SUSANNE HAY / Musée de la piscine Roubaix (FR)

Elle travaillait exclusivement avec des modèles, de préférence à l’extérieur de l’atelier, dans des lieux publics. À l’occasion des 20 ans de l’inauguration du musée La Piscine, l’exposition Susanne Hay… Continuer de lire SUSANNE HAY / Musée de la piscine Roubaix (FR)

L’ART « URBAIN » COMME ALTERNATIVE À L’ART « CONTEMPORAIN » ? Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

On suivra avec attention cet affrontement meurtrier entre le conceptual-art de l’élite et le street-art du middle class, et nous verrons, qui de la peste ou du cholera aura dévoré l’autre…. Continuer de lire L’ART « URBAIN » COMME ALTERNATIVE À L’ART « CONTEMPORAIN » ? Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

LE GRAND SHOW DES FELLATEURS DU RIEN – Du nihilisme de l’art dit « contemporain » / LE NOUVEAU LIVRE DE NICOLE ESTEROLLE (FR)

Ce livre est un témoignage montrant  que nulle part ailleurs qu’en ce territoire de l’art dit contemporain on avait été aussi loin dans la régurgitation du sens, dans l’inepte comme coquetterie intellectuelle , dans la transgression des lois, dans la déconstruction des repères, le « cassages des codes », etc… Continuer de lire LE GRAND SHOW DES FELLATEURS DU RIEN – Du nihilisme de l’art dit « contemporain » / LE NOUVEAU LIVRE DE NICOLE ESTEROLLE (FR)

LE STREET – ART, ESPÈCE INVASIVE, VA-T-IL BIENTÔT SUPPLANTER CETTE AUTRE ESPÈCE INVASIVE QU’EST L’ART « CONTEMPORAIN » ? Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

C’est ce qui semble en question avec l’ internationalisation-financiarisation- subvention-subversion- surmédiatisation – gentrification croissante du street -art et son engagement sociétal revendiqué… Continuer de lire LE STREET – ART, ESPÈCE INVASIVE, VA-T-IL BIENTÔT SUPPLANTER CETTE AUTRE ESPÈCE INVASIVE QU’EST L’ART « CONTEMPORAIN » ? Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

LA MEILLEURE SUCEUSE DE L’ART « CONTEMPORAIN » FRANÇAIS par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Catherine M. assume encore aujourd’hui ses talents passés (assez diminués paraît-il aujourd’hui) autant buccaux que vaginaux (rien semble-t-il du côté de l’anal) dans cet entretien « ébouristoufflant » avec la reine du stupéfiant botoxé, Léa Salamé… Continuer de lire LA MEILLEURE SUCEUSE DE L’ART « CONTEMPORAIN » FRANÇAIS par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

LE FRAC GRAND LARGE : QUAND LA MÉGALOMANIE FRAQUEUSE FAIT DANS LA SIMPLICITÉ ET L’HUMILITÉ, MAIS AUSSI DANS L’ÉSOTÉRISME ET L’OUTREMONDISME UN RIEN OBSCURANTISTE Par nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Un an à peine après l’inauguration de la somptueuse cathédrale-FRAC de Dunkerque, qui a coûté des millions à la Région et à l’Etat, c’est la vraie bouillasse dans l’établissement et parmi les bigots de Marcel Duchamp, et c’est assez symptomatique de l’état global de déliquescence des FRACs en France… Continuer de lire LE FRAC GRAND LARGE : QUAND LA MÉGALOMANIE FRAQUEUSE FAIT DANS LA SIMPLICITÉ ET L’HUMILITÉ, MAIS AUSSI DANS L’ÉSOTÉRISME ET L’OUTREMONDISME UN RIEN OBSCURANTISTE Par nicole Esterolle (Billet d’humeur)

POUR UNE IMPRESCRIBILITÉ DES CRIMES CONTRE L’ART par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

A cette autre différence près, que cette « révolution culturelle »menée par le Ministère post-languien depuis quarante ans avec la finance publique, est en étroite symbiose avec la finance privée de la spéculation internationale Continuer de lire POUR UNE IMPRESCRIBILITÉ DES CRIMES CONTRE L’ART par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

À L’ÉCOLE DU CASSAGE DES CODES ET DE LA SODOMISATION DES MOUCHES par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

« Reposer le question artistique au sein de l’école d’art….qui doit être un lieu de création, un endroit où il se passe des choses » Continuer de lire À L’ÉCOLE DU CASSAGE DES CODES ET DE LA SODOMISATION DES MOUCHES par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

D’OÙ SORTENT TOUS CES ARTISTES PARFAITEMENT INCONVENANTS ? Par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Quelle est cette horde barbare ? Existent-ils vraiment ? Si oui, comment et où les caser, les circonvenir, les dompter, les désinfecter, les assimiler ? Dans quelles catégories et lignées historiques les placer ? Continuer de lire D’OÙ SORTENT TOUS CES ARTISTES PARFAITEMENT INCONVENANTS ? Par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

L’ « ASSOCIATION INTERNATIONALE DES CRITIQUES D’ART » : UNE ÉTRANGE CONFRÉRIE, BRAS VERBEUX DE L’IDÉOLOGIE ESTHÉTIQUE BUREAUCRATICO-FINANCIÈRE MONDIALISÉE. Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Cette association loi de 1901 s’auto- qualifie « internationale » puisqu’il ne se conçoit rien de « contemporain » en art qui ne soit international…et même si cette AICA est un entre-soi bien franco-français où la consanguinité intellectuelle fait des ravages. Continuer de lire L’ « ASSOCIATION INTERNATIONALE DES CRITIQUES D’ART » : UNE ÉTRANGE CONFRÉRIE, BRAS VERBEUX DE L’IDÉOLOGIE ESTHÉTIQUE BUREAUCRATICO-FINANCIÈRE MONDIALISÉE. Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

LES ARTISTES DE NICOLE BIENTÔT AU CENTRE POMPIDOU ? Gazette 34

2- Que le Ministère de la Culture décrète une mise en réserve de toutes les œuvres figurant dans les collections des FRAC , et dont la conceptualo-bidularité est facilement identifiable et qu’il installe un moratoire de dix ans pour les nouveaux achats d’œuvres de ce type. Continuer de lire LES ARTISTES DE NICOLE BIENTÔT AU CENTRE POMPIDOU ? Gazette 34

UN SOUTIEN D’ÉTAT AUX « THÉORICENS DE L’ART » NÉCESSITEUX Par Nicole Esterolle

Le CNAP est un super FRAC national stockant environ 100 000 œuvres, dont 35000 conceptualo-bidulaires de 9000 artistes « contemporains » : ces dernières acquises aléatoirement au gré des rencontres affectueuses et de petits échanges entre amis au sein de la lango-cnapo-fraco-mafio-duchamposphère. Continuer de lire UN SOUTIEN D’ÉTAT AUX « THÉORICENS DE L’ART » NÉCESSITEUX Par Nicole Esterolle