Affaire Griveaux : quand l’activisme politique prétend se cacher derrière l’art par Jérôme Serri (Billet d’humeur)

Couvrez ce sexe que je ne saurais voir. Par de pareils objets le vote serait faussé. Trop tard ! Le mal est fait. La classe politique est cependant unanime pour dénoncer la diffusion sur les réseaux sociaux d’une « vidéo à caractère sexuel » qui a conduit le candidat de la Macronie à se retirer de la course à la mairie de Paris.. Continuer de lire Affaire Griveaux : quand l’activisme politique prétend se cacher derrière l’art par Jérôme Serri (Billet d’humeur)

DES « PRÉSUMÉS INNOCENTS » À GABRIEL MATZNEF Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

L’esthétique pathos, pervers- narcissique et redoutablement toxique de type Matzneff commence, semble-t-il à être moins « performative » en art contemporain, moins subventionnable, moins médiatisable, moins étatisable, moins curatoriable, moins mondialisable, moins bankable, moins muséifiable. Continuer de lire DES « PRÉSUMÉS INNOCENTS » À GABRIEL MATZNEF Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Pourquoi les « gilets jaunes » ont fait ce que les artistes n’ont pas pu faire les premiers par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Ils ont réussi à exclure du regard de l’institutionnalité, la quasi totalité des artistes de la mise en forme sensible, de « l’intelligence de la main », et du savoir – faire proprement pictural, pour survaloriser des créations de nature conceptuelle, d’autant mieux médiatisables, internationalisables et « bankables » sur le grand marché spéculatif, qu’elles sont artistiquement misérables et vidées de toute humanité. Continuer de lire Pourquoi les « gilets jaunes » ont fait ce que les artistes n’ont pas pu faire les premiers par Nicole Esterolle (billet d’humeur)