IL FAUT SUPPRIMER CE CALAMITEUX MINISTÈRE DE LA CULTURE ! Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Voici une première photo difficile à regarder, car nimbée d’une sorte de terrifiante irréalité…Elle a été prise au Château de Versailles, et l’on y voit les deux ex-ministres de la culture Aillagon et Albanel en compagnie du milliardaire Pinault et de l’artiste Koons avec son homard en arrière – plan. Continuer de lire IL FAUT SUPPRIMER CE CALAMITEUX MINISTÈRE DE LA CULTURE ! Par Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

De la vocation duchampo-bidulaire et emballo-discursive des FRAC par Nicole Esterolle

Rien n’est moins sûr. Peut-être faudrait-il tout reprendre dès le début en s’appuyant sur la conception du rôle de l’Etat en matière culturelle qu’André Malraux avait clairement formulée dès 1952. Pour être difficile à mettre en œuvre sur un plan administratif, cette conception n’en est pas moins la seule pertinente : « L’Etat n’est pas fait pour diriger l’art, disait-il, mais pour le servir. » Et il s’empressait d’ajouter : « Et il le sert dans la mesure où ceux à qui il en confie la charge le comprennent. » Or, ses successeurs ont cru qu’il suffisait de répéter de façon incantatoire le début de la citation pour que leur ministère soit à l’abri de bévues liberticides. C’était manquer de vigilance. Il eût fallu prendre en compte l’ensemble de la citation. Continuer de lire De la vocation duchampo-bidulaire et emballo-discursive des FRAC par Nicole Esterolle

De l’exposition de la collection du milliardaire François Pinault au Musée de Beaux-Arts de Rennes… Par Nicole Esterolle

Aucune inventivité formelle, aucune sublimation, aucune poésie, aucune douceur… Rien que du pathos, du pervers , du violent, de l’absurde, du morbide, de la nécrophilie et de la souffrance… Le tout, brut de décoffrage…Le roi est nu, certes, mais c’est pour mieux nous infliger la vue sa dermatose purulente, pour nous obliger à la vénérer, à nous prosterner devant cette spectaculaire misère esthétique, produit direct de la misère morale sous-jacente et qui demeure… Continuer de lire De l’exposition de la collection du milliardaire François Pinault au Musée de Beaux-Arts de Rennes… Par Nicole Esterolle

Moralisation et aillagonisation de la vie publique Par Nicole Esterolle (Critique)

Je tombe de haut en apprenant que Mr Aillagon, l’ex-ministre de la culture, l’empereur du conflit d’intérêts, le prince de la collusion dispositif public-argent privé, l’un des plus influents parrains de cette mafia bureaucratico-financière qui contrôle les systèmes de reconnaissance et de valorisation de l’art en France, etc., fait partie de l’ « équipe » de Mr Macron, qui dit haut et fort, dans le même temps, qu’il va moraliser la vie publique… Continuer de lire Moralisation et aillagonisation de la vie publique Par Nicole Esterolle (Critique)