Quand la cote du plagiaire est quarante fois plus élevée que celle du plagié, sur le grand marché spéculatif de l’inepte, Avant-propos Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Christian Silvain renonce à porter plainte et à faire un vain procès, compte-tenu du gigantisme et de la puissance non localisable de la machine à fabriquer de cote avec du rien ou du faux. N.B. : Silence étrange autant qu’assourdissant de la croniquaillerie des journaux spécialisés français sur cette histoire pourtant très significative autant que chroquignole …  Continuer de lire Quand la cote du plagiaire est quarante fois plus élevée que celle du plagié, sur le grand marché spéculatif de l’inepte, Avant-propos Nicole Esterolle (Billet d’humeur)