Benjamin Dufour – Plane Spotters / EPONYME GALERIE (FR)

D’emblée, cette critique radicale (où la plastique de l’objet semble se confondre avec son essence même) neutralise toute irruption du vintage ou du kitsch, principes trop contemporains d’amusement et / ou d’écœurement. L’appréhension formelle des pièces proposées par Benjamin Dufour, maquettes ou photographies d’objets préexistants, cède rapidement le pas à la curiosité de leur fonction initiale : le choix de représenter ces anachronismes technologiques suscite quasi-instantanément la question de leur utilité… Continuer de lire Benjamin Dufour – Plane Spotters / EPONYME GALERIE (FR)

august walla – ecce walla / christian berst art brut klein & berst (FR)

August Walla (1936 – 2001) – considéré depuis longtemps comme l’un des « classiques » de l’art brut – était certainement le plus polyvalent d’entre eux. L’oeuvre peint de cet Autrichien de génie est exposé et collectionné depuis près de 40 ans. Continuer de lire august walla – ecce walla / christian berst art brut klein & berst (FR)

L’Art brut est-il soluble dans l’Art contemporain ?‏ / By Nicole Esterolle – chronique n°49

C’est ainsi que le premier pigiste d’art du journal Le Monde, Philippe Dagen, nous parle d’un « tsunami d’art brut » à la dernière biennale de Venise… C’est ainsi que le LAM, Lille métropole musée d’art moderne et contemporain, est devenu aussi musée d’art brut , avec l’installation permanente de la collection de l’Aracine… C’est ainsi que Jerry Saltz, très célèbre critique d’art new-yorkais, cite une œuvre de Bill Traylor méritant, selon lui, d’entrer au MoMA, ou dans n’importe quel autre musée d’art moderne, à l’égal des Picasso de la même époque… Continuer de lire L’Art brut est-il soluble dans l’Art contemporain ?‏ / By Nicole Esterolle – chronique n°49

Au congrès de la CIPAC, il n’y a d’art que contemporain et Marcel Duchamp est son prophète par Nicole Esterolle (Paris)

« Ce qui caractérise notre époque, c’est la réconciliation de l’Etat et du génie », a déclaré, il y a quelques années, l’exquise Catherine Millet … Et il fallait bien l’aplomb de celle qui a vendu le récit de sa vie sexuelle à 900. 000 exemplaires en Corée du Sud, pour oser dire une chose pareille, et devenir ainsi la principale inspiratrice de la pensée artistique française d’Etat et de tous les institutionnels de l’art contemporain qui en sont les ardents prosélytes (1). …
Continuer de lire Au congrès de la CIPAC, il n’y a d’art que contemporain et Marcel Duchamp est son prophète par Nicole Esterolle (Paris)