LE RIEN À PERTE DE VUE ! OUARF ! OUAAARF ! AU SECOURS ! UN FILM DE 6 H 30, RÉALISÉ PAR DANIEL BUREN SUR LUI-MÊME, SA VIE, SON OEUVRE Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

De A comme AFFICHAGES à Z comme ZIEUTER le film se compose de cinquante-deux chapitres classés par ordre alphabétique. Chaque chapitre agence de manière chronologique les oeuvres présentées et commentées. Continuer de lire LE RIEN À PERTE DE VUE ! OUARF ! OUAAARF ! AU SECOURS ! UN FILM DE 6 H 30, RÉALISÉ PAR DANIEL BUREN SUR LUI-MÊME, SA VIE, SON OEUVRE Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

POUR UNE PÉRENNITÉ DE L’INEPTE Par Nicolle Esterolle (Billet d’humeur)

Le vide consubstantiel à l’œuvre étant la condition de sa conceptualisation, de son internationalisation, de sa contemporainisation, de sa financiarisation et de sa bureaucratisation forcenées … Continuer de lire POUR UNE PÉRENNITÉ DE L’INEPTE Par Nicolle Esterolle (Billet d’humeur)

Philippe Geluck

LES BRONZES DE GELUCK AUX CHAMPS – ÉLYSÉES Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Bon, mais rassurons-nous, foin de la polémique… « plutôt euphorisant et rafraichissant cet alignement de gros matous » disent les bidochons amis des bêtes… Continuer de lire LES BRONZES DE GELUCK AUX CHAMPS – ÉLYSÉES Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

La color, j’adooorrre !!! par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Ontologiquement, le duchampo-bidularisme artistique officiel, est conceptuel , immatériel, aseptisé, anesthésique, décérébré, insipide, inodore et incolore,… Il ne fait en principe pas dans le sensible, ni dans la poésie, la gaité et la couleur… Continuer de lire La color, j’adooorrre !!! par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

VOUS SOUVENEZ-VOUS DE L’EFFROYABLE AFFAIRE BUREN-MOSSET-TEMPLON EN 1974 ? Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

La première exposition s’ouvre dans une atmosphère tendue : un faux carton d’invitation circule désignant l’exposition comme un « hommage à Daniel Buren ». Puis la veille du vernissage, c’est une fausse lettre ouverte de Daniel Buren qui est envoyée à différentes personnalités du milieu de l’art. Continuer de lire VOUS SOUVENEZ-VOUS DE L’EFFROYABLE AFFAIRE BUREN-MOSSET-TEMPLON EN 1974 ? Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

ILS CASSENT LES CODES DE LA PEINTURE BOURGEOISE Par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

C’est bien connu : le progrès en art, sa contemporainisation en quelque sorte, se fait par subversion des modèles, refus de la norme, transgression des règles et cassages des codes. Continuer de lire ILS CASSENT LES CODES DE LA PEINTURE BOURGEOISE Par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

LE TRIOMPHE DU GROTESQUE PAR NICOLE ESTEROLLE (BILLET D’HUMEUR)

Je reviens sur cette image, où l’on voit Bernar Venet, l’un des top 10 des plasticiens français de « renommée mondiale » en pleine « action-painting » avec une poutre en fer de 30 kilos. Continuer de lire LE TRIOMPHE DU GROTESQUE PAR NICOLE ESTEROLLE (BILLET D’HUMEUR)

À LYON, LES VERTS VONT-ILS « VÉGÉTALISER » LES POTEAUX DE BUREN ? Par Nicole Esterolle

Nous n’en sommes pas encore là… Mais les Verts viennent de prendre la municipalité, et ce sont eux qui se plaignaient depuis longtemps que Buren avait bétonné la place de l’Hôtel de ville et l’avait transformée en fournaise… Continuer de lire À LYON, LES VERTS VONT-ILS « VÉGÉTALISER » LES POTEAUX DE BUREN ? Par Nicole Esterolle

QUAND L’HUMANITÉ AURA HONTE DE SON ANCIEN « ART CONTEMPORAIN » Par Nicole esterolle (Billet d’humeur)

Ils auront le même regard que nous avons en 2020 sur les coquetteries esthético- intellectuelles françaises des années 70, qui avaient été les complices d’autres terrifiantes atrocités : celles des « révolutions culturelles » maoistes en Chine et au Cambodge…. Continuer de lire QUAND L’HUMANITÉ AURA HONTE DE SON ANCIEN « ART CONTEMPORAIN » Par Nicole esterolle (Billet d’humeur)

LE RIDICULE EN ART : UNE VALEUR SURE ET INDÉMODABLE par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Toroni vous le savez, c’est le quatrième de la dream- team BMPT ( Buren, Mosset- Parmentier-Toroni), qui est apparu au début des années 70 pour lutter contre la peinture bourgeoise et démocratiser l’art. Continuer de lire LE RIDICULE EN ART : UNE VALEUR SURE ET INDÉMODABLE par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

C’est tout bête, il manquerait à Emmanuel Macron un Jack Lang Sans une grande réalisation, pas d’entrée triomphale dans l’histoire par Jérôme Serri / Le Causeur

Nous venons d’apprendre par une source autorisée que le Président de la République, Emmanuel Macron, s’apprête à publier aux éditions « Plomb » un livre dont le titre, Mémoires de désespoir, ne laisse pas d’inquiéter déjà ses plus proches collaborateurs élyséens. Continuer de lire C’est tout bête, il manquerait à Emmanuel Macron un Jack Lang Sans une grande réalisation, pas d’entrée triomphale dans l’histoire par Jérôme Serri / Le Causeur

LE CHÂTEAU LA COSTE N’EST PLUS AGRÉÉ COMME VIN DE MESSE PAR NICOLE ESTEROLLE (billet d’humeur)

Avec cette actuelle expo « Confess » , férocement sociétalo-questionnatoire, signée par la plasticienne internationale polonaise Trina McKillen , qui a pour but « de mettre en lumière les victimes d’abus sexuels au sein de l’église catholique en leur donnant la parole grâce à l’immédiateté de l’art contemporain. », et qui se veut être « une invitation à la guérison, au dialogue tout en respectant la douleur et la souffrance. », le provençal pinard Château La Coste relooké, Franck Gehry, Jean Nouvel, Othoniel, Sophie Calle, Ai Weiwei, etc Continuer de lire LE CHÂTEAU LA COSTE N’EST PLUS AGRÉÉ COMME VIN DE MESSE PAR NICOLE ESTEROLLE (billet d’humeur)

BUREN ET SON NOUVEL IN SITU FROMAGER Par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Ne sommes-nous pas cependant au bout de cette gigantesque opération de retournement du sens , qu’est cet art « contemporain », fruit de la diabolique collusion de l’argent et de la bureaucratie ? N’est –on pas en droit d’espérer que le ridicule, l’inepte, la laideur, le cynisme, l’incompétence, l’arrogance, la cupidité… Continuer de lire BUREN ET SON NOUVEL IN SITU FROMAGER Par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

La croquignolade tulipaire de Koons : un monument à la crapulerie artistico-financière mondiale Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Une opération culturo-politico-affairiste, pour que la laideur et l’obscénité deviennent signes de distinction, de contemporanéité, et d’appartenance à la classe supérieure des pollueurs environnementaux…Un alibi humanitaire financièrement juteux, qui va fonctionner aussi comme instrument de soft torture du sens et de saine terreur pour le bon peuple. Continuer de lire La croquignolade tulipaire de Koons : un monument à la crapulerie artistico-financière mondiale Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Retour sur l’affaire Grünewald-Pinault-Abdessemed : méta- scandale de l’art dit « contemporain » Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Mais avec cette juxtaposition des Christs en fil de fer barbelé d’Abdessemed et du Retable de Grünewald, on passe , je crois, dans un au-delà du scandale, dans un scandale multiplié par lui-même, dans un méta-scandale. Continuer de lire Retour sur l’affaire Grünewald-Pinault-Abdessemed : méta- scandale de l’art dit « contemporain » Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)