Très peu de gilets jaunes chez les artistes…et pourtant ! Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Il est le seul à avoir pu remplir les collections publiques avec 80% d’oeuvres formatées à l’inepto-discursif radical et qui ne vaudront plus un kopeck dans 20 ans…. et le seul à taxer l’expression sensible partageable pour mieux subventionner la masturbation cérébrale élitaire. Continuer de lire Très peu de gilets jaunes chez les artistes…et pourtant ! Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Hourrah ! Les colonnes de Buren ont enfin trouvé une utilité ! par Nicole Esterolle

Non, ce n’est pas une commande de Madame la Ministre Nyssen qui aurait fait quelque sympa « coming out » après avoir abusé de tisane anthroposophique….Non, ce n’est seulement, et pour le moment, qu’un habile montage photoshop réalisé par mon ami peintre Gilles Chambon avec les sculptures de mon autre ami Mickaël Bethe-Selassié et avec l’accord de celui-ci. (Merci à vous deux, vous êtes de vrais camarades de lutte contre le totalitarisme artistique d’Etat) Continuer de lire Hourrah ! Les colonnes de Buren ont enfin trouvé une utilité ! par Nicole Esterolle

Chronique n° 78 de Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Vous avez dans cette video, une pure excrétion de l’appareil pédagogico-bureaucratico-financier français dédié à l’art dit contemporain…Vous pourrez y écouter un exemplaire enfumage humanitairo-récupérateur…Une terrifiante bouillasse idéologique dont le mode et la posture d’énonciation rappellent étrangement ceux des théocrates les plus radicalisés… On voit dans ce babillage ridicule que l’opportunisme grossier, l’impudence, la stupidité de fond, la morbidité, la démagogie, le cynisme sont de plus en plus qualifiants dans ce champ de ruines laissé par 40 ans de Ministère post-languien. Continuer de lire Chronique n° 78 de Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

L’inventeur de la balançoire à double godemichet bientôt à l’Académie des Beaux-Arts ? Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Le 25 avril, on va savoir si les réseaux tant institutionnels que marchands de l’art dit contemporain, ont réussi leur deuxième intrusion dans cette vénérable institution qu’est l’Académie des Beaux-Arts, sur laquelle il semblent déterminés à établir leur tutelle. Continuer de lire L’inventeur de la balançoire à double godemichet bientôt à l’Académie des Beaux-Arts ? Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Que vive Le Plateau, lieu du Frac Île-­de-­France à Paris ! – Lettre ouverte à Anne Hidalgo, Maire de Paris (FR)

Avec Le Plateau, le Frac Île-­de-­France est implanté à Paris depuis 2002 et s’est affirmé comme l’une des institutions majeures de la création contemporaine en France. Multipliant ses activités dans toute la Région, il a su à travers Le Plateau changer le paysage de l’art contemporain à Paris même, grâce au soutien de la Ville de Paris, de l’État et de la Région Île-­de-­France. Supprimer votre soutien au Plateau, n’est-­ce pas prendre le risque de le voir disparaître ? Continuer de lire Que vive Le Plateau, lieu du Frac Île-­de-­France à Paris ! – Lettre ouverte à Anne Hidalgo, Maire de Paris (FR)

De la vocation internationale de l’art dit contemporain par Nicole Esterolle (Critique)

Cette double dimension internationale et/ou contemporaine de l’art officiel, ne pourrait exister s’il était encombré du moindre contenu tangible, de la moindre substance vivante. Continuer de lire De la vocation internationale de l’art dit contemporain par Nicole Esterolle (Critique)

Un robot, critique d’art.. La chronique n° 70 de Nicole Esterolle

On s’attendait bien à ce que, suite à l’effroyable attentat de Nice, quelque artiste parmi les questionneurs sociétaux charognards notoires, opportunistes surfant sur la médiatisation des grands tragédies , profite de celle de Nice pour se faire de la publicité personnelle…On attendait quelque Ai Wei Wei, ou Fromanger, ou quelque petit émergent de FRAC en mal de notoriété… On est bien surpris de voir arriver sur le sujet ce vieux cheval de retour de Noël Dolla… ancien de l’”Ecole de Nice”, de l’équipe “supports-surface” , professeur à vie à la Villa Arson…et donc bien installé dans sa rente de situation et dans l’historicité de son personnage. Continuer de lire Un robot, critique d’art.. La chronique n° 70 de Nicole Esterolle

Michel Parmentier – 17 juillet 1989 – 20 février 1990 / Galerie Loevenbruck (FR)

Après avoir mis un terme à son activité de peintre entre 1968 et 1983, Michel Parmentier reprendra son travail sur le même principe, abandonné quinze années plus tôt, avec du noir, qu’il fera durer un peu moins de deux ans. Cette dérogation partielle à l’annualité de la couleur, à laquelle il s’était antérieurement astreint, achèvera le cycle des œuvres sur toile. Continuer de lire Michel Parmentier – 17 juillet 1989 – 20 février 1990 / Galerie Loevenbruck (FR)

Daniel Templon, une histoire d’art contemporain de Julie Verlaine Éditions Flammarion

Le livre Daniel Templon, une histoire d’art contemporain publié chez Flammarion sera disponible en librairie le 25 mai. Cette enquête historique replace dans son contexte artistique, économique et politique, l’itinéraire d’un marchand d’art français emblématique de sa génération, plongé au cœur de la création artistique et témoin privilégié des transformations du monde de l’art. Continuer de lire Daniel Templon, une histoire d’art contemporain de Julie Verlaine Éditions Flammarion

Chronique n°66 : Oui, nous pouvons préserver la flore artistique naturelle / Nicole Esterolle

Le lecteur trouvera donc dans ce volume des clés pour comprendre ce qui s’est passé, ce qui fut dit, comment on a produit et promu pareilles démarches artistiques. C’est expliqué et raconté face aux oeuvres, mais aussi en campant les attitudes et les modes qui les ont entourées… Continuer de lire Chronique n°66 : Oui, nous pouvons préserver la flore artistique naturelle / Nicole Esterolle