Le Magazine du Schtroumpf Émergent Par Nicole Esterolle – Édito numéro 71 (Critique)

Les femmes des siècles passés, que sait-on d’elles ?

Je suis très choquée de voir que dans les siècles passés, 95 °/° des femmes ayant accompli de grandes choses dans leur vie ont été mises de côté, totalement effacées de l’histoire de l’humanité au profit des hommes. Les grandes découvertes, l’art, la philosophie, la littérature, la musique, les sciences, les mathématiques, etc. Tout ce que l’humanité a construit, inventé ou créé a historiquement été attribué aux hommes.

C’est faux ! Beaucoup de femmes ont lutté pour exister et accomplir des choses considérables. Elles sont d’autant plus exceptionnelles et méritantes qu’elles devaient se battre pour avoir accès à l’éducation et au savoir uniquement réservés au genre masculin. Tout leur était interdit, pourtant, ces femmes d’un immense talent ont mené leur propre combat pour accéder à la culture, au savoir, à l’art… Continuer de lire Le Magazine du Schtroumpf Émergent Par Nicole Esterolle – Édito numéro 71 (Critique)

Les images de ma collection par Nicole Esterolle

Voici un nouveau lot d’images de ma collection (d’images).. Sans volonté « prescriptive » mais pour le plaisir seulement de les partager et de vous les montrer…et même si elles ne correspondent pas aux normes du « processuel discursif » officiel agréé par les inspecteurs de la création du Ministère de la désartification qui, depuis quarante ans, s’emploie à éradiquer la floraison artistique naturelle non-assistée.. Continuer de lire Les images de ma collection par Nicole Esterolle

La chronique n° 51 – Nicole Esterolle / Là où Buren passe, l’art trépasse…‏

6 – « Il y a trop de faux artistes, d’escrocs et d’imposteurs dans l’art contemporain »

Sur cette video de 5 minutes Eric Emmanuel Schmitt, dramaturge, romancier, nouvelliste, essayiste, cinéaste, d’origine lyonnaise, qui est un des auteurs français les plus connus dans le monde, nous dresse un tableau implacable de l’art d’aujourd’hui, art du discours, de la transgression et de la provocation systématiques à but publicitaire et financier, etc… et ses analyses rejoignent très exactement les nôtres… Continuer de lire La chronique n° 51 – Nicole Esterolle / Là où Buren passe, l’art trépasse…‏