GRIBOUILLAGE À LA VILLA MÉDICIS PAR NICOLE ESTEROLLE (billet d’humeur)

Comme vous le voyez sur cet article du Monde, que je vous joins, Mr Sam Stourdzé vient d’être casé à la Direction de la Villa Médicis à Rome après avoir été Directeur des Rencontres photographique d’Arles.. Il est l’un de cette cinquantaine d’ apparatchiks culturels polyvalents, qui se partagent la cinquantaine postes à pourvoir en rond, dans une sorte de jeu des chaises musicales. Continuer de lire GRIBOUILLAGE À LA VILLA MÉDICIS PAR NICOLE ESTEROLLE (billet d’humeur)

LES VERTS ET L’ART DIT CONTEMPORAIN : QUE VONT-ILS FAIRE DE CETTE PATATE CHAUDE ? Par Nicole esterolle (Billet d’humeur)

Compte tenu du fait avéré et reconnu par tous les gens « normaux », que l’art dit « contemporain » est une injure à la nature des choses vivantes… une transgression systématique des lois éthiques autant qu’esthétiques… une nuisance à la biodiversité de l’art et à son écosystème… Continuer de lire LES VERTS ET L’ART DIT CONTEMPORAIN : QUE VONT-ILS FAIRE DE CETTE PATATE CHAUDE ? Par Nicole esterolle (Billet d’humeur)

« Art contemporain » : le marché résistera-t-il à la crise du covid-19 ? Par Aude de Kerros (billet d’humeur)

Le haut marché de l’Art contemporain est global tout comme le Covid-19 est pandémique. Le premier virus à contamination instantanément planétaire aura-t-il des conséquences sur un marché dont la valeur de ses produits se crée grâce à leur circulation internationale ? État des lieux en septembre 2020. Continuer de lire « Art contemporain » : le marché résistera-t-il à la crise du covid-19 ? Par Aude de Kerros (billet d’humeur)

VOICI DES CADAVRES D’ART ATROCEMENT MUTILÉ PROVENANT DE L’ART « CONTEMPORAIN » Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Mort de l’art…Et si l’art n’existait pas ? « Pourquoi y a-t-il de l’art plutôt que rien ? » est en effet le titre d’un ouvrage collectif regroupant les textes sur le sujet d’un certain nombre de critiques-historiens d’art bien en cour, réunis par Mr Raphael Cuir président de l’AICA, association des critiques d’art français, dont on se souvient de l’action de protestation contre les vandales qui avaient dégonflé le plus anal de papy chocolat Mac Carthy sur la Place Vendôme. Continuer de lire VOICI DES CADAVRES D’ART ATROCEMENT MUTILÉ PROVENANT DE L’ART « CONTEMPORAIN » Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

LE COUPLE MACRON EN VISITE CHEZ VERNAR BENET…par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Ainsi, notre Président, sur le mode vestimentaire décontracté, est-il allé visiter le plus important des calamiteux artistes officiels français…le plus important en termes de chiffre d’affaires, de poids et volume des œuvres, d’empreinte carbone, de pollution environnementale… Continuer de lire LE COUPLE MACRON EN VISITE CHEZ VERNAR BENET…par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

QUOI DE PLUS ART-CONTEMPORAIN QU’UN BEL ALLOSAURE ? Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Alors, que se passe-t-il ? Cette vogue pour le stégosaure, l’ichtyosaure, le tyrannosaure, l’ankylosaure, etc, sonne-t-elle le changement de paradigme post-covid ? Annonce-t-elle la déroute de l’art contemporain comme produit financier à fort rendement spéculatif ? Continuer de lire QUOI DE PLUS ART-CONTEMPORAIN QU’UN BEL ALLOSAURE ? Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Une aide de l’État aux galeries Templon, Mennour, Perrotin…Par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Œuvre haut / Nicolas Daubanes Œuvre / Isabelle Ferreira . .     1 – HALLUCINANT ! Une aide exceptionnelle d’État vient d’être attribuée aux financial-galeries Templon, Mennour, Perrotin, pour cause de crise sanitaire ! Dites-moi que je rêve …..Dans son info du 10 juillet 2020, la commission du CNAP nous annonce que parmi les 75 galeries ( toutes à typologie concetualo-bidulaire) ayant bénéficié de … Continuer de lire Une aide de l’État aux galeries Templon, Mennour, Perrotin…Par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

LES ARCHI-MILLIARDAIRES AIMENT L’ART ARCHI-CONTEMPORAIN par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Le supplément M du Monde,, toujours à la pointe de l’extrême avant-garde de l’art contemporain dans ce qu’il a de plus cynique et odieux, vient de nous offrir sous la plume de Roxana Azimi, la critique d’art groupie des financial-artists internationaux, six pages illustrées sur la vie des archi-milliardaires artcontemporainophiles sur l’ile d’Hydra en Grèce, quand ce pays est dans la détresse économique qu’on sait, et que sa population atteint un taux de pauvreté record… Continuer de lire LES ARCHI-MILLIARDAIRES AIMENT L’ART ARCHI-CONTEMPORAIN par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

À LYON, LES VERTS VONT-ILS « VÉGÉTALISER » LES POTEAUX DE BUREN ? Par Nicole Esterolle

Nous n’en sommes pas encore là… Mais les Verts viennent de prendre la municipalité, et ce sont eux qui se plaignaient depuis longtemps que Buren avait bétonné la place de l’Hôtel de ville et l’avait transformée en fournaise… Continuer de lire À LYON, LES VERTS VONT-ILS « VÉGÉTALISER » LES POTEAUX DE BUREN ? Par Nicole Esterolle

LA « COLONIE » DE KADER ATTIA A DÛ FERMER POUR UNE DETTE DE 130 000 EUROS…Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

ET SI ON ABORDAIT MAINTENANT CE GENRE D’ŒUVRE NON PLUS SOUS L’ASPECT ESTHÉTIQUE, , MAIS EN TERMES D’INCIVILITÉ, OU D’INSÉCURITÉ, OU DE VIOLENCE SYMBOLIQUE, OU D’ATTEINTE AU RESPECT D’AUTRUI , OU DE POLLUTION ENVIRONNEMENTALE ?… Continuer de lire LA « COLONIE » DE KADER ATTIA A DÛ FERMER POUR UNE DETTE DE 130 000 EUROS…Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

IL REGRETTE NE PAS AVOIR LE SOUTIEN DES DÉFENSEURS DES ANIMAUX par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

«Je montre avec mon travail ce que nous faisons contre les animaux. C’est le grand malentendu », a-t-il déclaré avant la récente performance au Musée de David Walsch en Tasmanie . Cette performance au musée du bout du monde et des extrêmes de l’art-pognon, en forme de rituel sacrificiel, avec une liturgie conçue par le patriarche lui-même, avec une trentaine d’officiants, était accompagnée d’une symphonie de bruits composée par Nitsch lui-même et exécutée par un orchestre de 20 musiciens. …. Continuer de lire IL REGRETTE NE PAS AVOIR LE SOUTIEN DES DÉFENSEURS DES ANIMAUX par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

DU GRAND TRAC DES CAC, DES MAC, DES FRAC, ETC par Nicole esterolle (Billet d’humeur)

« Effervescent, audacieux, défricheur et pionnier… Friche rebelle aux allures de Palais, anti-musée en métamorphose permanente, le Palais de Tokyo tient Paris en éveil depuis 2002. À la fois accessible et exigeant, généreux et pointu, chaleureux et radical, poétique et transgressif, il est un territoire d’apprentissage, d’expériences, d’émotions et de vie ; un territoire d’où jaillit l’inattendu., etc »…Un vrai conte de fée ! Continuer de lire DU GRAND TRAC DES CAC, DES MAC, DES FRAC, ETC par Nicole esterolle (Billet d’humeur)

QUAND L’HUMANITÉ AURA HONTE DE SON ANCIEN « ART CONTEMPORAIN » Par Nicole esterolle (Billet d’humeur)

Ils auront le même regard que nous avons en 2020 sur les coquetteries esthético- intellectuelles françaises des années 70, qui avaient été les complices d’autres terrifiantes atrocités : celles des « révolutions culturelles » maoistes en Chine et au Cambodge…. Continuer de lire QUAND L’HUMANITÉ AURA HONTE DE SON ANCIEN « ART CONTEMPORAIN » Par Nicole esterolle (Billet d’humeur)