DU GRAND TRAC DES CAC, DES MAC, DES FRAC, ETC par Nicole esterolle (Billet d’humeur)

« Effervescent, audacieux, défricheur et pionnier… Friche rebelle aux allures de Palais, anti-musée en métamorphose permanente, le Palais de Tokyo tient Paris en éveil depuis 2002. À la fois accessible et exigeant, généreux et pointu, chaleureux et radical, poétique et transgressif, il est un territoire d’apprentissage, d’expériences, d’émotions et de vie ; un territoire d’où jaillit l’inattendu., etc »…Un vrai conte de fée ! Continuer de lire DU GRAND TRAC DES CAC, DES MAC, DES FRAC, ETC par Nicole esterolle (Billet d’humeur)

QUAND L’HUMANITÉ AURA HONTE DE SON ANCIEN « ART CONTEMPORAIN » Par Nicole esterolle (Billet d’humeur)

Ils auront le même regard que nous avons en 2020 sur les coquetteries esthético- intellectuelles françaises des années 70, qui avaient été les complices d’autres terrifiantes atrocités : celles des « révolutions culturelles » maoistes en Chine et au Cambodge…. Continuer de lire QUAND L’HUMANITÉ AURA HONTE DE SON ANCIEN « ART CONTEMPORAIN » Par Nicole esterolle (Billet d’humeur)

À LA GRANDE MESSE DE LA FESSE À L’AIR Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Dans le registre esthétisation de la laideur, intellectualisation de l’inepte, spectacularisation du grotesque et hystérisation de la forme au dépens du contenu ( qui sont comme chacun sait, les caractéristiques de l’art dit contemporain), nous avons aussi les œuvres de Spencer Tunick. Continuer de lire À LA GRANDE MESSE DE LA FESSE À L’AIR Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

QUAND L’ART OFFICIEL, OBSCÈNE, VULGAIRE, BÊTE ET ARROGANT, ENVAHIT L’ESPACE PUBLIC… PAR NICOLE ESTEROLLE (BILLET D’HUMEUR)

Voici une oeuvre de l’exquise Elsa Sahal spécialiste en art sociétalo-questionnatoire volontairement archi – moche et vomitif . Elle est installée sur la Place Royale à Nantes dans le cadre de la manifestation « Voyage à Nantes », pour être imposée à la vue d’un public qui n’a rien demandé et commence déjà à protester. Continuer de lire QUAND L’ART OFFICIEL, OBSCÈNE, VULGAIRE, BÊTE ET ARROGANT, ENVAHIT L’ESPACE PUBLIC… PAR NICOLE ESTEROLLE (BILLET D’HUMEUR)

IL FAUT SUPPRIMER CE CALAMITEUX MINISTÈRE DE LA CULTURE ! Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Voici une première photo difficile à regarder, car nimbée d’une sorte de terrifiante irréalité…Elle a été prise au Château de Versailles, et l’on y voit les deux ex-ministres de la culture Aillagon et Albanel en compagnie du milliardaire Pinault et de l’artiste Koons avec son homard en arrière – plan. Continuer de lire IL FAUT SUPPRIMER CE CALAMITEUX MINISTÈRE DE LA CULTURE ! Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Le nicolemuseum.fr présente fred stonehouse (FR)

Il apparaît donc que le domaine de l’art est coupé en deux, avec – Un « dessus » , partie « supérieure » ou de surface, faite d’une sorte de crème fouettée informe et sans aucune consistance interne, où l’hystérisation de la forme compense la vacuité de fond, – Un « dessous », partie cachée, comme invisibilisée et asphyxiée par l’expansion obscène et incontrôlable de la première. Continuer de lire Le nicolemuseum.fr présente fred stonehouse (FR)

SOUTIENS MULTIPLES AUX ARTISTES VISUELS : L’ENFER EST TOUJOURS PAVÉ DE BONNES INTENTIONS…par Nicole Esterolle

Face à la crise sanitaire, les actions de soutien aux artistes se multiplient de tous les côtés…Faut-il s’en féliciter ou bien s’en méfier comme du corona ou de ces bonnes intentions qui pavent si bien l’Enfer ? Continuer de lire SOUTIENS MULTIPLES AUX ARTISTES VISUELS : L’ENFER EST TOUJOURS PAVÉ DE BONNES INTENTIONS…par Nicole Esterolle

LE CNAP : UN SCANDALE BIENTÔT QUARANTENAIRE PAR NICOLE ESTEROLLE ( Billet d’humeur)

Cette pitoyable action caritative avec cette misérable aumône de 600 000 €( dérisoire par rapport aux montagnes d’argent brassées par ces galeries), montre que l’Etat a encore une fois tout faux, n’a rien compris et continue dans son internationalâtrie obsessionnelle , Continuer de lire LE CNAP : UN SCANDALE BIENTÔT QUARANTENAIRE PAR NICOLE ESTEROLLE ( Billet d’humeur)

ELLES N’ONT PLUS LA BANANE ! LES FINANCIAL-ART GALERIES FRANÇAISES IMPLORENT L’AIDE DE L’ÉTAT !…Par Nicole Esterolle

Une sainte terreur les prend soudain, devant cette éventualité que l’art se détache de l’argent et revienne à lui-même, à sa vérité première, au local, au sens, au modeste, au poétique, au contenu, au sensible, au circuit court, au ré-ensauvagement, au peuple, au plaisir, à l’indépendance, au naturel…. Continuer de lire ELLES N’ONT PLUS LA BANANE ! LES FINANCIAL-ART GALERIES FRANÇAISES IMPLORENT L’AIDE DE L’ÉTAT !…Par Nicole Esterolle

LA SAINTE MERDA ET LE SAINT SUPPOSITOIRE par Nicole esterolle (Billet d’humeur)

Cette Sainte Boite de conserve à excréments humains est montrée ainsi par cette conservatrice en son musée, tous les 28 juillet (date anniversaire de la naissance du prophète Duchamp en 1897), à une assemblée choisie de fervents adeptes du contemporainisme artistique, prosternés les fesses en l’air sur le plancher de bois que l’on voit, pour recevoir le Saint Suppositoire Culturel administré par un critique d’art local agréé par la DRAC et le Ministère. Continuer de lire LA SAINTE MERDA ET LE SAINT SUPPOSITOIRE par Nicole esterolle (Billet d’humeur)

CONNAISSEZ-VOUS LA FIAAC, FOIRE INTERNATIONALE D’ART ACTUEL DANS LES CHAIS EN POUILLY FUMÉ? Par Nicole Esterolle (Critique)

Cette manifestation, bien entendu ignorée et non labellisée par les instances culturelles officielles, existe depuis 7 ans sans subventions et avec seulement les droits très modiques de participation des artistes s’élevant au prix d’une nuit d’hôtel quand ils sont hébergés 5 jours chez le vigneron… Continuer de lire CONNAISSEZ-VOUS LA FIAAC, FOIRE INTERNATIONALE D’ART ACTUEL DANS LES CHAIS EN POUILLY FUMÉ? Par Nicole Esterolle (Critique)

LES ACTEURS DU GÉNOCIDE ARTISTIQUE FRANÇAIS SONT TOUJOURS EN PLACE par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Et vous les retrouverez, pour la plupart, paradant au sommet de leur triomphante impudence, pour le vernissage de l’expo Jeff Koons en novembre 2014, au Centre Pompidou : un grand théâtre des pires vanités de ce monde, qui continue de plus belle en 2020. Continuer de lire LES ACTEURS DU GÉNOCIDE ARTISTIQUE FRANÇAIS SONT TOUJOURS EN PLACE par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

MONSIEUR PERROTIN EST INQUIET…. MAIS, POUR BEAUCOUP D’ARTISTES , L’ESPOIR PRIME SUR LA CRAINTE…PAR NICOLE ESTEROLLE

Quant à nous, notre « rêve » ou notre espoir seraient-donc que cette faillite possible de l’inepte artistique aussi bien marchand qu’institutionnel, puisse permettre la réhabilitation de 95% des créateurs actuels broyés par les appareils d’argent et de pouvoir, et la résurgence de cet art à visage humain, à contenu sensible, de proximité, partageable, créateur de lien social, …. Continuer de lire MONSIEUR PERROTIN EST INQUIET…. MAIS, POUR BEAUCOUP D’ARTISTES , L’ESPOIR PRIME SUR LA CRAINTE…PAR NICOLE ESTEROLLE

ET SI, APRÈS LE CONFINEMENT SANITAIRE, LES ARTISTES SE DÉCONFINAIENT À FOND ? Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Ne faut-il pas considérer cette crise sanitaire comme l’aboutissement logique de la folle dérive mondialisée de l’ultralibéralisme économique et financier…et de l’art dit contemporain délirant qui en est le produit ? Continuer de lire ET SI, APRÈS LE CONFINEMENT SANITAIRE, LES ARTISTES SE DÉCONFINAIENT À FOND ? Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)