La droite ne déçoit plus, elle ennuie ! Incohérence et inconséquence de la droite par Jérôme Serri – 23 juin 2019 (Billet d’humeur)

Il suffit de la mettre en perspective avec le silence habituel de cette commission devant le parasitage de notre patrimoine par la vulgarité et la bêtise des manifestations d’art contemporain. Comment la présidente Catherine Morin-Desailly peut-elle d’un côté déclarer : « Les travaux de restauration de Notre-Dame devront préserver l’authenticité et l’intégrité du bien si nous ne voulons pas prendre le risque de porter atteinte à la valeur universelle exceptionnelle de celui-ci et de perdre le bénéfice de ce classement, qui ne manquerait pas d’avoir des effets sur l’attractivité de Paris et la crédibilité de la France en matière de protection du patrimoine », comment peut-elle faire une telle déclaration, apparemment soucieuse du patrimoine de notre pays et de l’attractivité de Paris, et d’un autre côté se taire devant l’installation de deux énormes pneus de tracteurs dorés à la feuille d’or sur les rampes de l’escalier de l’Opéra Garnier ? Continuer de lire La droite ne déçoit plus, elle ennuie ! Incohérence et inconséquence de la droite par Jérôme Serri – 23 juin 2019 (Billet d’humeur)

Nos dirigeants laissent le fléau de l’écriture inclusive se répandre par Jérôme Serri (Billet d’humeur)

Dans son émission Répliques, sur France Culture, Alain Finkielkraut déclara récemment: «Une des formes graphiques du politiquement correct, c’est l’écriture inclusive». Il faisait référence au texte de soutien aux Gilets jaunes publié le 5 mai dernier par Libération et signé par Juliette Binoche, Emmanuelle Béart, et «1400 autres artistes et créat.eur.rices.». Continuer de lire Nos dirigeants laissent le fléau de l’écriture inclusive se répandre par Jérôme Serri (Billet d’humeur)

Doigts d’honneur : grossiers personnages et art contemporain, même combat ! Jérôme Serri (Billet d’humeur)

Le doigt d’honneur qui, à l’heure du “vivre-ensemble” proclamé, se répand dans l’espace public et l’agora médiatico-politique, fait écho à celui, impudent, qu’adresse régulièrement le courant dominant de l’art contemporain aux institutions culturelles, au public et à notre si précieux patrimoine artistique, argumente le journaliste littéraire et critique d’art Jérôme Serri. Continuer de lire Doigts d’honneur : grossiers personnages et art contemporain, même combat ! Jérôme Serri (Billet d’humeur)

Peut-on vivre sans Notre-Dame de Paris ? Dans la peur de la perdre, nous avons eu peur de nous perdre Par Jérôme Serri (Billet d’humeur)

Nul doute que l’année 2019 restera celle de l’incendie de Notre-Dame de Paris devant lequel le monde a retenu son souffle, craignant jusque tard dans la soirée que les tours, si elles devenaient la proie des flammes, n’entraînassent l’écroulement de l’ensemble de la cathédrale. Nul doute que cette année restera également celle des gilets jaunes auxquels les Français, dans leur grande majorité, apportèrent leur soutien. Elle sera également, hélas ! – mais il est encore temps – celle de l’occasion manquée par ces mêmes gilets jaunes de s’alarmer de voir que notre patrimoine national se trouve, comme eux, victime d’un même abandon. Continuer de lire Peut-on vivre sans Notre-Dame de Paris ? Dans la peur de la perdre, nous avons eu peur de nous perdre Par Jérôme Serri (Billet d’humeur)

Pierre Mabille – Chercher une forme / Galerie Jean Fournier (FR)

Depuis 1997, la démarche de Pierre Mabille s’est concentrée autour de la répétition d’une même forme. Cette forme est apparue à l’artiste pour la première fois lors de la lecture d’un poème de Fernando Pessoa, « Bureau de tabac » dans lequel l’enseigne est présentée comme un repère visuel à partir duquel s’organise le développement narratif. Continuer de lire Pierre Mabille – Chercher une forme / Galerie Jean Fournier (FR)