À LA FIAC , ÇA MUE, ÇA MUE ! Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Il semble qu’il se passe quelque chose d’important à la FIAC 2019 : comme une mue, comme un changement de « paradigme » (selon l’expression de la seule sociologue qui se préoccupe un peu d’art, Nathalie Heinich), comme une sorte de divine apostasie. Oui, comme si la FIAC avait perdu la foi en la parole du saint prophète Duchamp et en sa religion du néant transcendantable et titrisable en bourse. Continuer de lire À LA FIAC , ÇA MUE, ÇA MUE ! Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

POUR CACHER LA RICHESSE ET LA DIVERSITÉ DE LA CRÉATION ACTUELLE, Avant-propos Nicole Esterolle, texte Philippe Murray (billet d’humeur)

Soulignons là encore le rôle central de l’hidalgo-gaucho-duchampo – identitaire Christophe Girard dans cette sinistre opération Koonsienne, dont l’inauguration aura lieu comme par hasard avec celle de « Nuit Blanche », qui est une autre délirante « audace » de notre conseiller adjoint aux affres culturelles parisiennes. Continuer de lire POUR CACHER LA RICHESSE ET LA DIVERSITÉ DE LA CRÉATION ACTUELLE, Avant-propos Nicole Esterolle, texte Philippe Murray (billet d’humeur)

Le cri du perroquet par Philippe Muray (Billet d’humeur)

On a tout essayé pour faire durer l’illusion de l’art. L’œuvre, l’absence d’œuvre, l’œuvre comme vie, la vie comme œuvre, l’œuvre sans public, le public sans œuvre, l’œuvre irrespectueuse (si irrespectueuse qu’elle n’est respectueuse que de l’irrespect), l’œuvre provocante, l’œuvre dérangeante. Continuer de lire Le cri du perroquet par Philippe Muray (Billet d’humeur)

La « Nuit blanche » de Christophe Girard : « l’audace, c’est ma marque de fabrique ! »…Par Nicole Esterolle

… Avec l’argent municipal bien sûr, et pour les happy few hidalgo-gaucho-duchampo – identitaires parisiens qui vont s’auto-congratuler dans cette folle nuit de la branchouille middle-class (voir article du Monde joint). Continuer de lire La « Nuit blanche » de Christophe Girard : « l’audace, c’est ma marque de fabrique ! »…Par Nicole Esterolle

Un ministère de la désartification – chronique n° 62 / Nicole Esterolle

Le ministère de la Culture n’a cessé d’intervenir en faveur d’une certaine idée de l’art contemporain. Difficile de nier qu’il a une responsabilité dans la perte d’appétence du public. Difficile aussi de ne pas lui imputer une contribution à l’affaiblissement considérable de la position de notre pays au niveau international. Continuer de lire Un ministère de la désartification – chronique n° 62 / Nicole Esterolle

Luc Ferry, philosophe, ex- ministre de l’Education Nationale, vient de déclarer au sujet du « vagin de la reine » de Versailles, « une pure merde pour cons prétentieux, voilà la vérité que personne n’osera dire ! »… par Nicole Esterolle

Luc Ferry, philosophe, ex- ministre de l’Education Nationale, vient de déclarer au sujet du « vagin de la reine » de Versailles, « une pure merde pour cons prétentieux, voilà la vérité que personne n’osera dire ! »… Continuer de lire Luc Ferry, philosophe, ex- ministre de l’Education Nationale, vient de déclarer au sujet du « vagin de la reine » de Versailles, « une pure merde pour cons prétentieux, voilà la vérité que personne n’osera dire ! »… par Nicole Esterolle