LA PLUS IGNOMINIEUSE PERFORMANCE ARTISTIQUE DU SIÈCLE PAR NICOLE ESTEROLLE (BILLET D’HUMEUR)

C’est lui qui est devenu très célêbre en introduisant symboliquement son doigt majeur dans l’anus de l’ex-leader Mao maximo chinois. Notoriété fulgurante qui s’est accompagnée d’une flambée d’admiration des ténors de critique d’art française affectés au Monde, à l’Obs, à Beaux-Arts Magazine ou aux Inrocks, et d’une flambée des prix de ses produits dérivés sur le marché spéculatif international. Continuer de lire LA PLUS IGNOMINIEUSE PERFORMANCE ARTISTIQUE DU SIÈCLE PAR NICOLE ESTEROLLE (BILLET D’HUMEUR)

Quand Marianne attaque férocement les FRAC et les fonctionnaires de l’art dit contemporain par Nicole esterolle (billet d’humeur)

Bravo Marianne et bravo à notre ami Mikael Faujour, auteur de cet article, avec lequel il semble que se lève l’omerta sur l’ahurissant pathos tant éthique, que juridique et esthétique , caractérisant le dirigisme totalitaire d’Etat qui règne sur la création artistique en France. Continuer de lire Quand Marianne attaque férocement les FRAC et les fonctionnaires de l’art dit contemporain par Nicole esterolle (billet d’humeur)

Les figures de galants ou de libertins que nos intellos adulent sont des violeurs par Aude Lorriaux (SLATE)

Et le jeu est cruel. Si elles sont attrapées par leurs maris, les dames risquent la mort. Toute vertu arrachée ne fait que diminuer la réputation de ces femmes, puisqu’au sommet du fantasme des gens bien courtois se situent les vierges. Elles se font bien «baiser» ou «niquer», comme le dit aujourd’hui notre langue française, qui reflète l’idée que les rapports sexuels sont un jeu inégalitaire pour les femmes. Continuer de lire Les figures de galants ou de libertins que nos intellos adulent sont des violeurs par Aude Lorriaux (SLATE)