LEANDRO BERRA – AUTOPORTRAITS ROBOTS / Atelier Circulaire, Centre d’arts imprimés (CA)

L’Atelier Circulaire en partenariat avec le Mois de la Photo à Montréal a le plaisir de vous présenter l’exposition « Autoportraits robots » de l’artiste Leandro Berra. Elle se tiendra à la Galerie de l’Atelier Circulaire (espace 105), dans le cadre de la 14e édition intitulée « La Condition post-photographique » ayant pour commissaire l’artiste catalan Joan Fontcuberta.

Johnny Ranger – The Dark Glow (Vidéo projetée dans la vitrine) / Occurrence, espace d’art et d’essai contemporains (CA)

The Dark Glow est une œuvre plus proche de la photographie que du cinéma. Comme une observation des effets subtils des gouttes de pluie, The Dark Glow révèle des particules similaires à des perles, des silhouettes calligraphiques et des états d'êtres vus à travers un objectif macro ou haute définition.

Du 10 septembre au 11 octobre 2015, le MPM met en lumière le thème La condition post-photographique, conçu par le commissaire Joan Fontcuberta (CA)

Nous nous trouvons à un moment crucial de l’histoire des images. La prolifération des appareils photo et des caméras numériques de poche, leur incorporation aux téléphones cellulaires, le phénomène Internet, les réseaux sociaux, les nouvelles technologies de surveillance, le développement des dispositifs de réalité virtuelle, etc...

Le Mois de la Photo à Montréal – LA CONDITION POST-PHOTOGRAPHIQUE, 10 SEPT – 11 OCT 2015 (CA)

Grâce à un commissariat rigoureux et à un programme d’expositions provocateur présentant des artistes internationaux et canadiens, établis et émergents, la biennale se place à l’avant-garde des recherches sur la photographie contemporaine et l’image en mouvement...

Jacques Pugin – Les cavaliers du diable et Sacred Site / Galerie Esther Woerdehoff (FR)

La Galerie Esther Woerdehoff est heureuse de présenter les séries Les cavaliers du diable et Sacred Site du photographe Jacques Pugin. L’exposition est composée de deux parties, deux points de vue sur un même thème, l’Afrique : tout d’abord un travail en noir et blanc sur les vestiges de la guerre, et ensuite des photographies lumineuses en couleurs des traces d’une culture ancestrale mais vivante.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :