Le Magazine du Schtroumpf Emergent no 72 par Nicolle Esterolle (Critique)

Je m’appelle Mathilde, j’ai 24 ans, bientôt 25 et je vis à Bordeaux. J’ai décidé d’écrire cet article pour revenir sur mon parcours scolaire et dénoncer les pratiques d’un certain cursus. Après avoir obtenu mon bac, je me suis installée à Bordeaux avec ma meilleure amie en collocation. Je me suis inscrite à la fac d’arts plastiques dans laquelle je suis restée trois ou quatre mois. La fac de Bordeaux 3 est une fac avec très peu de moyens, en sale état, un peu à l’abandon… Continuer de lire Le Magazine du Schtroumpf Emergent no 72 par Nicolle Esterolle (Critique)

Art : le succès international de la FIAC s’est construit au détriment de la scène française

Plus grave encore, comme le déplorent de nombreux professionnels : le traitement réservé aux marchands français admis à la FIAC. Sous la verrière du Grand Palais, les meilleures places ont été réservées aux galeries étrangères. « Sur les 16 stands dans le carré or, seulement 3 ont été affectés à des Français », déplore le galeriste Daniel Templon… Continuer de lire Art : le succès international de la FIAC s’est construit au détriment de la scène française

Les arguments de Madame Josée Boileau, rédactrice en chef du quotidien Le Devoir n’ont pas résisté à l’analyse de la Commission d’appel du Conseil de Presse du Québec (Affaire Mavrikakis)

Notre objectif est de faire renaître dans notre domaine toute l’honnête subjectivité qu’elle mérite et de redonner sa juste place à l’indépendance de la pensée critique dans la pratique journalistique au sein du milieu des arts visuels. Continuer de lire Les arguments de Madame Josée Boileau, rédactrice en chef du quotidien Le Devoir n’ont pas résisté à l’analyse de la Commission d’appel du Conseil de Presse du Québec (Affaire Mavrikakis)

Michel Onfray : Faut-il brûler l’art contemporain ? / Le comptoir

Que répond-il à la légitime interrogation de cet homme qui souligne qu’il n’y a parfois plus rien à quoi se raccrocher dans l’art moderne (ce que Jean-Philippe Domecq nomme une « réserve d’effets » intrinsèque à l’œuvre, c’est-à-dire indépendante des amphigouris théoriques) ? Continuer de lire Michel Onfray : Faut-il brûler l’art contemporain ? / Le comptoir

Ce que le Big Data révèle sur les grands collectionneurs d’art contemporain – Le Monde.fr / Par Emmanuelle Jardonnet

Qui sont ces oiseaux migrateurs dont le plumage, généralement noir, contraste avec un habitat naturel aux murs blancs ? Combien sont-ils à se rassembler en Suisse en juin (Art Basel) et à mettre le cap sur Londres, puis Paris en octobre (Frieze Art Fair, la FIAC), à passer un été sur deux en Italie (Biennale de Venise), à faire éventuellement un crochet par l’Asie en mars (Art Basel Hongkong) et à se réchauffer enfin en Floride en décembre (Art Basel Miami Beach) ? Continuer de lire Ce que le Big Data révèle sur les grands collectionneurs d’art contemporain – Le Monde.fr / Par Emmanuelle Jardonnet