UNE OMERTA AU NOM DE L’ART Par Emmanuelle Lequeux (le Monde) Suggestion Nicole Esterolle

Alors qu’une partie du milieu artistique est sidérée d’apprendre que le plasticien fait l’objet, depuis 2019, d’une enquête préliminaire pour « viols et agressions sexuelles sur mineurs », d’autres semblent moins surpris… Continuer de lire UNE OMERTA AU NOM DE L’ART Par Emmanuelle Lequeux (le Monde) Suggestion Nicole Esterolle

L’académicien champion du harcèlement pédago-sexuel, au bord de la démission, après son enfarinage. Suggestion de Nicole Esterolle

Extrait du texte du Monde « Mais certaines limites ont apparemment été dépassées récemment. Par exemple dans des publications Facebook d’une violence rare publiées en soutien au directeur enfariné par Alberto Sorbelli, artiste pour le moins scandaleux que Bustamante avait invité pour un colloque à l’école en juin 2016. Traitant les étudiants qui avaient levé ces lièvres de « médiocre petit soldat nazi-catto [sic] » Continuer de lire L’académicien champion du harcèlement pédago-sexuel, au bord de la démission, après son enfarinage. Suggestion de Nicole Esterolle

LE 61E SALON DE MONTROUGE / Le Beffroi (FR)

Rendez-vous incontournable de l’art contemporain et véritable tremplin pour les créateurs de demain, le Salon de Montrouge a su s’affirmer comme LA manifestation emblématique en Europe pour la découverte des artistes dans toutes les disciplines. Continuer de lire LE 61E SALON DE MONTROUGE / Le Beffroi (FR)

Franz Erhard Walther – Le Corps décide / Musée d’art contemporain de Bordeaux (FR)

Déployée sur 2000m2, l’exposition monographique que le CAPC musée d’art contemporain de Bordeaux consacre à l’oeuvre pionnière de l’artiste allemand Franz Erhard Walther – Le Corps décide – constitue la plus vaste présentation à ce jour en France de ce travail fondamental qui se situe à la croisée de la sculpture minimaliste, de l’art conceptuel, de la peinture abstraite et de la performance. Continuer de lire Franz Erhard Walther – Le Corps décide / Musée d’art contemporain de Bordeaux (FR)

la Biennale d’Art Contemporain de Lyon : un Fukushima culturel

Notre fringant curator international a donc parcouru le monde aux frais de la Princesse, pour trouver des produits hautement buzzants et communicatogènes, dont l’efficacité médiagénique se mesure à l’aptitude à la spectacularité, à la provocation, au scandale, à l’interpellation, à l’agression visuelle, au dérangement du bourgeois, au « bouleversement des codes, à l’« l’exploration des limites », au non-sens, à la dérision, à l’autodérision, au cynisme, la morbidité, à l’obscénité, au dépressif, à la négativité, à l’interrogation psychogène de tout et de n’importe quoi… Continuer de lire la Biennale d’Art Contemporain de Lyon : un Fukushima culturel