU CENTRE POMPIDOU ? Gazette 34

2- Que le Ministère de la Culture décrète une mise en réserve de toutes les œuvres figurant dans les collections des FRAC , et dont la conceptualo-bidularité est facilement identifiable et qu’il installe un moratoire de dix ans pour les nouveaux achats d’œuvres de ce type. Continuer de lire LES ARTISTES DE NICOLE BIENTÔT AU CENTRE POMPIDOU ? Gazette 34

LE DUCHAMPO-FÉMINISME RADICALISÉ FAIT DES RAVAGES AU MAGASIN D’ART CONTEMPORAIN DE GRENOBLE par nicole esterolle (billet d’humeur)

Le Magasin des horizons, sous-titré modestement Centre National d’arts et de cultures -Site Bouchayer-Viallet, est un haut – lieu de la « convergence des luttes » et de l’art, posturo sociétal, permaculturel, décolonial, insoumis, transgenre et intersectionnel. Continuer de lire LE DUCHAMPO-FÉMINISME RADICALISÉ FAIT DES RAVAGES AU MAGASIN D’ART CONTEMPORAIN DE GRENOBLE par nicole esterolle (billet d’humeur)

LE FRAC LE PLUS HALLUCINANT QUI AIT PU EXISTER par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

C’est par un engagement sociétal forcené que le FRAC lorrain a su battre, au début du 21-ème siècle, tous les records de contemporanéité… Symptôme du grand pathos artistique d’une époque…. Depuis, les choses se sont un peu calmées. Les FRACs n’ont plus la turgescence posturo-sociétal qu’ils avaient…Faut-il le déplorer ? Continuer de lire LE FRAC LE PLUS HALLUCINANT QUI AIT PU EXISTER par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Quéquette à Benjamin, Branco, actionnisme russe , artivisme, permaculture et art contemporain bio par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

. . . Voici une image qui traine sur les réseaux sociaux et sur laquelle on voit :  * Alexandra de Tadeo, fiancée de Piotr Pavlenski (à côté d’elle). C’est elle qui recevait, à l’insu de son plein gré bien … Continuer de lire Quéquette à Benjamin, Branco, actionnisme russe , artivisme, permaculture et art contemporain bio par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

LA REPENTANCE POST-COLONIALE FRANÇAISE EN VEDETTE À LA BIENNALE DE VENISE Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Tout ça, admettons –le aussi, s’inscrit dans cette propension globale du politique français à la repentance vis à vis des pays colonisés par la France. Une repentance exploitée à fond par les indigénistes de la République, et autres décoloniaux intersectionnels, sous le regard attendri des frérots mahométants et des insoumis du duchampo-islamo-gauchisme culturel et artcontemporainolâtre. Continuer de lire LA REPENTANCE POST-COLONIALE FRANÇAISE EN VEDETTE À LA BIENNALE DE VENISE Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

LE CHÂTEAU LA COSTE N’EST PLUS AGRÉÉ COMME VIN DE MESSE PAR NICOLE ESTEROLLE (billet d’humeur)

Avec cette actuelle expo « Confess » , férocement sociétalo-questionnatoire, signée par la plasticienne internationale polonaise Trina McKillen , qui a pour but « de mettre en lumière les victimes d’abus sexuels au sein de l’église catholique en leur donnant la parole grâce à l’immédiateté de l’art contemporain. », et qui se veut être « une invitation à la guérison, au dialogue tout en respectant la douleur et la souffrance. », le provençal pinard Château La Coste relooké, Franck Gehry, Jean Nouvel, Othoniel, Sophie Calle, Ai Weiwei, etc Continuer de lire LE CHÂTEAU LA COSTE N’EST PLUS AGRÉÉ COMME VIN DE MESSE PAR NICOLE ESTEROLLE (billet d’humeur)

Que vive Le Plateau, lieu du Frac Île-­de-­France à Paris ! – Lettre ouverte à Anne Hidalgo, Maire de Paris (FR)

Avec Le Plateau, le Frac Île-­de-­France est implanté à Paris depuis 2002 et s’est affirmé comme l’une des institutions majeures de la création contemporaine en France. Multipliant ses activités dans toute la Région, il a su à travers Le Plateau changer le paysage de l’art contemporain à Paris même, grâce au soutien de la Ville de Paris, de l’État et de la Région Île-­de-­France. Supprimer votre soutien au Plateau, n’est-­ce pas prendre le risque de le voir disparaître ? Continuer de lire Que vive Le Plateau, lieu du Frac Île-­de-­France à Paris ! – Lettre ouverte à Anne Hidalgo, Maire de Paris (FR)

Du narcissisme de l’art contemporain, d’Alain Troyas et de Valérie Arrault, Editions L’Echappée / Jean Rouzaud Critique

Du libéralisme au nombrilisme

Tous les artistes-faiseurs, conceptuels de salon ou de fonds de tiroir, sont cités et décortiqués, afin que leurs objets ou performances se révèlent, non pas intellectuelles ou esthétiques, mais bien des crises d’égo. Continuer de lire Du narcissisme de l’art contemporain, d’Alain Troyas et de Valérie Arrault, Editions L’Echappée / Jean Rouzaud Critique

Paris Holiday – group exhibition / GALERIE PERROTIN (NEW YORK)

The exhibition features paintings, sculptures and photographs both by French as well as international artists inspired by the city’s captivating aura. Paris’ historical monuments, typical settings, cinematic icons, and geography act as vehicles each artist uses to express their creative message. Continuer de lire Paris Holiday – group exhibition / GALERIE PERROTIN (NEW YORK)

Nocturne du 10 avril / Musée d’art contemporain de Montréal (CA)

La Nocturne du 10 avril 2015 se prolongera jusqu’à 2h dans la nuit ! Une expérience urbaine unique, au cœur de la ville et de la création. Expositions, ateliers de création, DJ, éclairage ambiance et cocktails Nocturnes. Continuer de lire Nocturne du 10 avril / Musée d’art contemporain de Montréal (CA)

Michel Onfray : Faut-il brûler l’art contemporain ? / Le comptoir

Que répond-il à la légitime interrogation de cet homme qui souligne qu’il n’y a parfois plus rien à quoi se raccrocher dans l’art moderne (ce que Jean-Philippe Domecq nomme une « réserve d’effets » intrinsèque à l’œuvre, c’est-à-dire indépendante des amphigouris théoriques) ? Continuer de lire Michel Onfray : Faut-il brûler l’art contemporain ? / Le comptoir

OBESSION – Maison Particulière (Brussels)

Avec Obsession, la Maison Particulière convie Gérard Garouste à son 13ème accrochage, qui se penchera sur la « folie raisonnante » avec laquelle artistes et collectionneurs vivent quotidiennement.

With Obsession, focusing on the art addiction and repetitive processes with which artists and collectors live daily, Maison Particulière invites Gérard Garouste to take part in itsthirteenth exhibition. Continuer de lire OBESSION – Maison Particulière (Brussels)

Programmation d’hiver 2015 / Musée d’art contemporain de Montréal‏ (CA)

C’est le début de la nouvelle année et le MAC s’affaire déjà à préparer les salles d’exposition pour accueillir les œuvres d’une artiste française parmi les plus importantes de sa génération, Sophie Calle, celles du gagnant du Turner Prize 2005, le Britannique Simon Starling, de même que celle d’Allan Sekula et Noël Burch, les deux créateurs du film-essai The Forgotten Space et co-lauréats du Prix spécial du jury de la section Orizzonti du Festival de Venise 2010… Continuer de lire Programmation d’hiver 2015 / Musée d’art contemporain de Montréal‏ (CA)

Sophie Calle – Pour la dernière et pour la première fois / LE MUSÉE D’ART CONTEMPORAIN DE MONTRÉAL (CA)

Artiste française parmi les plus importantes de sa génération, Sophie Calle fera son entrée au Musée d’art contemporain de Montréal à l’hiver 2015 avec Pour la dernière et pour la première fois. Continuer de lire Sophie Calle – Pour la dernière et pour la première fois / LE MUSÉE D’ART CONTEMPORAIN DE MONTRÉAL (CA)