Chronique n° 80 de Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Ils sont installés dans la cour de la Bibliothèque Nationale et financé par le Ministère de la Culture… Lequel Ministère devrait être supprimé, car s’il n’existait pas, personne n’aurait financé ces deux grotesqueries , comme des milliers d’autres du même type de modernité, qui parsèment le dispositif public dédié à l’art dit contemporain. Nous sommes ici dans un au-delà de la laideur, dans une méta-laideur signe de distinction de classe, qui pose moins un problème d’ordre esthétique, que moral, politique et surtout juridique… Continuer de lire Chronique n° 80 de Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Les FRAC à fond la caisse – Les FRAC, ou le royaume de la caisse Par Nicole Esterolle

La caisse est donc envahissante, et on a calculé que , si on place toutes les caisses de FRAC les unes à côté des autres, l’ensemble fera la longueur du périphérique parisien…C’est dire à quel point, en bureaucratie fracosphèrique, on est cerné par les caisses et comment l’enflure du contenant se fait au détriment du contenu ainsi asphyxié… Continuer de lire Les FRAC à fond la caisse – Les FRAC, ou le royaume de la caisse Par Nicole Esterolle

Gabriel Kuri – Items in Care of Items et Harcèlement et parachutage : le cas d’une directrice de FRAC crée le malaise (FR)

Items in care of items, littéralement traduit par «Des objets veillant sur des objets» est une acquisition 2012 du Centre National des Arts Plastiques. Installée durablement à l’entrée du Frac, elle peut être qualifiée de sculpture publique du fait de la liberté laissée aux visiteurs d’interagir avec elle… Continuer de lire Gabriel Kuri – Items in Care of Items et Harcèlement et parachutage : le cas d’une directrice de FRAC crée le malaise (FR)