La croquignolade tulipaire de Koons : un monument à la crapulerie artistico-financière mondiale Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Une opération culturo-politico-affairiste, pour que la laideur et l’obscénité deviennent signes de distinction, de contemporanéité, et d’appartenance à la classe supérieure des pollueurs environnementaux…Un alibi humanitaire financièrement juteux, qui va fonctionner aussi comme instrument de soft torture du sens et de saine terreur pour le bon peuple. Continuer de lire La croquignolade tulipaire de Koons : un monument à la crapulerie artistico-financière mondiale Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

ÉLARGISSONS LE SPECTRE DE L’INEPTE DISRUPTIF ! Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Ils pourront bénéficier de l’enseignement de nouveaux profs-artistes dont je vous joins la liste et l’image d’une œuvre de chacun d’eux (dans l’ordre cette liste) ; Julien Prévieux (la tortue) , Nathalie Talec(le tancarville au Louvre), Philippe Parreno (les sacs plastiques dorés gonflés à l’hélium et qui se collent au plafond), Stephane-Calais (zombie sur fond bleu), Tatiana Trouvé (la chaise avec bâton), Tino Sehgal (la non-œuvre immatérielle)… Continuer de lire ÉLARGISSONS LE SPECTRE DE L’INEPTE DISRUPTIF ! Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Art contemporain et marketing politique par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Le Maire de Montpellier Philippe Saurel, investit à fond dans l’art contemporain avec l’argent public pour « amplifier qualitativement » l’ image de sa ville et la sienne propre … et se faire réélire en 2020…Sa stratégie semble être de plaire à un électorat middle-class branchouille-bobo- contemporainolâtre internationaliste, assidu de la FIAC et de la Biennale de Venise…Mr Saurel ne comprend pas bien l’art (moins bien que son prédécesseur Frêche, homme sensible et cultivé) , mais il a bien compris son efficacité en tant que vecteur de communication politico-culturelle… Continuer de lire Art contemporain et marketing politique par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

La biodiversité artistique ne passera pas ! Par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

C’est vraiment dommage car le contexte se prêtait à cette vertueuse rupture. Il fallait en effet remplacer, à la tête de cette école, Jean-Marc Bustamante, en poste d’octobre 2015 à juillet dernier, et dont mandat avait été entaché par les témoignages de harcèlement (gestes et propos déplacés, violence morale) recueillis par un collectif d’étudiants, qui avaient nécessité l’intervention du ministère de la Culture, ainsi que par des plaintes pour racisme déposées par le personnel de nettoyage, salariés d’une entreprise externe, qui faisaient état d’humiliations d’une rare violence…Rien que ça ! Continuer de lire La biodiversité artistique ne passera pas ! Par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

La très hilarante récupération du scandale des tulipes, ou le comique de retournement… Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Finalement, l’obscène et odieux cadeau de Jeff Koons possède certaines vertus dont il conviendrait plutôt de se féliciter, compte – tenu du service qu’il rend à l’art en France. Il permet en effet de démasquer l’impudence de la gent institutionnelle préposée à l’art contemporain, qui s’avère capable de protester contre un projet auquel elle a largement contribué à ce qu’il puisse être envisagé… Continuer de lire La très hilarante récupération du scandale des tulipes, ou le comique de retournement… Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Que vive Le Plateau, lieu du Frac Île-­de-­France à Paris ! – Lettre ouverte à Anne Hidalgo, Maire de Paris (FR)

Avec Le Plateau, le Frac Île-­de-­France est implanté à Paris depuis 2002 et s’est affirmé comme l’une des institutions majeures de la création contemporaine en France. Multipliant ses activités dans toute la Région, il a su à travers Le Plateau changer le paysage de l’art contemporain à Paris même, grâce au soutien de la Ville de Paris, de l’État et de la Région Île-­de-­France. Supprimer votre soutien au Plateau, n’est-­ce pas prendre le risque de le voir disparaître ? Continuer de lire Que vive Le Plateau, lieu du Frac Île-­de-­France à Paris ! – Lettre ouverte à Anne Hidalgo, Maire de Paris (FR)

Jacques Charlier – Une rétrospective / LA PANACÉE (FR)

La Panacée présente la première rétrospective en France de l’artiste belge, pionnier de l’art conceptuel européen. Partant d’une sociologie critique du monde de l’art, Jacques Charlier a évolué vers un art complexe et inclassable qui évoque l’esprit de Francis Picabia tout en anticipant sur l’art américain des années 1990. Continuer de lire Jacques Charlier – Une rétrospective / LA PANACÉE (FR)

ABC de l’art dit contemporain par Nicole Esterolle (Lancement livre)

Cet ouvrage se propose comme remède reconstituant, régénérant, reconstructif, pour panser les plaies vives résultant de quarante années de « déconstruction », de « burénisation », de « désartification » systématique de l’art, et de persécution de la peinture, menées par un appareil d’État d’émanation bureaucratico-financière et aveugle à l’art. Continuer de lire ABC de l’art dit contemporain par Nicole Esterolle (Lancement livre)

La satire de l’art dit contemporain obtient la palme d’or à Cannes… Tiens, tiens! Les temps sont-ils en train de changer ? Avant propos Nicole Esterolle (Critique)

Invité de dernière minute parmi les candidats à la palme d’or, Ruben Ostlund se serait sans doute mordu les coudes (par exemple) d’avoir manqué la fête tant son nouveau film, The Square, comme conçu en miroir moqueur du cirque cannois, ses vanités, ses affectations et ses hypocrisies bourgeoises, aurait souffert de se révéler au monde ailleurs qu’en la bulle dorée du Festival. Continuer de lire La satire de l’art dit contemporain obtient la palme d’or à Cannes… Tiens, tiens! Les temps sont-ils en train de changer ? Avant propos Nicole Esterolle (Critique)

John Bock, Wim Delvoye et Pré-Capital – EXPOSITIONS / LA PANACÉE MONTPELLIER – ART CONTEMPORAIN (FR)

L’exposition Pré-capital présente des artistes qui prennent en compte l’ère pré-industrielle dans leur mode de production. Relativisant le monde numérique, ils/elles promeuvent l’idée d’une décroissance artistique. La collecte d’objets, l’artisanat, l’intérêt pour les traditions populaires et les modes de vie ruraux sont au cœur de leur travail, mais à travers des problématiques contemporaines. Continuer de lire John Bock, Wim Delvoye et Pré-Capital – EXPOSITIONS / LA PANACÉE MONTPELLIER – ART CONTEMPORAIN (FR)

CHOUROUK HRIECH – Faire ailleurs / Galerie Anne-Sarah Bénichou (FR)

Pour Faire ailleurs, Chourouk Hriech construit une exposition autour de ses dessins d’une nouvelle série née en 2016, 1ère Rencontre avec Douala. Un ensemble qui figure l’atlas simplifié de ses points de vue, tel l’écho graphique de données rencontrées au court de son récent voyage au Cameroun, replacées dans le temps et dans l’espace. Continuer de lire CHOUROUK HRIECH – Faire ailleurs / Galerie Anne-Sarah Bénichou (FR)

CHOICES Paris – Collectors Weekend / Palais de Tokyo (FR)

La 3ème édition de CHOICES Collectors Weekend se tiendra à Paris les 21 et 22 mai 2016. Pendant 2 jours, CHOICES propose un parcours à travers près de 40 galeries parisiennes et une exposition collective présentée cette année au Palais de Tokyo. Continuer de lire CHOICES Paris – Collectors Weekend / Palais de Tokyo (FR)

ARMAN – Accumulations 1960-1964 / GALERIE DANIEL TEMPLON (FR)

La Galerie Daniel Templon consacre une exposition à l’artiste français Arman, avec lequel elle a entretenu une longue collaboration de 1974 à sa disparition en 2005. Consacrée aux Accumulations, une des séries les plus célèbres du chef de file du Nouveau Réalisme, cette présentation réunit une quarantaine de sculptures historiques de 1960-1964. A l’occasion de l’exposition, la galerie publie un catalogue préfacé par Nicolas Bourriaud. Continuer de lire ARMAN – Accumulations 1960-1964 / GALERIE DANIEL TEMPLON (FR)

Lili Reynaud Dewar – Lauréat : 2013 Fondation d’entreprise Ricard / Centre Georges pompidou

« I am intact and I don’t care », 2013, (vidéo 1 à 3), œuvre offerte au Centre Pompidou et présentée au public dans le cadre du nouvel accrochage contemporain des collections, « Une Histoire. Art, architecture et design, de 1980 à nos jours », à partir du 2 juillet 2014. Continuer de lire Lili Reynaud Dewar – Lauréat : 2013 Fondation d’entreprise Ricard / Centre Georges pompidou