L’Estampille/L’Objet d’art No 510 – mars 2015 – Bonnard à Orsay, Jeanne Lanvin à Gallièra…

Pierre Bonnard, une autre modernité Nabi de la première heure, Pierre Bonnard (1867-1947) s’écarte de l’avant-garde au ­tournant du XXe siècle pour suivre une voie éminemment personnelle. Dans le cadre d’une vaste rétrospective, le musée d’Orsay met au jour la singulière modernité de ce merveilleux coloriste qui ne fut pas seulement le « peintre du bonheur ».

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :