Ne boudons pas la contribution des oligarques Pinault et Arnaud, pour la reconstruction de Notre-Dame de Paris! Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Ne faisons pas la fine bouche sur les 300 millions d’euros qu’ils vont donner pour la reconstruction de Notre –Dame de Paris, sous prétexte qu’ils peuvent être défiscalisés à 60 % (soit autant d’argent public), ou sous prétexte que Pïnault aurait bénéficié par ailleurs de 2,5 milliards d’euros d’avantage ou d’évasion fiscale … Continuer de lire Ne boudons pas la contribution des oligarques Pinault et Arnaud, pour la reconstruction de Notre-Dame de Paris! Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Joseph Staline, curator des arts – Avant-Propos Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

A cette différence près qu’avec le réalisme socialiste les peintres arrivaient à passer un peu de poésie en message « subliminal », alors qu’avec notre actuel buréno-duchampisme officiel, toute dimension sensible et poétique est absolument éradiquée… Continuer de lire Joseph Staline, curator des arts – Avant-Propos Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Il veut emballer l’Arc de Triomphe Par Valérie Duponchelle / Avant-propos Nicole Esterolle (billet d’humeur)

On avait d’abord pensé à un « poisson d’avril », à un gros fake, à une hallucination printanière…Mais non, le projet est bien réel, tout comme le sont les personnes de Mme la Maire Hidalgo et Mr l’adjoint aux affres culturelles Christophe Girard… Continuer de lire Il veut emballer l’Arc de Triomphe Par Valérie Duponchelle / Avant-propos Nicole Esterolle (billet d’humeur)

La pissoire de Duchamp est-elle ou non l’œuvre de celui-ci ! Avant-propos Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Coup de tonnerre dans PAF (Paysage artistique Français ) en 2014 : la fameuse pissoire ne serait donc pas de Marcel Duchamp, mais de son excellente et très foutraque copine la baronne Elsa von Freytag-Loringhoven, qui aurait fait aussi l’œuvre intitulée « Dieu »(première image jointe) avant de se suicider quelques années après. Importante nouvelle en effet, car avec cette petite d’imposture… Continuer de lire La pissoire de Duchamp est-elle ou non l’œuvre de celui-ci ! Avant-propos Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Certains n’ont pas besoin de casser pour « abîmer » l’image de la France L’art contemporain a sa part dans la dégradation de l’image du pays par Jérôme Serri / Avant-propos de Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Claude Lévêque a de beaux jours devant lui. Pourquoi ne demanderait-il pas à un joaillier de la place Vendôme de monter ses pneus de tracteur en boucles d’oreilles ? Il y a sûrement pour pareil snobisme une clientèle mondialisée. Attention toutefois aux casseurs ! A la suite de quoi, il pourrait actualiser sa lumineuse enseigne : « mon cul, ma vie, mes couilles », en y ajoutant : « en or ». Continuer de lire Certains n’ont pas besoin de casser pour « abîmer » l’image de la France L’art contemporain a sa part dans la dégradation de l’image du pays par Jérôme Serri / Avant-propos de Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Quand la cote du plagiaire est quarante fois plus élevée que celle du plagié, sur le grand marché spéculatif de l’inepte, Avant-propos Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Christian Silvain renonce à porter plainte et à faire un vain procès, compte-tenu du gigantisme et de la puissance non localisable de la machine à fabriquer de cote avec du rien ou du faux. N.B. : Silence étrange autant qu’assourdissant de la croniquaillerie des journaux spécialisés français sur cette histoire pourtant très significative autant que chroquignole …  Continuer de lire Quand la cote du plagiaire est quarante fois plus élevée que celle du plagié, sur le grand marché spéculatif de l’inepte, Avant-propos Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Beaux Arts lance le Grand Débat de la Culture, suggestion de Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Dans le grand débat lancé en décembre dernier par le président de la République, la culture est absente des quatre thématiques identifiées comme les enjeux majeurs de la nation. Or ce qui définit une nation, c’est sa culture. Ce qui crée du lien social, ce qui unit une communauté, c’est la culture. Continuer de lire Beaux Arts lance le Grand Débat de la Culture, suggestion de Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Le scandale d’un détournement très « art contemporain » par Nicole Esterolle

Et c’est ainsi que l’on voit aujourd’hui Guillaume Cerruti, le président du Conseil d’administration de ce qui est appelé désormais « La fondation des artistes » avoir par ailleurs la fonction de Président de Christie’s-Monde après avoir été chef de cabinet d’Aillagon…. Continuer de lire Le scandale d’un détournement très « art contemporain » par Nicole Esterolle

Polémique autour des ateliers d’artistes de la ville de Marseille / Avant-propos de Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Depuis une vingtaine d’années, la ville de Marseille, dans le cadre de sa « politique culturelle de soutien à la jeune création », met des ateliers à la disposition d’artistes pour une durée de deux ans contre un loyer modique (1,80 €/m²). En plus de l’atelier, la ville a chargé en 2017 l’association Triangle France-Astérides d’un « accompagnement aux artistes résidents (…) afin de développer leurs compétences critiques, techniques et professionnelles. » A priori une bonne idée. Sauf que… Continuer de lire Polémique autour des ateliers d’artistes de la ville de Marseille / Avant-propos de Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Exigeons le respect de la diversité artistique ! Stop au dirigisme d’État ! Par Rémy Aron

Exigeons le respect de la diversité artistique ! Stop au dirigisme d’État ! Il faut redéfinir l’intervention de l’État dans le champ de la création artistique ! Nous demandons la création d’un groupe de travail parlementaire sur la question de l’intervention de l’Etat dans le champ de la création artistique et pour que les options artistiques institutionnelles s’ouvrent à la diversité de l’art d’aujourd’hui. Continuer de lire Exigeons le respect de la diversité artistique ! Stop au dirigisme d’État ! Par Rémy Aron

Au sujet des gros pneus plaqués-or de l’exquis Claude Lévêque à l’Opéra de Paris par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

On a échappé semble-t-il aux tulipes de Koons, mais on n’échappera pas aux deux gigantesques pneus de tracteur qui vont orner pendant un an l’escalier intérieur de l’Opéra de Paris à l’occasion de ses 350 ans ..L’artiste se défend pour sa part de toute provocation et déclare : « C’est comme un carrousel, une invitation à la danse, à la valse ». Continuer de lire Au sujet des gros pneus plaqués-or de l’exquis Claude Lévêque à l’Opéra de Paris par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Une image amusante Par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Inquiétante épidémie de streetartose dans le monde de l’art La streetartose qui semble affecter aujourd’hui le monde de l’art, a des effets aussi funestes que le mildiou, l’oïdium, le botrytis, et le black-rot réunis, qui firent des ravages, naguère, dans le monde de la vigne et du vin. (Ses ravages s’ajoutent à ceux de la conceptualose duchampoïde encore plus mortifère pour l’art). Continuer de lire Une image amusante Par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Pourquoi les « gilets jaunes » ont fait ce que les artistes n’ont pas pu faire les premiers par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Ils ont réussi à exclure du regard de l’institutionnalité, la quasi totalité des artistes de la mise en forme sensible, de « l’intelligence de la main », et du savoir – faire proprement pictural, pour survaloriser des créations de nature conceptuelle, d’autant mieux médiatisables, internationalisables et « bankables » sur le grand marché spéculatif, qu’elles sont artistiquement misérables et vidées de toute humanité. Continuer de lire Pourquoi les « gilets jaunes » ont fait ce que les artistes n’ont pas pu faire les premiers par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Quel avenir pour les galeries d’art ? Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Le rôle affaibli d’une critique d’art en partie inféodée aux grands réseaux institutionnels et financiers. (les journalistes spécialistes des cours sur le marché et les conseillers en placements bancaires ont remplacé, en tant qu’experts, les vrais critiques d’art qui ont presque tout perdu de leur rôle de chercheurs et de prescripteurs auprès des amateurs et acheteurs.) Continuer de lire Quel avenir pour les galeries d’art ? Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)