À LA GRANDE MESSE DE LA FESSE À L’AIR Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Dans le registre esthétisation de la laideur, intellectualisation de l’inepte, spectacularisation du grotesque et hystérisation de la forme au dépens du contenu ( qui sont comme chacun sait, les caractéristiques de l’art dit contemporain), nous avons aussi les œuvres de Spencer Tunick. Continuer de lire À LA GRANDE MESSE DE LA FESSE À L’AIR Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Au congrès de la CIPAC, il n’y a d’art que contemporain et Marcel Duchamp est son prophète par Nicole Esterolle (Paris)

« Ce qui caractérise notre époque, c’est la réconciliation de l’Etat et du génie », a déclaré, il y a quelques années, l’exquise Catherine Millet … Et il fallait bien l’aplomb de celle qui a vendu le récit de sa vie sexuelle à 900. 000 exemplaires en Corée du Sud, pour oser dire une chose pareille, et devenir ainsi la principale inspiratrice de la pensée artistique française d’Etat et de tous les institutionnels de l’art contemporain qui en sont les ardents prosélytes (1). …
Continuer de lire Au congrès de la CIPAC, il n’y a d’art que contemporain et Marcel Duchamp est son prophète par Nicole Esterolle (Paris)