MÉGA-ENFLURE ET HYSTÉRISATION DU RIEN À LA BIENNALE D’ART CONTEMPORAIN DE LYON Par Georges Duverdon / Collaboration spéciale (Billet d’humeur)

Voici quelques documents sur ce gigantesque délire apocalyptique à 18 millions d’euros sur 29000 m2 qu’est cette 15ème biennale d’art contemporain de Lyon, pour laquelle on a mobilisé la fine fleur de la curatorie du Palais de Tokyo, qui a sillonné le monde (au frais de la princesse) pour dénicher la cinquantaine de perles rares émergentes sur la scène de l’art financier international… Continuer de lire MÉGA-ENFLURE ET HYSTÉRISATION DU RIEN À LA BIENNALE D’ART CONTEMPORAIN DE LYON Par Georges Duverdon / Collaboration spéciale (Billet d’humeur)

Les 16 numéros parus de la Gazette de Nicole / nicolemuseum.fr

Présentant environ 200 étonnants artistes de tous pays, aventuriers de la création plastique, extraits des 5000 tout aussi étonnants, qui figurent dans le nicolemuseum.fr et qui constituent la « face cachée » de la création d’aujourd’hui…occultée par la monstrueuse enflure de l’art dit « contemporain »… Continuer de lire Les 16 numéros parus de la Gazette de Nicole / nicolemuseum.fr

Chronique n° 80 de Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Ils sont installés dans la cour de la Bibliothèque Nationale et financé par le Ministère de la Culture… Lequel Ministère devrait être supprimé, car s’il n’existait pas, personne n’aurait financé ces deux grotesqueries , comme des milliers d’autres du même type de modernité, qui parsèment le dispositif public dédié à l’art dit contemporain. Nous sommes ici dans un au-delà de la laideur, dans une méta-laideur signe de distinction de classe, qui pose moins un problème d’ordre esthétique, que moral, politique et surtout juridique… Continuer de lire Chronique n° 80 de Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Jérémie Lenoir – DUST / Galerie Guillaume (FR)

Depuis plus de dix ans, Jérémie Lenoir observe l’évolution du paysage. Ce qui l’intéresse, c’est justement ce qu’on ne peut lire ou comprendre en observant simplement un paysage. Selon lui, « il n’existe pas de Vérité du paysage. Continuer de lire Jérémie Lenoir – DUST / Galerie Guillaume (FR)

ALINA SZAPOCZNIKOW – Paysage(s) humain(s) Human Landscape(s) / Galerie Loevenbruck (FR)

Alina Szapocznikow est surtout connue pour ses sculptures, mais on ne saurait négliger un aspect de son art plus confidentiel, et pourtant capital, que constitue son œuvre graphique. D’autant qu’à la fin de sa vie, des artistes aussi éminents que Joan Miró, Alexander Calder, Antoni Tàpies et Pierre Alechinsky ont distingué précisément la suite d’œuvres sur papier de 1970 intitulée ‘Paysage humain’ à la IIIe Exposition Internationale de Dessins Originaux de Rijeka (Croatie). Continuer de lire ALINA SZAPOCZNIKOW – Paysage(s) humain(s) Human Landscape(s) / Galerie Loevenbruck (FR)

Jaume Plensa – La Forêt blanche / Galerie Lelong (FR)

Des anamorphoses de têtes de jeunes filles, en fonte de fer, de 7 mètres de hauteur, ont été présentées pour la première fois dans une vaste exposition dans les rues de Bordeaux en 2013, en même temps que d’autres sculptures bien connues : de grandes silhouettes humaines composées de lettres et de symboles en acier inoxydable, dans l’esprit de Nomade installé à Antibes, et des personnages de lumière assis sur des mâts comme ceux qui dominent la Place Masséna à Nice. Continuer de lire Jaume Plensa – La Forêt blanche / Galerie Lelong (FR)

L’esprit du temps – trois expositions, un lieu / Galerie Simon Blais (CA)

La Galerie Simon Blais présente Fulgurance d’une trajectoire, exposition regroupant une dizaine d’œuvres créées par Rita Letendre pendant les années 1970, période phare dans sa production.Les murales qu’elle réalise alors rayonnent, tel un puissant faisceau de lumière, dans l’espace public de nombreuses villes nord-américaines – de Toronto à Long Beach… Continuer de lire L’esprit du temps – trois expositions, un lieu / Galerie Simon Blais (CA)

Merde à Duchamp Par Nicole Esterolle / chronique n° 61

Arrive enfin pour couronner le tout, l’icône-matricielle de la merde : portrait de sphincter. En février 2007, au Musée Serralves de Porto, musée administré par l’état, un artiste inconnu, et on souhaite qu’il le reste le plus longtemps possible, signe une exposition intitulée Ojo del culo, littéralement l’œil de l’anus, plus prosaïquement… Continuer de lire Merde à Duchamp Par Nicole Esterolle / chronique n° 61

Pierre Alechinsky – à l’heure qu’il est / Galerie Lelong (FR)

L’année 2014 aura été une année féconde pour la peinture de Pierre Alechinsky. Nord perdu, spectaculaire tableau outremer hanté de figures animales et cerné de lumineuses remarques marginales en noir et blanc, rayonne sur l’ensemble de l’exposition. Continuer de lire Pierre Alechinsky – à l’heure qu’il est / Galerie Lelong (FR)

La Beauté du geste : une exposition soulignant les 50 ans du MAC‏

« Le don crée un lien social et une obligation, chez le récipiendaire, de donner en retour », écrit John Zeppetelli, directeur et conservateur en chef du MAC, dans sa présentation de La Beauté du geste. Cette exposition, qui célébrera en juin prochain le 50e anniversaire de la première institution au Canada entièrement vouée à l’art contemporain, manifeste le désir du MAC de retourner à la communauté le geste généreux qui a mené à sa fondation. Continuer de lire La Beauté du geste : une exposition soulignant les 50 ans du MAC‏

Marie-Ange BRASSARD – Il suffit d’un peu de doute / L’espace contemporain galerie d’art de Montréal

L’espace contemporain galerie d’art, présentera, du 18 au 30 mars 2014, « Il suffit d’un peu de doute », une exposition solo de l’artiste Marie-Ange BRASSARD. Le vernissage aura lieu, le dimanche 23 mars de 14h @ 16h. Vous y êtes cordialement invités. Le public aura accès à la galerie aux heures suivantes : mardi et mercredi de 12h à 18h, jeudi et vendredi de 12h à 20h, samedi et dimanche de 12h à 17h. Continuer de lire Marie-Ange BRASSARD – Il suffit d’un peu de doute / L’espace contemporain galerie d’art de Montréal

In memoriam : 33 estampes et un dessin du maître catalan Antoni Tàpies au MBAM / Entrée libre

        ANTONI TÀPIES   jusqu’au 9 décembre 2012         In memoriam 33 estampes et un dessin du maître catalan      Héritier d’une brillante avant-garde espagnole où trônent Pablo Picasso et Joan Miró, Antoni Tàpies est reconnu comme la figure de proue du monde artistique de son pays durant la seconde moitié du XXe siècle. Dans l’exposition In memoriam présentée … Continuer de lire In memoriam : 33 estampes et un dessin du maître catalan Antoni Tàpies au MBAM / Entrée libre