BELLES ! BELLES ! BELLES ! LES FEMMES DE NIKI DE SAINT PHALLE / Galerie Georges-Philippe et Nathalie Vallois (FR)

Lacan prétendait que LA femme n’existe pas. Il devait connaître Niki de Saint Phalle. Car dans le travail de l’artiste non plus la femme n’est pas une, mais plusieurs. Grandes et musclées, empâtées et poilues, vieilles et fragiles, mégères immondes, mariées sylphides, femmes-pot, femmes- ventres écorchées vives, géantes légères dansantes et tourbillonnantes, matrones blanches, matrones noires, Niki a tourné le dos au beau idéal pour peindre et sculpter tous les types de femmes possibles et impossibles, toutes sortes de morphologies féminines hors-normes, dérangeantes, attestant que le beau est toujours bizarre. Continuer de lire BELLES ! BELLES ! BELLES ! LES FEMMES DE NIKI DE SAINT PHALLE / Galerie Georges-Philippe et Nathalie Vallois (FR)