La « Fondation du doute », coûteux piège à nigauds culturels – Billet d’humeur de Nicole Esterolle

Mais bon, nul doute que semer le doute est une bonne manière de tuer dans l’œuf toute résistance à cette invasion de l’inepte et du pervers en art, de détruire tout ce qui a du contenu, de la positivité, de la gaité, et de la consistance pour laisser place à une titrisation généralisée de l’immatériel, du négatif, de l’incertitude, du sinistre, du pathos, de l’évanescence et du néant, si utile en matière de spéculation intellectuelle et financière. Continuer de lire La « Fondation du doute », coûteux piège à nigauds culturels – Billet d’humeur de Nicole Esterolle

Un ministère de la désartification – chronique n° 62 / Nicole Esterolle

Le ministère de la Culture n’a cessé d’intervenir en faveur d’une certaine idée de l’art contemporain. Difficile de nier qu’il a une responsabilité dans la perte d’appétence du public. Difficile aussi de ne pas lui imputer une contribution à l’affaiblissement considérable de la position de notre pays au niveau international. Continuer de lire Un ministère de la désartification – chronique n° 62 / Nicole Esterolle

Fabrice HYBER – 2716, 43795 m2 / Centre Régional d’Art Contemporain Languedoc-Roussillon (FR)

Pour la première fois, un très grand ensemble de peintures de Fabrice Hyber sera présenté sur les 2716,43795 m² de cimaises du Centre Régional d’Art Contemporain à Sète du 26 juin au 20 septembre 2015. Continuer de lire Fabrice HYBER – 2716, 43795 m2 / Centre Régional d’Art Contemporain Languedoc-Roussillon (FR)