L’Arc de Triomphe est en pyjama. Les Français n’ont plus qu’à se coucher! Par Jérôme Serri

Pour l’année du bicentenaire de la mort de Napoléon, cet Arc de Triomphe en pyjama propose très clairement aux Français de rejoindre leurs élus couchés depuis plus quarante ans devant la débilité de l’art contemporain et de s’enfoncer avec eux dans la nuit sans étoiles d’une nation sans repères… Continuer de lire L’Arc de Triomphe est en pyjama. Les Français n’ont plus qu’à se coucher! Par Jérôme Serri

L’Estampille/L’Objet d’Art – Hors-série n° 73

Pour Baudelaire, les phares se nommaient Rembrandt, Vinci, Michel-Ange, Goya, Delacroix ; au Centre Pompidou-Metz, ils ont pour nom Picasso, Léger, Miró, Beuys, Nevelson ou Kapoor. Durant deux ans, les œuvres de dix-huit grands peintres et sculpteurs du XXe siècle, dont nombre d’artistes vivants, sont offertes à la contemplation et à la réflexion des visiteurs. Continuer de lire L’Estampille/L’Objet d’Art – Hors-série n° 73

le plus formidable graveur du siècle dernier, GEORGES VISAT à L’ATELIER-GALERIE A.PIROIR

Georges Visat découvre la gravure, à 14 ans, dans l’imprimerie parisienne du maître imprimeur Léon Isidore où il devient apprenti. Quelques années plus tard, Georges Visat deviendra le plus formidable graveur du siècle dernier et l’incontournable compagnon de route des surréalistes, mouvement dans lequel il a joué un rôle important.
Continuer de lire le plus formidable graveur du siècle dernier, GEORGES VISAT à L’ATELIER-GALERIE A.PIROIR