Les tulipes de Koons ou le terrorisme de la laideur par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Ainsi, nous avoir pu voir, grâce à l’intercession de Mr Aillagon, (dit Jean-Jacques les bons tuyaux, ex-directeur du Centre Pompidou, ex-ministre de la Culture, ex-directeur de la Fondation Pinault, puis Directeur du Château de Versailles…) le gros homard de Jeff Koons suspendu par la queue dans la Galerie de Glaces. Continuer de lire Les tulipes de Koons ou le terrorisme de la laideur par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

La France n’aime pas ses peintres – Chronique n° 60 de Nicole Esterolle

La France aime ses cuisiniers, ses chanteurs, ses acteurs de cinéma, ses écrivains, ses philosophes… Mais ses peintres ou artistes plasticiens, non ! Elle les ignore, elle en a honte, elle les oublie, elle ne conçoit même pas leur existence, et, pire encore, elle n’a même plus conscience de cet espèce de trou noir ou de déni des réalités, après tant d’années d’interdiction de la peinture frappée d’une sorte de tabou tel que le décrivent Marie Sallantin, Aude Kerros et Pierre-Marie Ziegler dans le livre publié en 2013 chez Guillaume de Roux « les Années noires de la peinture, 1983-2013 »… Continuer de lire La France n’aime pas ses peintres – Chronique n° 60 de Nicole Esterolle