Un lapin crétin de Koons à 91 millions de dollars Par Nicolle Esterolle (billet d’humeur)

Ça fait jaser le bon peuple. Gros émoi chez les prolétaires de tous pays, unis ou pas, gilets jaunes ou pas, insoumis ou pas, etc… Mais où va t’on ? Que va devenir la planète ? Pas étonnant que le nombre des espèces d’oiseaux diminuent ! L’espèce humaine va-t-elle disparaître ?…Mais bon, l’émotion va passer. Ce n’est qu’un gros buzz journaleux de plus, à la démesure du prix de l’œuvre ainsi justifié. Continuer de lire Un lapin crétin de Koons à 91 millions de dollars Par Nicolle Esterolle (billet d’humeur)

La chronique N° 57 de Nicole Esterolle / La fabrique des imposteurs

Sur l’image jointe (doc 07), on voit une trentaine de couillons de critiques d’art membre de l’AICA –France (Association Internationale des Critiques d’Art) manifester pour la liberté d’expression des artistes en agitant un sucette plug anal de Papy Chocolat Mc Carthy… Continuer de lire La chronique N° 57 de Nicole Esterolle / La fabrique des imposteurs

Koons ou l’inquiétant triomphe de l’esthétique pâtissière / L’opinion de Nicole Esterolle

Koons en majesté au Centre Pompidou. Hommage officiel de la France à l’hyper richissime financial artist américain…L’ampleur de cet événement méritait bien que le Journal Le Monde en fasse la couverture ( que je vous joins) de son supplément dominical du 22 11 2004, et y consacre 10 pages intérieures signées par son critique d’art vedette et entrecoupées de pages publicitaires pour chaussures et montres de luxe. Continuer de lire Koons ou l’inquiétant triomphe de l’esthétique pâtissière / L’opinion de Nicole Esterolle