L’ATLAS – Optical Graffiti / GALERIE LÉLIA MORDOCH | PARIS (FR)

Pour L’Atlas, toute lettre est une forme et toute forme est une lettre. Il se fait d’abord un nom sur la scène graffiti dans les années 1990. Fasciné par l’histoire de l’écriture, il étudie ensuite la calligraphie dans plusieurs pays et dessine sa propre typographie. L’exposition “Optical Graffiti” propose un aperçu des différentes séries réalisées ces dix dernières années, comme “Phosphènes” dans laquelle les lettres de son nom apparaissent ou disparaissent entre les lignes selon qu’on les regarde au jour ou à la lumière noire, ou la récente série “Shapes” dont il conçoit le support selon la taille de la forme.

Alain LE BOUCHER – Luchrone / Galerie Lélia Mordoch (FR)

Auteur d’harmonies silencieuses, Alain Le Boucher sculpte la lumière grâce à des partitions dont les instruments sont des lampes. Les ampoules à incandescence des débuts sont remplacées par des leds qui ignorent l’obsolescence et permettent à ses œuvres de vivre indéfiniment. A la forme de ses sculptures se superposent les mouvements de la lumière selon des rythmes créés avec les logiciels qu’il développe lui-même.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :