Cultures et Corona Par Christine Sourgins (Billet d’humeur)

Or le problème des masques est crucial puisqu’il y a des porteurs sains (qui contaminent d’autant mieux !) : il faudrait que nous portions tous des masques en public, ce serait moins drôle qu’un tableau d’Ensor mais constituerait un barrage utile, les asiatiques l’ont compris depuis longtemps. Continuer de lire Cultures et Corona Par Christine Sourgins (Billet d’humeur)

Bientôt, un hyber-académicien ? Par Christine Sourgins (billet d’humeur)

Hybert est un homme raffiné. Coquet, il décida d’enlever le 1er mai 2004 le T de son nom et devint Hyber, tout fait œuvre. Citons encore son célèbre homme vert de Bessines, version délurée du Manneken–Pis qui fait gicler l’eau par tous les orifices. Hyber (ou Hybert, on s’y perd) est aussi l’inventeur des « Bonbons très bons » (absorbables par tous les orifices) et, pour ceux qui seraient dégoutés, pas de problème, l’artiste est rentré dans le Guiness des records avec le plus gros savon du monde (22 tonnes) : pour ses admirateurs « Hyber a fait du glissage-entre-les -doigts un art » sic… Continuer de lire Bientôt, un hyber-académicien ? Par Christine Sourgins (billet d’humeur)