Un cœur simple – proposée par César Brunel et Louis Meyer / Centre Tignous d’art contemporain (FR)

Que ce soit dans les compositions fiévreuses de Pierre Aghaikian ou dans les reconstitutions de saisies policières liées au trafic de stupéfiants produites par Pierre Delmas, nous faisons l’expérience d’une réalité distordue. Ce glissement qui s’apparente à un assoupissement, à une perception trouble, se manifeste dans les peintures de Jean Cador, de César Brunel ainsi que dans les gravures de Skander Mestiri. Continuer de lire Un cœur simple – proposée par César Brunel et Louis Meyer / Centre Tignous d’art contemporain (FR)