IL REGRETTE NE PAS AVOIR LE SOUTIEN DES DÉFENSEURS DES ANIMAUX par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

«Je montre avec mon travail ce que nous faisons contre les animaux. C’est le grand malentendu », a-t-il déclaré avant la récente performance au Musée de David Walsch en Tasmanie . Cette performance au musée du bout du monde et des extrêmes de l’art-pognon, en forme de rituel sacrificiel, avec une liturgie conçue par le patriarche lui-même, avec une trentaine d’officiants, était accompagnée d’une symphonie de bruits composée par Nitsch lui-même et exécutée par un orchestre de 20 musiciens. …. Continuer de lire IL REGRETTE NE PAS AVOIR LE SOUTIEN DES DÉFENSEURS DES ANIMAUX par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

LE FRAC NE CONNAÎT PAS LA CRISE…Par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Alors , bien sûr, il n’est pas étonnant que le texte « réactionnaire » de Pierre Lamalattie , puisse être publier par Causeur , organe d’une gauche finkelkrautienne néo-réac flirtant avec l’extrême-droite , vous diront les cultureux duchampo-gaucho progressistes insoumis…. Continuer de lire LE FRAC NE CONNAÎT PAS LA CRISE…Par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

SOUTIENS MULTIPLES AUX ARTISTES VISUELS : L’ENFER EST TOUJOURS PAVÉ DE BONNES INTENTIONS…par Nicole Esterolle

Face à la crise sanitaire, les actions de soutien aux artistes se multiplient de tous les côtés…Faut-il s’en féliciter ou bien s’en méfier comme du corona ou de ces bonnes intentions qui pavent si bien l’Enfer ? Continuer de lire SOUTIENS MULTIPLES AUX ARTISTES VISUELS : L’ENFER EST TOUJOURS PAVÉ DE BONNES INTENTIONS…par Nicole Esterolle

LE CNAP : UN SCANDALE BIENTÔT QUARANTENAIRE PAR NICOLE ESTEROLLE ( Billet d’humeur)

Cette pitoyable action caritative avec cette misérable aumône de 600 000 €( dérisoire par rapport aux montagnes d’argent brassées par ces galeries), montre que l’Etat a encore une fois tout faux, n’a rien compris et continue dans son internationalâtrie obsessionnelle , Continuer de lire LE CNAP : UN SCANDALE BIENTÔT QUARANTENAIRE PAR NICOLE ESTEROLLE ( Billet d’humeur)

Mikaël Faujour, Réplique à l’article « splendeur de l’art du verre » par Nicole Esterolle

Il arrive qu’un hommage mette mal à l’aise : tout à la fois, on est touché de la reconnaissance, mais il semble qu’elle repose sur des malentendus. Mon amie Nicole Esterolle, à qui je dois l’heureuse collaboration que je poursuis avec fierté depuis 2014 avec le magazine Artension, a écrit cette semaine un encouragement à ses lecteurs à acheter et lire le hors-série La vie en verre, que j’ai « piloté ». Un conseil que je ne peux a priori qu’approuver ! Continuer de lire Mikaël Faujour, Réplique à l’article « splendeur de l’art du verre » par Nicole Esterolle

CE À QUOI RÊVENT LES INSPECTEURS DE L’A.C. DU MINISTÈRE PAR NICOLE ESTEROLLE (BILLET D’HUMEUR)

Chacun sait que les experts en art contemporain du Ministère et autres conseillers en régions, ont les sphincters cervicaux plutôt serrés du côté de l’échappée sensible, à l’instar de leur maître du cul-pincé frigo-intello international contemporain, Marcel Duchamp….prophète du riennisme radical. Continuer de lire CE À QUOI RÊVENT LES INSPECTEURS DE L’A.C. DU MINISTÈRE PAR NICOLE ESTEROLLE (BILLET D’HUMEUR)

ET SI, APRÈS LE CONFINEMENT SANITAIRE, LES ARTISTES SE DÉCONFINAIENT À FOND ? Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Ne faut-il pas considérer cette crise sanitaire comme l’aboutissement logique de la folle dérive mondialisée de l’ultralibéralisme économique et financier…et de l’art dit contemporain délirant qui en est le produit ? Continuer de lire ET SI, APRÈS LE CONFINEMENT SANITAIRE, LES ARTISTES SE DÉCONFINAIENT À FOND ? Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

La création céramique contaminée par le conceptualo-virus par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

La céramique, cet art « de la main » par excellence, du sensible et du savoir – faire, était pour cela ignorée et méprisée par les artistes du pur intellect conceptualo-bidulaire des réseaux institutionnels subventionnés , qui considéraient ces artistes de la terre comme des rustres , des artisans, des potiers , ignorants les belles manières aristocratiques et les beaux discours de l’art dit contemporain et /ou international… Continuer de lire La création céramique contaminée par le conceptualo-virus par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

LE RIDICULE EN ART : UNE VALEUR SURE ET INDÉMODABLE par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Toroni vous le savez, c’est le quatrième de la dream- team BMPT ( Buren, Mosset- Parmentier-Toroni), qui est apparu au début des années 70 pour lutter contre la peinture bourgeoise et démocratiser l’art. Continuer de lire LE RIDICULE EN ART : UNE VALEUR SURE ET INDÉMODABLE par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

De l’irrépressible tropisme à l’international du CPGA ( Comité Professionnel des Galeries d’Art) par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Mais qu’à cela ne tienne, l’agrément du CPGA reste un critère de fréquentabilité incontournable pour les critiques d’art alignés à l’international, et pour les directeurs de FRAC ou de Musées qui ne conçoivent pas d’autres achats que de valeurs internationalisées et pour maintenir cette vertueuse collusion entre argent public et intérêts privés qui fait le sel de cette économie néolibéraliste de l’art, qui a mis sous sa botte un dispositif d’Etat financièrement exsangue… Continuer de lire De l’irrépressible tropisme à l’international du CPGA ( Comité Professionnel des Galeries d’Art) par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

FRAC ET RAPPORT RACINE : UNE CRUELLE JUXTAPOSITION ! Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Voici la copie de cette page du monde du 25 01 20, où il est question du rapport Racine sur « le créateur, oublié des politiques publiques »…qui n’oublient cependant pas les FRAC, dont on voit une pub quart de page dans le bas à droite… Continuer de lire FRAC ET RAPPORT RACINE : UNE CRUELLE JUXTAPOSITION ! Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

QUI A CRAMÉ L’IGLOO DU BAPTISTÈRE SAINT – JEAN, À POITIERS ? Par Nicole Esterolle

Achilleas Souras a fait un montage Photoshop de ses igloos sur une plage pour les mettre dans leur contexte.  Photo / 2 : Le Figaro . . . QUI A CRAMÉ L’IGLOO DU BAPTISTÈRE SAINT – JEAN, À POITIERS ? Par Nicole Esterolle . Voici donc un nouvel acte de vandalisme envers une œuvre d’art « contemporain ». Cela s’est passé à Poitiers, où l’igloo … Continuer de lire QUI A CRAMÉ L’IGLOO DU BAPTISTÈRE SAINT – JEAN, À POITIERS ? Par Nicole Esterolle

Le CHU de Rouen se paie pour 100 000 euros une fresque de l’artiste institutionnel Olivier Nottellet… Par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

La question centrale est donc de savoir quand, comment, pourquoi, s’est faite l’attribution de ce chantier « Culture et santé » à l’artiste Nottellet. Qui est à l’initiative de cette « fresque »? Quelles ont été les instances concernées de choix et d’évaluation pour cette commande publique? Quelles ont été les connections activées ? Continuer de lire Le CHU de Rouen se paie pour 100 000 euros une fresque de l’artiste institutionnel Olivier Nottellet… Par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

QUAND LES FRAC PARTENT EN EAU DE BOUDIN… Par Nicole Esterolle

Déjà fragiles de naissance et de par leur vacuité consubstantielle ou ontologique, les FRAC se voient aujourd’hui existentiellement très secoués par la tempête provoquée par le rétrécissement de leur nombre, suivant celui des régions. Continuer de lire QUAND LES FRAC PARTENT EN EAU DE BOUDIN… Par Nicole Esterolle