Roselyne Bachelot peut toujours se souvenir d’André Malraux les larmes aux yeux…Par Jérôme Serri (FR)

S’il est possible de lire dans La rue Montorgueil de Monet ou dans La rue Mosnier de Manet une adhésion aux valeurs de la République, nous sommes loin, avec ces deux œuvres, de cette Liberté guidant le peuple par laquelle Delacroix voulut faire connaître son approbation des trois journées de juillet 1830. Malgré l’admiration que lui portaient les jeunes générations et un rejet commun de l’académisme, Delacroix s’inscrivait dans la continuité du grand art de la Renaissance. Il en était en quelque sorte le dernier soubresaut. Continuer de lire Roselyne Bachelot peut toujours se souvenir d’André Malraux les larmes aux yeux…Par Jérôme Serri (FR)

Soulages, ce n’est pas si sûr que ça par Jérôme Serri (Billet d’humeur)

Le peintre Soulages a eu cent ans le 24 décembre. Il est désormais devenu notre grand peintre national. C’est du moins ce dont s’efforce de nous persuader, soutenue par le dithyrambe médiatique, notre administration culturelle de la rue de Valois et du quai d’Orsay. Continuer de lire Soulages, ce n’est pas si sûr que ça par Jérôme Serri (Billet d’humeur)

BUREN FAIT UN CADEAU À LA VILLE DE LYON par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Pour récompenser la Ville de Lyon et son maire Gérard Collomb ( voir image de l’entrevue) d’avoir satisfait ses désirs ( et répondu à ses lourdes menaces) en réparant pour 4 millions d’euros d’argent public, les énormes dégâts que le plasticien national et son pote architecte local, avaient eux-mêmes causés à la Place des Terreaux, Daniel Buren fait don des 50 petits monochromes (image jointe) qu’il avait réalisé il y a une dizaine d’années. Continuer de lire BUREN FAIT UN CADEAU À LA VILLE DE LYON par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Sur une invitation de Maude MARIS à Mireille BLANC et Colombe MARCASIANO – 10 ans de résidence à Chamalot / Galerie Isabelle Gounod (FR)

La galerie Isabelle Gounod a le plaisir de présenter “Objets à réaction”, une proposition de Maude Maris à l’occasion des 10 ans de Chamalot-Résidence d’artistes. Maude Maris, Mireille Blanc et Colombe Marcasiano, trois peintres qui ont en commun le recours à l’objet, et dont la pratique est traversée par la sculpture… Continuer de lire Sur une invitation de Maude MARIS à Mireille BLANC et Colombe MARCASIANO – 10 ans de résidence à Chamalot / Galerie Isabelle Gounod (FR)