Daniel Templon : «Beaubourg, victime de Marcel Duchamp» Par Valérie Duponchelle / Le Figaro.fr

Je regrette qu’il ait fallu attendre 2013 pour qu’enfin le Centre consacre une rétrospective à Roy Lichtenstein, artiste historique, et encore, ce fut une exposition ‘au rabais’. Pourquoi lui avoir refusé le grand espace prestigieux de 2200 m2 du 6ème étage pour le ‘petit’ espace de 900 m2? Pourquoi le Centre a-t-il toujours tant de réserves vis-à-vis du Pop art et de la figuration? C’est sa grande faiblesse… Continuer de lire Daniel Templon : «Beaubourg, victime de Marcel Duchamp» Par Valérie Duponchelle / Le Figaro.fr

MICHEL HOUELLEBECQ – Rester vivant / Palais de Tokyo (FR)

Non pas une exposition « sur » Michel Houellebecq, mais une exposition « de » Michel Houellebecq : comment l’écrivain produit une forme qui participe à la réinvention de l’exposition en brouillant les cartes entre littérature et photographie, réel et fiction… Continuer de lire MICHEL HOUELLEBECQ – Rester vivant / Palais de Tokyo (FR)

Daniel Templon, une histoire d’art contemporain de Julie Verlaine Éditions Flammarion

Le livre Daniel Templon, une histoire d’art contemporain publié chez Flammarion sera disponible en librairie le 25 mai. Cette enquête historique replace dans son contexte artistique, économique et politique, l’itinéraire d’un marchand d’art français emblématique de sa génération, plongé au cœur de la création artistique et témoin privilégié des transformations du monde de l’art. Continuer de lire Daniel Templon, une histoire d’art contemporain de Julie Verlaine Éditions Flammarion

Art contemporain, chasse, pêche et tradition / La chronique croquignole de Nicole Esterolle – n° 52

Alors, justement… à propos d’art contemporain comme vecteur de communication, je viens d’apprendre que l’artiste performeur Abraham Poincheval, dont je vous ai déjà parlé, et qui s’est fait une spécialité des happenings d’enfermement hyper-médiatiques : emmuré une semaine durant dans une librairie en mal de publicité ; enterré vivant sous le parvis de l’hôtel de ville de Tours pendant huit jours pour faire de la pub pour le FRAC local, etc., organise aujourd’hui sa réclusion volontaire dans la peau d’un ours noir au Musée de la Chasse et de la Nature à Paris. Continuer de lire Art contemporain, chasse, pêche et tradition / La chronique croquignole de Nicole Esterolle – n° 52