Une autre petite friandise Par Nicole Esterolle (critique)

Elles sont l’emblème de l’exception culturelle française dont on se gausse dans le monde entier. Personne, ni a droite, ni au centre, ni à gauche n’ose remettre en question leur utilité malgré leur ineptie patente et leur absence flagrante de public, hormis celui des maigres réseaux de petits post-diplômés des BA, opportunistes artcontemporainolâtres locaux. (et surtout pas à gauche, puisqu’elles sont de senestre origine, et bénéficient encore du soutien de la bien pensance gaucho-buréno-duchampiste des Inrocks, de Libé et du Monde.) Continuer de lire Une autre petite friandise Par Nicole Esterolle (critique)

GEERT GOIRIS – SLOW DISSOLVE / Espace Quai1 (FR)

Dans tout le travail de l’artiste – que ce soit dans ses paysages, dans ses images d’architecture ou dans ses portraits plus sensibles – on retrouve cette volonté de déplacer le signifiant « de la sphère du réel vers le royaume des idées, » Ces images instillent un sentiment d’étrangeté qui ne se trouve pas « en soi » dans ces clichés, mais qui est déclenché par la sensibilité et la perception du spectateur. Continuer de lire GEERT GOIRIS – SLOW DISSOLVE / Espace Quai1 (FR)

GEERT GOIRIS‏ / VOX, centre de l’image contemporaine

Dans une œuvre à la fois poétique et méticuleusement formelle, le photographe belge Geert Goiris évoque un espace insaisissable entre lui-même et son environnement immédiat. Devant son objectif, les phénomènes naturels, les paysages, les objets fabriqués par l’homme et les ouvrages architecturaux semblent construire des récits ouverts, offerts à notre imagination. Continuer de lire GEERT GOIRIS‏ / VOX, centre de l’image contemporaine