Le trio Bustamante – Garouste – Hyber à l’Académie des Beaux-Arts… ou l’histoire d’un scabreux compagnonnage Par Nicole Esterolle (Billet D’humeur)

Et en même temps, je comprends mieux ma réticence intuitive à aimer cette peinture que je n’ai jamais trouvée bien saine ni pour l’oeil, ni pour le cerveau, mais ressentie plutôt comme arthérapeutique, comme prescription du symptôme, comme un gros lâcher de pathos peu soigné dans l’usage du pinceau sur la toile…

Daniel Templon, une histoire d’art contemporain de Julie Verlaine Éditions Flammarion

Le livre Daniel Templon, une histoire d'art contemporain publié chez Flammarion sera disponible en librairie le 25 mai. Cette enquête historique replace dans son contexte artistique, économique et politique, l’itinéraire d’un marchand d’art français emblématique de sa génération, plongé au cœur de la création artistique et témoin privilégié des transformations du monde de l’art.

Merde à Duchamp Par Nicole Esterolle / chronique n° 61

Arrive enfin pour couronner le tout, l’icône-matricielle de la merde : portrait de sphincter. En février 2007, au Musée Serralves de Porto, musée administré par l’état, un artiste inconnu, et on souhaite qu’il le reste le plus longtemps possible, signe une exposition intitulée Ojo del culo, littéralement l’œil de l’anus, plus prosaïquement...

OBESSION – Maison Particulière (Brussels)

Avec Obsession, la Maison Particulière convie Gérard Garouste à son 13ème accrochage, qui se penchera sur la « folie raisonnante » avec laquelle artistes et collectionneurs vivent quotidiennement. With Obsession, focusing on the art addiction and repetitive processes with which artists and collectors live daily, Maison Particulière invites Gérard Garouste to take part in itsthirteenth exhibition.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :