UNE CRUELLA D’ENFER À LA DIRECTION DU POMPIDOU-METZ par Nicole esterolle (Billet d’humeur)

Attention ! Chiara Parisi, la nouvelle promue cheffe du Centre Pompidou-Metz, est une guerrière cyborg génétiquement modifiée et programmée à l’art contemporain le plus radical et cruel, comme la décrit le panégyrique que Mademoiselle Lequeux lui a confectionné avec amour dans le Monde du 16 11 19, dont je vous joins copie. ( une demi-page : ça valait bien ça !) Continuer de lire UNE CRUELLA D’ENFER À LA DIRECTION DU POMPIDOU-METZ par Nicole esterolle (Billet d’humeur)

UN VRAI CONTE DE FÉE : LES VERROTTERIES D’OTHONIEL ENTRENT AU LOUVRE ! Avant-propos Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Après les gros pneus de Claude Lévèque à l’Opéra Garnier, Fabrice Hyber à l’Académie des Beaux-Arts, les tulipes de Koons au Petit Palais, Venet au Château de Versailles, Buren sous la Tour Eiffel, Christo sur l’Arc de Triomphe, voici donc six jolies verrotteries coloriées de Jean-Michel Othoniel entrant au Louvre par généreuse donation de l’artiste…« pour marquer la fécondité des liens entre la création contemporaine et le Palais du Louvre », est-il bien précisé….(Autant que je sache, ni Picasso, ni Paul Klee, n’ont fait de don au Louvre ; ni Tapiès au Prado …il est vrai que ce dernier n’a jamais été, dans sa jeunesse, gardien de nuit dans ce célêbre Musée). Continuer de lire UN VRAI CONTE DE FÉE : LES VERROTTERIES D’OTHONIEL ENTRENT AU LOUVRE ! Avant-propos Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

POUR CACHER LA RICHESSE ET LA DIVERSITÉ DE LA CRÉATION ACTUELLE, Avant-propos Nicole Esterolle, texte Philippe Murray (billet d’humeur)

Soulignons là encore le rôle central de l’hidalgo-gaucho-duchampo – identitaire Christophe Girard dans cette sinistre opération Koonsienne, dont l’inauguration aura lieu comme par hasard avec celle de « Nuit Blanche », qui est une autre délirante « audace » de notre conseiller adjoint aux affres culturelles parisiennes. Continuer de lire POUR CACHER LA RICHESSE ET LA DIVERSITÉ DE LA CRÉATION ACTUELLE, Avant-propos Nicole Esterolle, texte Philippe Murray (billet d’humeur)

« J’ai beaucoup appris de Duchamp » dit le méga- plasticien chinois , Huang Yong Ping Par Jean-Pierre Cramoisan (Billet d’humeur)

L’artiste contemporain vaut par la nullité de son ressassement tant la nature de ses obsessions est étriquée, bridée, minable, ratatinesque, axée autour de chétifs poncifs brandis comme de pathétiques dénonciations. Est-ce là satire musclée ?! Raillerie civilisatrice ? Créer des œuvres capables de vilipender l’égoïsme de nos sociétés, fustiger le monde marchand, alors qu’elles ne sont que de purs produits frictophages, tels sont les enjeux de l’art contemporain. Sa farce cachée ! Continuer de lire « J’ai beaucoup appris de Duchamp » dit le méga- plasticien chinois , Huang Yong Ping Par Jean-Pierre Cramoisan (Billet d’humeur)

Doigts d’honneur : grossiers personnages et art contemporain, même combat ! Jérôme Serri (Billet d’humeur)

Le doigt d’honneur qui, à l’heure du “vivre-ensemble” proclamé, se répand dans l’espace public et l’agora médiatico-politique, fait écho à celui, impudent, qu’adresse régulièrement le courant dominant de l’art contemporain aux institutions culturelles, au public et à notre si précieux patrimoine artistique, argumente le journaliste littéraire et critique d’art Jérôme Serri. Continuer de lire Doigts d’honneur : grossiers personnages et art contemporain, même combat ! Jérôme Serri (Billet d’humeur)

Certains n’ont pas besoin de casser pour « abîmer » l’image de la France L’art contemporain a sa part dans la dégradation de l’image du pays par Jérôme Serri / Avant-propos de Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Claude Lévêque a de beaux jours devant lui. Pourquoi ne demanderait-il pas à un joaillier de la place Vendôme de monter ses pneus de tracteur en boucles d’oreilles ? Il y a sûrement pour pareil snobisme une clientèle mondialisée. Attention toutefois aux casseurs ! A la suite de quoi, il pourrait actualiser sa lumineuse enseigne : « mon cul, ma vie, mes couilles », en y ajoutant : « en or ». Continuer de lire Certains n’ont pas besoin de casser pour « abîmer » l’image de la France L’art contemporain a sa part dans la dégradation de l’image du pays par Jérôme Serri / Avant-propos de Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Quand Marianne ose dénoncer le « Le grand foutage de gueule » de l’art dit contemporain » Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Bravo Marianne ! Un des rares journaux français à dire franchement la crétinerie du politiquement et de l’artistiquement correct. Six pages donc sur le sujet à découvrir ce matin dans le numéro du 1er Mars. Un dossier qui décoiffe férocement la bien-pensance gaucho-droito-duchampo cultureuse inféodée à la spéculation esthético-financière. Continuer de lire Quand Marianne ose dénoncer le « Le grand foutage de gueule » de l’art dit contemporain » Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

La « Nuit blanche » de Christophe Girard : « l’audace, c’est ma marque de fabrique ! »…Par Nicole Esterolle

… Avec l’argent municipal bien sûr, et pour les happy few hidalgo-gaucho-duchampo – identitaires parisiens qui vont s’auto-congratuler dans cette folle nuit de la branchouille middle-class (voir article du Monde joint). Continuer de lire La « Nuit blanche » de Christophe Girard : « l’audace, c’est ma marque de fabrique ! »…Par Nicole Esterolle

Fatigue… Par Didier Rykner – La Tribune de l’Art (Billet d’humeur)

Que cette nouvelle (petite) provocation – qui fonctionne, une fois de plus puisque nous nous sentons même obligés d’en parler ici – advienne à l’Opéra de Paris n’est qu’un élément qui la rend encore plus agaçante. Parce qu’il s’agit d’un des établissements publics les plus subventionnés et qu’il y avait sans doute d’autres dépenses à effectuer avec cet argent. Et ensuite parce que parler d’art et de patrimoine à l’Opéra de Paris, c’est comme parler de corde dans la maison d’un pendu tant celui-ci a été maltraité sous la direction actuelle de Stéphane Lissner (voir ces articles). Continuer de lire Fatigue… Par Didier Rykner – La Tribune de l’Art (Billet d’humeur)

Au sujet des gros pneus plaqués-or de l’exquis Claude Lévêque à l’Opéra de Paris par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

On a échappé semble-t-il aux tulipes de Koons, mais on n’échappera pas aux deux gigantesques pneus de tracteur qui vont orner pendant un an l’escalier intérieur de l’Opéra de Paris à l’occasion de ses 350 ans ..L’artiste se défend pour sa part de toute provocation et déclare : « C’est comme un carrousel, une invitation à la danse, à la valse ». Continuer de lire Au sujet des gros pneus plaqués-or de l’exquis Claude Lévêque à l’Opéra de Paris par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

L’esprit français Contre-cultures, 1969-1989 / La maison rouge (FR)

De la Figuration Narrative à la violence graphique de Bazooka, des éditions Champ Libre à la création des radios libres, de Hara-Kiri à Bérurier Noir, cette exposition rend compte d’un « esprit français » critique, irrévérencieux et contestataire, en proposant une multitude de filiations et d’affinités. Continuer de lire L’esprit français Contre-cultures, 1969-1989 / La maison rouge (FR)

Luke HENG – Royal STANZA / Galerie Isabelle Gounod (FR)

Pour sa première exposition monographique à Paris à la galerie Isabelle Gounod, « Royal Stanza », Luke Heng, né à Singapour en 1987, s’engage dans un processus cognitif, négociant et affrontant la peinture comme sujet en soi : ici, la couleur et la ligne en constituent le titre intriguant. Continuer de lire Luke HENG – Royal STANZA / Galerie Isabelle Gounod (FR)

L’Effet Vertigo – Nouvelle exposition des œuvres de la collection / MAC VAL, Musée d’art contemporain du Val-de-Marne (FR)

L’exposition-événement de la rentrée 2015 au MAC VAL a été imaginée à partir des oeuvres de la riche collection de la « jeune » institution, exemple unique en Île-de-France d’un musée exclusivement dédié à la création contemporaine des années 50 à nos jours. Pour son dixième anniversaire, le MAC VAL propose au public de revenir dans le temps afin de s’interroger sur sa mission qui est de relier le passé et le présent, et d’effectuer un arrêt sur image pour mieux envisager le futur à venir, celui à construire. Continuer de lire L’Effet Vertigo – Nouvelle exposition des œuvres de la collection / MAC VAL, Musée d’art contemporain du Val-de-Marne (FR)

Lettre ouverte des artistes à Marine Le Pen / Par Collectif (FR)

Madame, Que vous preniez la plume pour vous adresser aux artistes quelques jours à peine après les actes terroristes qui ont frappé nos valeurs et nos modes de vie ne nous donne aucune illusion sur vos intentions à notre égard. Tout est incompatible entre nous et seuls les intrigants, les traîtres et les crédules pourront croire un instant que la liberté de création a un sens pour le parti qui est le vôtre. Continuer de lire Lettre ouverte des artistes à Marine Le Pen / Par Collectif (FR)