La chronique de Nicole Esterolle n° 54 / Grande débandade dans l’art financier contemporain

Cette exposition de XXX n’est pas une structure signifiante, ni une organisation réfléchie, ni une inspiration spontanée, ni une orchestration, ni une petite musique. Elle est avant tout, dans un pur esprit Deleuzien, « un agencement d’énonciations ». Elle déploie ainsi, dans l’intégralité des espaces, une série de nouvelles productions mises en relation avec des œuvres existantes. Elle est à appréhender comme un agencement d’expériences… Continuer de lire La chronique de Nicole Esterolle n° 54 / Grande débandade dans l’art financier contemporain

Imago lexis. Sur Rober Racine (essai) – Sylvain Campeau

          Imago lexis. Sur Rober Racine     Sylvain Campeau essai       Lorsque Rober Racine publie son premier roman, Le Mal de Vienne, il a déjà, dans le monde des arts visuels, une solide réputation. Aussi débarque-t-il sur la planète littérature nimbé d’une certaine auréole. Or, si ce roman étonne le monde littéraire, il apparaît moins singulier aux familiers … Continuer de lire Imago lexis. Sur Rober Racine (essai) – Sylvain Campeau