DAMIEN HIRST, L’ARTISTE LE PLUS IMMONDE DU MONDE…PAR NICOLE ESTEROLLE (Billet d’humeur)

« Je continue de penser qu’une forte logique et une sensibilité proprement artistique conduisent le déploiement de la recherche de Damien Hirst et soutiennent la cohérence de ses diverses réalisations ou interventions. Continuer de lire DAMIEN HIRST, L’ARTISTE LE PLUS IMMONDE DU MONDE…PAR NICOLE ESTEROLLE (Billet d’humeur)

« Art contemporain » : le marché résistera-t-il à la crise du covid-19 ? Par Aude de Kerros (billet d’humeur)

Le haut marché de l’Art contemporain est global tout comme le Covid-19 est pandémique. Le premier virus à contamination instantanément planétaire aura-t-il des conséquences sur un marché dont la valeur de ses produits se crée grâce à leur circulation internationale ? État des lieux en septembre 2020. Continuer de lire « Art contemporain » : le marché résistera-t-il à la crise du covid-19 ? Par Aude de Kerros (billet d’humeur)

L’art peut-il être une réponse à la terreur ? France culture (FR)

Après le temps des polémiques, l’œuvre existe désormais. Mais l’inauguration n’a pas fait disparaître pour autant toutes les questions. Pour répondre à quelques unes d’entre elles, Marc Weitzmann s’entretient avec Jeff Koons, Christophe Girard, adjoint au maire de Paris chargé de la culture, Harry Bellet, critique et historien d’art, et Jean-Philippe Domecq, essayiste. Continuer de lire L’art peut-il être une réponse à la terreur ? France culture (FR)

CONNAISSEZ-VOUS LE PAPE DES CERISES ? Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

J’avoue que je ne connaissais absolument pas cet artiste tourangeau de notoriété internationale et d’importance historique, puisqu’il fut propriétaire du fameux Art Café à New York en1985, qui était le lieu de rendez-vous de l’avant-garde artistique avec Ben Vautier, Jeff Koons, Daniel Spoerri, Andy Warhol, François Morellet… Propriétaire ensuite de la Magnifik Gallery à Brooklyn où il exposa… Continuer de lire CONNAISSEZ-VOUS LE PAPE DES CERISES ? Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

LA DÉMISSION DE MR GIRARD : OUTRE L’AFFAIRE MATZNEFF, IL Y AVAIT CELLE DU PERROQUET MUNICIPAL…. Avant-propos de Nicole Esterolle et texte de Philippe Murray

Précisons que l’ audacieux Mr Girard, avant de diriger de main de maître la culturosphère parisienne, fut directeur de la stratégie de communication LVMH-Vuitton… Et initiateur de l’hyper branchée « Nuit blanche » , où on a pu voir, il y a quelques années, un quatuor de chambre avec hélicoptère, ou bien une séance collective d’astiquage dansant sur une musique de Boulez, des parquets de la grande salle de la Mairie… Continuer de lire LA DÉMISSION DE MR GIRARD : OUTRE L’AFFAIRE MATZNEFF, IL Y AVAIT CELLE DU PERROQUET MUNICIPAL…. Avant-propos de Nicole Esterolle et texte de Philippe Murray

IL FAUT SUPPRIMER CE CALAMITEUX MINISTÈRE DE LA CULTURE ! Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Voici une première photo difficile à regarder, car nimbée d’une sorte de terrifiante irréalité…Elle a été prise au Château de Versailles, et l’on y voit les deux ex-ministres de la culture Aillagon et Albanel en compagnie du milliardaire Pinault et de l’artiste Koons avec son homard en arrière – plan. Continuer de lire IL FAUT SUPPRIMER CE CALAMITEUX MINISTÈRE DE LA CULTURE ! Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Douleur et désarroi des temps présents par Jérôme Serri (Billet d’humeur)

Silence. Puis, le visage grave, encadré des deux ailes de corbeaux de sa chevelure qui en accentuait la noblesse, il prit la parole : « Je n’ai plus 30 ans et j’ai vécu ma vie, mais en tant qu’Italien qui a beaucoup parcouru le monde, j’ai honte de ce qui se passe dans mon pays… Continuer de lire Douleur et désarroi des temps présents par Jérôme Serri (Billet d’humeur)

À L’ENTERREMENT DU RIEN – L’AUTO-VANDALISME ET L’AUTO-DESTRUCTION DE NON-ŒUVRES….COMME ŒUVRE par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

« Son travail, qui résiste à la description et surtout aux catégorisations, laisse affleurer des thématiques métaboliques – dynamiques temporelles, mort et destruction, combustion ou énergie – et s’empare d’environnements architecturaux au profit d’une expérience spatio-temporelle s’inscrivant dans une œuvre globale qui serait la trajectoire entre ces œuvres… Continuer de lire À L’ENTERREMENT DU RIEN – L’AUTO-VANDALISME ET L’AUTO-DESTRUCTION DE NON-ŒUVRES….COMME ŒUVRE par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Xerfi Canal a reçu Aude de Kerros, graveur et essayiste, dans le cadre de son livre « Nouvelle Géopolitique de l’Art Contemporain ». Une interview menée par Mounia Van de Casteele

Le Louvre à Abu Dhabi, Art Basel à Miami, les tulipes de Jeff Koons à Paris sont autant de manifestations de l’art contemporain comme outil d’influence. Marqueur de puissance, l’art mesure le degré d’émancipation d’un pays, son pouvoir d’attraction et sa place dans le monde. Continuer de lire Xerfi Canal a reçu Aude de Kerros, graveur et essayiste, dans le cadre de son livre « Nouvelle Géopolitique de l’Art Contemporain ». Une interview menée par Mounia Van de Casteele

La parole aux auteurs : Jean-Gabriel Fredet et Aude de Kerros / BFM Business

Ce vendredi 22 novembre, Jean-Gabriel Fredet, auteur de « La guerre secrète des milliardaires de l’art » (L’Observatoire), et Aude de Kerros, auteure de « Nouvelle géopolitique de l’art contemporain » (Eyrolles), se sont penchés sur le monde de l’art dans la parole aux auteurs dans l’émission la librairie de l’éco présentée par Emmanuel Lechypre. La librairie de l’éco est à voir ou écouter le vendredi sur BFM Business. Continuer de lire La parole aux auteurs : Jean-Gabriel Fredet et Aude de Kerros / BFM Business

Nouvelle géopolitique de l’art contemporain – Aude de Kerros / Editions Eyrolles (Livre)

Le Louvre à Abu Dhabi, Art Basel à Miami, les tulipes de Jeff Koons à Paris sont autant de manifestations de l’art contemporain comme outil d’influence. Marqueur de puissance, l’art mesure le degré d’émancipation d’un pays, son pouvoir d’attraction et sa place dans le monde… Continuer de lire Nouvelle géopolitique de l’art contemporain – Aude de Kerros / Editions Eyrolles (Livre)

« J’ai beaucoup appris de Duchamp » dit le méga- plasticien chinois , Huang Yong Ping Par Jean-Pierre Cramoisan (Billet d’humeur)

L’artiste contemporain vaut par la nullité de son ressassement tant la nature de ses obsessions est étriquée, bridée, minable, ratatinesque, axée autour de chétifs poncifs brandis comme de pathétiques dénonciations. Est-ce là satire musclée ?! Raillerie civilisatrice ? Créer des œuvres capables de vilipender l’égoïsme de nos sociétés, fustiger le monde marchand, alors qu’elles ne sont que de purs produits frictophages, tels sont les enjeux de l’art contemporain. Sa farce cachée ! Continuer de lire « J’ai beaucoup appris de Duchamp » dit le méga- plasticien chinois , Huang Yong Ping Par Jean-Pierre Cramoisan (Billet d’humeur)

Tulipes de Koons : financées par l’impôt, rentabilisées par la finance de l’art par Aude de Kerros (Billet d’humeur)

Enfin ce qui a provoqué « la chute du Koons » en salle des ventes est peut-être la suppression de la discrète niche fiscale 1031 en décembre 2017 aux USA… son usage stratégique par les collectionneurs américains consiste à acheter et revendre dans un délai de 180 jours, sans payer de taxes sur la plus-value. Ce fut un grand terrain de jeu pour une spéculation organisée en réseau. On pourrait se demander si dans les pratiques des collectionneurs de Koons Continuer de lire Tulipes de Koons : financées par l’impôt, rentabilisées par la finance de l’art par Aude de Kerros (Billet d’humeur)

Les tulipes de Koons ou le terrorisme de la laideur par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Ainsi, nous avoir pu voir, grâce à l’intercession de Mr Aillagon, (dit Jean-Jacques les bons tuyaux, ex-directeur du Centre Pompidou, ex-ministre de la Culture, ex-directeur de la Fondation Pinault, puis Directeur du Château de Versailles…) le gros homard de Jeff Koons suspendu par la queue dans la Galerie de Glaces. Continuer de lire Les tulipes de Koons ou le terrorisme de la laideur par Nicole Esterolle (billet d’humeur)