Chronique n° 80 de Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Ils sont installés dans la cour de la Bibliothèque Nationale et financé par le Ministère de la Culture… Lequel Ministère devrait être supprimé, car s’il n’existait pas, personne n’aurait financé ces deux grotesqueries , comme des milliers d’autres du même type de modernité, qui parsèment le dispositif public dédié à l’art dit contemporain. Nous sommes ici dans un au-delà de la laideur, dans une méta-laideur signe de distinction de classe, qui pose moins un problème d’ordre esthétique, que moral, politique et surtout juridique… Continuer de lire Chronique n° 80 de Nicole Esterolle (billet d’humeur)

« Il y a une énorme envie d’art contemporain en région … » Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

…C’est en tous cas ce que nous affirme sans rire Claire Jacquet, la directrice du Frac (Fonds Régional d’Art Contemporain) Aquitaine, selon ce dossier paru dans le Journal des Arts du 1 02 2019, et intitulé : « Programme hors les murs : alibi ou raison d’être des FRAC ? »…Les FRAC seraient-ils en recherche d’une « raison d’être » en dehors de leur « être – en – soi » qui partirait en eau de boudin? C’est ce que semble sournoisement insinuer la question de ce bimensuel des arts pourtant farouchement correct et pro-système. Continuer de lire « Il y a une énorme envie d’art contemporain en région … » Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Que vive Le Plateau, lieu du Frac Île-­de-­France à Paris ! – Lettre ouverte à Anne Hidalgo, Maire de Paris (FR)

Avec Le Plateau, le Frac Île-­de-­France est implanté à Paris depuis 2002 et s’est affirmé comme l’une des institutions majeures de la création contemporaine en France. Multipliant ses activités dans toute la Région, il a su à travers Le Plateau changer le paysage de l’art contemporain à Paris même, grâce au soutien de la Ville de Paris, de l’État et de la Région Île-­de-­France. Supprimer votre soutien au Plateau, n’est-­ce pas prendre le risque de le voir disparaître ? Continuer de lire Que vive Le Plateau, lieu du Frac Île-­de-­France à Paris ! – Lettre ouverte à Anne Hidalgo, Maire de Paris (FR)

Lettre ouverte des artistes à Marine Le Pen / Par Collectif (FR)

Madame, Que vous preniez la plume pour vous adresser aux artistes quelques jours à peine après les actes terroristes qui ont frappé nos valeurs et nos modes de vie ne nous donne aucune illusion sur vos intentions à notre égard. Tout est incompatible entre nous et seuls les intrigants, les traîtres et les crédules pourront croire un instant que la liberté de création a un sens pour le parti qui est le vôtre. Continuer de lire Lettre ouverte des artistes à Marine Le Pen / Par Collectif (FR)

Art contemporain : trentenaire déjà ! ‏ par Nicole Esterolle from paris

Nous sommes donc en présence d’ une organisation constituée uniquement de fonctionnaires d’Etat, d’émanation purement institutionnelle donc, et dont le but, semble –t-il, n’est autre que d’obtenir encore plus d’argent public, afin d’ augmenter sa visibilité et justifier son existence auprès de l’ institution-même qui lui a donné cette existence….

C’est bien la moindre des choses d’avoir quelque gratitude envers ceux sans lesquels on ne serait rien…Mais comme les FRAC, c’est l’Etat + les régions, tout se passe alors comme si ces derniers se remerciaient eux-mêmes de l’aide qu’ils se sont apportée à eux-mêmes…

Continuer de lire Art contemporain : trentenaire déjà ! ‏ par Nicole Esterolle from paris