Jeff Koons : c’est le bouquet ! Par Patrick Burandelo (billet d’humeur)

« Mon travail est contre la critique. Il combat la nécessité d’une fonction critique de l’art et cherche à abolir le jugement, afin que l’on puisse regarder le monde et l’accepter dans sa totalité. Il s’agit de l’accepter pour ce qu’il est. Si l’on fait cela, on efface toute forme de ségrégation et de création de hiérarchies. » – Jeff Koons Continuer de lire Jeff Koons : c’est le bouquet ! Par Patrick Burandelo (billet d’humeur)

Doigts d’honneur : grossiers personnages et art contemporain, même combat ! Jérôme Serri (Billet d’humeur)

Le doigt d’honneur qui, à l’heure du “vivre-ensemble” proclamé, se répand dans l’espace public et l’agora médiatico-politique, fait écho à celui, impudent, qu’adresse régulièrement le courant dominant de l’art contemporain aux institutions culturelles, au public et à notre si précieux patrimoine artistique, argumente le journaliste littéraire et critique d’art Jérôme Serri. Continuer de lire Doigts d’honneur : grossiers personnages et art contemporain, même combat ! Jérôme Serri (Billet d’humeur)

Certains n’ont pas besoin de casser pour « abîmer » l’image de la France L’art contemporain a sa part dans la dégradation de l’image du pays par Jérôme Serri / Avant-propos de Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Claude Lévêque a de beaux jours devant lui. Pourquoi ne demanderait-il pas à un joaillier de la place Vendôme de monter ses pneus de tracteur en boucles d’oreilles ? Il y a sûrement pour pareil snobisme une clientèle mondialisée. Attention toutefois aux casseurs ! A la suite de quoi, il pourrait actualiser sa lumineuse enseigne : « mon cul, ma vie, mes couilles », en y ajoutant : « en or ». Continuer de lire Certains n’ont pas besoin de casser pour « abîmer » l’image de la France L’art contemporain a sa part dans la dégradation de l’image du pays par Jérôme Serri / Avant-propos de Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Honte à la critique d’art française ! Par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Parmi les trois pathétiques que vous voyez là, celui du milieu est, me semble-t-il le président de l’AICA-France (Association Internationale des Critiques d’Art) et compagnon de l’exquise Orlan. Ils ne manifestent pas contre le plug anal de Paul Mc Carthy, mais pour lui, et contre l’odieux sabotage dont il fut l’objet. C’était en octobre 2014…C’est dire l’état de délabrement de la critique française..qui n’a fait qu’empirer depuis. Continuer de lire Honte à la critique d’art française ! Par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Les « tulipes » de Jeff Koons sèment la discorde à Paris : un hommage aux victimes du terrorisme avec une oeuvre discutable ? Aude De Kerros

De plus le cadeau est accompagné d’une leçon, quintessence du discours moralisateur et philanthrope koonsien : l’art se doit de refléter « l’ego de la masse »… bel emballage pour rendre avalable une très concrète prédation du contribuable, car le « cadeau » de « l’artiste vivant le plus coté du monde » est un « don payant » de 3 millions d’euros ! Cher pour une œuvre dont l’emplacement sert la cote du « donateur » et de produit d’appel pour les produits dérivés qu’elle engendrera. Continuer de lire Les « tulipes » de Jeff Koons sèment la discorde à Paris : un hommage aux victimes du terrorisme avec une oeuvre discutable ? Aude De Kerros

Jeff Koons, un « Bouquet de tulipes » fané L’affaire des « Tulipes » ou la fin de l’hégémonie culturelle américaine en France par Aude de Kerros

Une question se pose : comment se fait-il que l’œuvre « la plus chère du monde » d’un artiste vivant soit un chien géant rose existant en cinq exemplaires ? La réponse est que chacun des exemplaires est possédé par cinq collectionneurs appartenant à l’hyper-classe des fortunes mondiales. Le réseau, que forment les propriétaires du titre, crée la valeur du « Balloon Dog » et de tous ses produits dérivés. Continuer de lire Jeff Koons, un « Bouquet de tulipes » fané L’affaire des « Tulipes » ou la fin de l’hégémonie culturelle américaine en France par Aude de Kerros

De l’hégémonie de l’Art contemporain à la concurrence par Aude de Kerros (critique)

En 2017 également, a eu lieu l’annonce du royal cadeau de Jeef Koons à la municipalité de Paris : le concept de fleurs en plastique aux couleurs criardes, à installer devant le Palais de Tokyo. Le but étant d’opérer « un nécessaire travail de rupture et de déconstruction » de l’harmonie visuelle d’une architecture des années trente et d’un ensemble de statues des plus grands sculpteurs du XXème siècle.. Continuer de lire De l’hégémonie de l’Art contemporain à la concurrence par Aude de Kerros (critique)

Art contemporain : le triomphe de la crétinerie française / Challenges (FR)

Face aux affaires Mac Carthy et Kapoor qui illustrent les maux dont souffre la société française, le silence des médias et des intellectuels, gauche et droite confondues, témoigne-t-il d’un abandon face à la crise identitaire du pays ? Continuer de lire Art contemporain : le triomphe de la crétinerie française / Challenges (FR)

Art contemporain: Recherche artistes français, désespérément / Slate.fr

En restant en France et dans le système français, il est devenu presque impossible pour un artiste contemporain d’obtenir la reconnaissance et le succès. New York, Londres et Berlin ont marginalisé PAris… Continuer de lire Art contemporain: Recherche artistes français, désespérément / Slate.fr

L’oiseau de verre de Frank Gehry, une imposture! titre (Le temps) et l’opinion de Nicole Esterolle

Sans vision, sans fonction, le bel objet parachuté dans le bois de Boulogne resplendit de toute la vulgarité des intentions de ses commanditaires, polémique Christophe Catsaros… Continuer de lire L’oiseau de verre de Frank Gehry, une imposture! titre (Le temps) et l’opinion de Nicole Esterolle

Censure d’une œuvre au Mois de la photo à Paris : retour de puritanisme ? / L’OBS avec Rue89 Culture

Deux semaines après la destruction de l’œuvre de Paul McCarthy place Vendôme, voici un inquiétant cas de censure et un autre de vandalisme visant des artistes à Paris

L’œuvre censurée est une photo de Diane Ducruet, une photographe qui travaille depuis quinze ans sur le concept de la famille, et qui participait à une expo de groupe sur le thème de l’« intime » dans une galerie parisienne, dans le cadre du Mois de la photo. Continuer de lire Censure d’une œuvre au Mois de la photo à Paris : retour de puritanisme ? / L’OBS avec Rue89 Culture

Décervelage + sodomisation de mouches au FRAC-PACA / Chronique no 56 de Nicole Esterolle

Nous avons simultanément la FIAC, l’inauguration de La Fondation Vuitton, l’expo Chocolate Factory de Paul McCarthy à la Monnaie de Paris et enfin, pour lier le tout, le Plug anal de 26 mètres de haut du même Mc Carthy installé place Vendôme… Continuer de lire Décervelage + sodomisation de mouches au FRAC-PACA / Chronique no 56 de Nicole Esterolle

L’œuvre intitulée «Plug anal» de l’artiste américain Paul McCarthy installée place Vendôme à Paris ne sera pas réinstallée, après avoir été vandalisée (FR)

Après l’agression jeudi de l’artiste Paul McCarthy lors de l’inauguration de sa sculpture gonflable, des inconnus s’en sont pris à l’oeuvre dans la nuit de vendredi à samedi. Elle ne sera pas réinstallée. Continuer de lire L’œuvre intitulée «Plug anal» de l’artiste américain Paul McCarthy installée place Vendôme à Paris ne sera pas réinstallée, après avoir été vandalisée (FR)

L’artiste Américain McCarthy agressé pour l’érection d’un arbre de Noël ambigu, place Vendôme (FR)

Il est alors presque 14 heures, et Paul McCarthy est agressé par un homme qui le frappe trois fois au visage en hurlant qu’il n’est pas français et que son œuvre n’a rien à faire sur cette place… Continuer de lire L’artiste Américain McCarthy agressé pour l’érection d’un arbre de Noël ambigu, place Vendôme (FR)