À L’ENSBA-PARIS , VOICI UN HOMMAGE À WOLINSKI…Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Georges Wolinski vomissait l’art contemporain. Il ne voyait en lui qu’un spectacle obscène et mercantile, dépourvu de toute forme de beauté.
Continuer de lire À L’ENSBA-PARIS , VOICI UN HOMMAGE À WOLINSKI…Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Koons, Hirst, Murakami. Derrière les artistes stars, des « petites mains » précarisées Par Nicole esterolle (Billet d’humeur)

Pour une fois, journal vespéral de la bien-pensance artistique hexagonale, ne chante pas les vertus des stars du financial art….Y a du retournement de veste dans l’air…la gauchosphére virerait -elle en fachosphère réac,  nauséabonde et anti  art contemprain ? Continuer de lire Koons, Hirst, Murakami. Derrière les artistes stars, des « petites mains » précarisées Par Nicole esterolle (Billet d’humeur)

ÉTHIQUE, CULTURE ET RENTABILITÉ FINANCIÈRE Par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

J’avais bien compris que l’association friches-steetart, permettait d’offrir une alternative plus sociale et moins élitaire , à l’arrogant art conceptualo-biduliare des FRAC et Musées. Continuer de lire ÉTHIQUE, CULTURE ET RENTABILITÉ FINANCIÈRE Par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

UNE OMERTA AU NOM DE L’ART Par Emmanuelle Lequeux (le Monde) Suggestion Nicole Esterolle

Alors qu’une partie du milieu artistique est sidérée d’apprendre que le plasticien fait l’objet, depuis 2019, d’une enquête préliminaire pour « viols et agressions sexuelles sur mineurs », d’autres semblent moins surpris… Continuer de lire UNE OMERTA AU NOM DE L’ART Par Emmanuelle Lequeux (le Monde) Suggestion Nicole Esterolle

À FOND L’ART « CONTEMPORAIN » ! Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Ainsi peut-on voir des pneus sur les escaliers de l’Opéra, des trompettes sur ceux du Grand Palais, des horreurs de Damien Hirst un peu partout, une banane à 120 mille euros, des aides de l’Etat à la galerie Perrotin, des poteaux de Buren, des gigantesques bouts de ferrailles de Venet, etc… et des milliers de déclinaisons de l’effroyable, dispersées dans les innombrables lieux de radicalisation duchampiste maillant le territoire, subventionnés Continuer de lire À FOND L’ART « CONTEMPORAIN » ! Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

ELLE VEUT QUE SA GALERIE « S’INTÈGRE À UN TISSU SOCIAL ET ARTISTIQUE » Par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Ainsi donc, Mme Levy est courageuse, elle « ne baisse pas les bras », non, « il faut continuer » dit-elle … parce qu’elle aime Paris avec ses fondations Pinault et Arnaud, avec son Palais de Tokyo, qui sont autant de signes de « renouveau »… et puis parce qu’on peut y discuter « jusqu’à deux heures du matin, de philosophie, d’art ou de politique » Continuer de lire ELLE VEUT QUE SA GALERIE « S’INTÈGRE À UN TISSU SOCIAL ET ARTISTIQUE » Par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Les arguments de Madame Josée Boileau, rédactrice en chef du quotidien Le Devoir n’ont pas résisté à l’analyse de la Commission d’appel du Conseil de Presse du Québec (Affaire Mavrikakis)

Notre objectif est de faire renaître dans notre domaine toute l’honnête subjectivité qu’elle mérite et de redonner sa juste place à l’indépendance de la pensée critique dans la pratique journalistique au sein du milieu des arts visuels. Continuer de lire Les arguments de Madame Josée Boileau, rédactrice en chef du quotidien Le Devoir n’ont pas résisté à l’analyse de la Commission d’appel du Conseil de Presse du Québec (Affaire Mavrikakis)

Un Juan Carlos olé olé : l’œuvre qui fait annuler une exposition à Barcelone / Le Monde

Un chien-loup, une syndicaliste sud-américaine et un roi d’Espagne : les désaccords autour d’une sculpture assemblant sexuellement ces trois figures a eu la peau d’une exposition au Macba, le Musée d’art contemporain de Barcelone, avant même son ouverture. Continuer de lire Un Juan Carlos olé olé : l’œuvre qui fait annuler une exposition à Barcelone / Le Monde

Regards d’artistes sur un monde en plein chaos / Le Monde.fr

Un couple étend son linge sur un fil de fer barbelé. Sur une autre photo, l’homme et la femme sont installés dans un lit, au milieu d’un terrain vague cerné par des soldats. Les images de l’artiste iranienne Gohar Dashti, semblent sortir d’un rêve étrange. Continuer de lire Regards d’artistes sur un monde en plein chaos / Le Monde.fr

Exposition C215 – Douce France / Galeries de la Mairie du 13e (FR)

Le street artist français Christian Guémy, alias C215, propose une série de portraits doux-amers dans un projet polémique intitulé « Douce France ». L’exposition vient d’être inaugurée dans sa formule définitive à la mairie du 13e arrondissement, grande terre d’accueil du street art à Paris, et fait l’objet d’un catalogue à paraître. Explications. Continuer de lire Exposition C215 – Douce France / Galeries de la Mairie du 13e (FR)

Tour Triangle un projet d’immeuble de grande hauteur qui serait situé au parc des expositions de la porte de Versailles (FR)

À l’heure de la mondialisation, Paris et la métropole du Grand Paris ne peuvent durablement prétendre tenir leur rang économique s’ils ne se dotent d’outils compétitifs. Le site du Parc des Expositions de la Porte de Versailles représente, à ce titre, un atout majeur… Continuer de lire Tour Triangle un projet d’immeuble de grande hauteur qui serait situé au parc des expositions de la porte de Versailles (FR)

Gabriel Kuri – Items in Care of Items et Harcèlement et parachutage : le cas d’une directrice de FRAC crée le malaise (FR)

Items in care of items, littéralement traduit par «Des objets veillant sur des objets» est une acquisition 2012 du Centre National des Arts Plastiques. Installée durablement à l’entrée du Frac, elle peut être qualifiée de sculpture publique du fait de la liberté laissée aux visiteurs d’interagir avec elle… Continuer de lire Gabriel Kuri – Items in Care of Items et Harcèlement et parachutage : le cas d’une directrice de FRAC crée le malaise (FR)