La Gazette de Nicole n° 21 et portrait de l’artiste Nicolas Gey (FR)

La figure du père sert de prétexte à Nicolas Gey. Un visage dont « le collier de barbe, la calvitie, le gros nez et les lunettes » se retrouvent sous les traits de Rembrandt, d'Obama, d'un portrait-robot, de Valérie Trierweiler, d'un Simpson… Son « anti-modèle » se décline à travers des images et des tableaux célèbres ou symboliques « que l'on trouve partout sur internet ».

L’actualité en images – Art Contemporain pour tous / La foire

Les galeristes sont à l’œuvre jour et nuit afin de faire de cette édition celle de toutes les autres. L’humeur des galeristes était contagieuse et les équipes se succédaient à un rythme sans reproche. À ma sortie un client nous a confié « C’est si authentique et enrichissant, nul besoin, pour bâtir une œuvre, d’explorer d’autre univers que le sien, je fus réellement dépaysé »

Art Contemporain Pour Tous (ACPT) – La foire – un vernissage réussi et un succès à tout rompre

Le plaisir de l’inattendu était au rendez-vous et les gens empressés de découvrir et de tutoyer les dernières œuvres de nos protagonistes furent comblés par la richesse artistique. En affirmant leurs contradictions et leurs ambitions, les artistes subliment la fonction transcendantale de la raison, quant aux œuvres photographiques elles abolissent le temps sans la moindre concession à la mode, ces artistes m’ont bouleversé par leur audace respective.

Art Contemporain Pour Tous (ACPT) – La foire – Du 23 au 26 avril (CA)

C’est avec grand plaisir que les galeries Eric Devlin, Yves Laroche, Robert Poulin et Lacerte Art contemporain annoncent la tenue de la première édition de la foire Art Contemporain Pour Tous (ACPT. Présenté du 23 au 26 avril prochain, l’événement rassemblera sous un même toit dix galeries dans un espace de plus de 7500 pieds carrés sur le boulevard St-Laurent, à l’entrée de la petite Italie...

Art Contemporain Pour Tous (ACPT) – La foire – Du 23 au 26 avril (CA)

En février 2015, les galeries Eric Devlin, Yves Laroche, Robert Poulin et Lacerte Art contemporain se rencontrent afin de repenser la formule de la foire d’art contemporain telle qu’on la connait à Montréal. Tous habités par le désir de présenter un maximum des mouvements artistiques de l’art contemporain, ils prennent l’initiative d’organiser leur propre événement en marge de celui organisé par l’Association des Galeries d’Art Contemporain (AGAC) dont ils sont par ailleurs membres ; elle s’appellera Art Contemporain Pour Tous, la foire.

Vendredi le 13 juin prochain à 19h30 se tiendra à l’Œil de Poisson le lancement de deux publications.

Diane Obomsawin sera des nôtres pour lancer sa nouvelle bande dessinée intitulée J’aime les filles . Proposant dix histoires issues de récits de dix amies, Obom évoque l’étincelle amoureuse, le premier amour, le premier baiser ainsi que le moment où toutes ont réalisé que leur cœur battait pour les filles. Pour son troisième numéro, l’équipe de la revue HB a collaboré avec la commissaire argentine Pamela Desjardins afin d’élaborer un dialogue entre des artistes du Québec et de l’Amérique du Sud. S’intéressant aux pratiques qui examinent le corps en tant que territoire, HB no. 3

L’exposition «Pirates de l’art» propose une vingtaine d’artistes inclassables / Galerie McClure

«Au verbe, qui soutient le concept et la théorie, je préfère la main qui révèle l’imaginaire et le sensible» - RP C’est en dehors des corridors navigables de l’art institutionnel et de l’académisme que, depuis une décennie, l’amateur d’art Robert Poulin mène sa barque, là où, aux marges de l’état majuscule de l’Art, sévissent ces pirates, loin des concepts, de la démarche et de l’écrit.

LANCEMENT DE HB NO.3 / LIBRAIRIE FORMATS

Nous avons le plaisir de vous présenter HB no.3. Dans cette édition, l’équipe a collaboré avec la commissaire argentine Pamela Desjardins afin d’élaborer un dialogue entre des artistes du Québec et de l’Amérique du Sud. Dans le contexte de cet échange, nous nous sommes plus particulièrement intéressés à des pratiques qui examinent le corps en tant que territoire. HB no.3 est ainsi une riche séquence d’œuvres politiques et intimistes qui présente des interprétations du corps comme paysage... It is with great pleasure that we present HB #3. For this issue HB collaborated with Argentinian curator Pamela Desjardins to propose a dialogue between artists from Québec and South America. In the context of this collaboration, we were particularly interested in drawings which examine the body as territory. HB #3 is thus a rich collection of political and intimist works that present interpretations of the body as landscapes, spaces for public gathering or homelands.

MY TYRANT, MY PROTEST, MY MYTH – OSVALDO RAMIREZ CASTILLO / Yves Laroche Galerie d’art

My tyrant, My protest, My myth est caractérisé par une pratique interdisciplinaire impliquant une série de dessins en matériaux mixtes, des impressions et des vidéos d’animation image par image qui abordent des questionnements au sujet de la mémoire collective, des traumatismes historiques et de l’identité culturelle.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :