Un FRAC qui sent le bouc‏ par Amélie Pékin / Artension (FR)

Souvenez-vous : dans le n° 33 d’Artension (Janvier 2007) je vous avais parlé de ce directeur du Frac Poitou-Charentes, qui avait déposé plainte contre la Présidente du Conseil Régional, Ségolène Royal, pour « harcèlement moral », parce qu’il estimait avoir été victime de « vexations répétées portant atteinte à sa dignité ainsi qu’à sa santé mentale et physique »…

La chronique de Nicole Esterolle n° 55 / As-tu vu mon outil visuel ?

Onze postulants, avec des dents qui trainent par terre, pour cette nouvelle direction, tous issus du même appareil sans tête et de la même logique décérébrée, que celle de l’ex directeur, subalterne en chef, notoire apologiste du rien, Laurent Lebon, qui avait été à l’origine des difficultés financières de l’établissement...

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :