Cramponnez-vous au radiateur : L’Institut d’Art Contemporain de Villeurbanne fête ses 40 ans ! par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Avant l’IAC, il y avait le « Nouveau Musée » , école désaffectée de la rue du Docteur Dollard : une structure née de l’amicale complicité entre Jean-Louis Maubant, un activiste local de l’AC, et Charles Hernu, maire de Villeurbanne, et à qui l’on doit aussi , lorsqu’il était ministre des Armées, la célèbre performance aquatique déjà très avant-gardiste , appelée « Rainbow-Warrior ». Continuer de lire Cramponnez-vous au radiateur : L’Institut d’Art Contemporain de Villeurbanne fête ses 40 ans ! par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Ça interroge quelque part… Par Nicole Esterolle (critique)

Vous connaissez la formule, qui permet de botter lâchement en touche quand on doit donner son avis sur des œuvres très art contemporain hard : « oui, c’est intéressant, ça interroge, ça questionne, ça interpelle quelque part, ça ne laisse pas indifférent, etc. » car, bien sûr, il serait très mal venu de dire « c’est beau » ou « c’est laid », ou d’invoquer quelque critère d’ordre esthétique, dans un domaine qui n’est pas celui du beau ou du laid, mais de la recherche artistique de pointe. Continuer de lire Ça interroge quelque part… Par Nicole Esterolle (critique)