La pissoire de Duchamp est-elle ou non l’œuvre de celui-ci ! Avant-propos Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Coup de tonnerre dans PAF (Paysage artistique Français ) en 2014 : la fameuse pissoire ne serait donc pas de Marcel Duchamp, mais de son excellente et très foutraque copine la baronne Elsa von Freytag-Loringhoven, qui aurait fait aussi l’œuvre intitulée « Dieu »(première image jointe) avant de se suicider quelques années après. Importante nouvelle en effet, car avec cette petite d’imposture… Continuer de lire La pissoire de Duchamp est-elle ou non l’œuvre de celui-ci ! Avant-propos Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Bonjour la critique d’art ! Par Nicole Esterolle / Marianne Magazine

Je découvre, dans Le Monde du 18 octobre 2018, cette lettre ouverte : « Pour une maison de la liberté de la presse », et pour « la création d’une maison des médias libres », signée par un collectif d’intellectuels et d’artistes, qui nous offre une belle brochette d’agents de la bien-pensance bien-parlante, propre sur elle, politiquement correcte, qui verrouille justement cette presse qu’ils veulent libérer… Continuer de lire Bonjour la critique d’art ! Par Nicole Esterolle / Marianne Magazine

Ma nouvelle gazette mambo number five est en ligne…Par Nicole Esterolle

Y a du costaud !!! ça décoiffe et ça éructe autant qu’un carnaval enivré. C’est de la ruade dans les gencives en taille XXL. Le médicament qu’il nous faut en ces temps de dictature. » en dit mon ami lyonnais Michel Théry… Continuer de lire Ma nouvelle gazette mambo number five est en ligne…Par Nicole Esterolle

Honte à la critique d’art française ! Par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Parmi les trois pathétiques que vous voyez là, celui du milieu est, me semble-t-il le président de l’AICA-France (Association Internationale des Critiques d’Art) et compagnon de l’exquise Orlan. Ils ne manifestent pas contre le plug anal de Paul Mc Carthy, mais pour lui, et contre l’odieux sabotage dont il fut l’objet. C’était en octobre 2014…C’est dire l’état de délabrement de la critique française..qui n’a fait qu’empirer depuis. Continuer de lire Honte à la critique d’art française ! Par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Luke HENG – Royal STANZA / Galerie Isabelle Gounod (FR)

Pour sa première exposition monographique à Paris à la galerie Isabelle Gounod, « Royal Stanza », Luke Heng, né à Singapour en 1987, s’engage dans un processus cognitif, négociant et affrontant la peinture comme sujet en soi : ici, la couleur et la ligne en constituent le titre intriguant. Continuer de lire Luke HENG – Royal STANZA / Galerie Isabelle Gounod (FR)

Art moderne et art contemporain – Formation Artension Academy- 20 juin 2016 (FR)

Objectif : En une journée, récapituler les grands mouvements de l’art moderne et contemporain. Savoir identifier les caractéristiques formelles des principaux courants et acquérir les repères nécessaires à la reconnaissance des ruptures fondamentales ayant marqué la création du XXème siècle. Continuer de lire Art moderne et art contemporain – Formation Artension Academy- 20 juin 2016 (FR)

95% de l’art d’aujourd’hui n’est pas contemporain / La chronique n° 67 de Nicole Esterolle

Que la galerie Triple V passe du simple au triple ou même au quadruple, tout le monde s’en fout, sauf, semble-t-il, les lecteurs des « indécrotuptibles », magazine parisien de la bien pensance artistiquement branchée politiquement correcte pour quadras middle – class rebelles mondains mal rasés tendance médiapart Mélanchenot fromage coeur de lion Pierre Bergé Palais de Tokyo… Continuer de lire 95% de l’art d’aujourd’hui n’est pas contemporain / La chronique n° 67 de Nicole Esterolle

Chronique n°66 : Oui, nous pouvons préserver la flore artistique naturelle / Nicole Esterolle

Le lecteur trouvera donc dans ce volume des clés pour comprendre ce qui s’est passé, ce qui fut dit, comment on a produit et promu pareilles démarches artistiques. C’est expliqué et raconté face aux oeuvres, mais aussi en campant les attitudes et les modes qui les ont entourées… Continuer de lire Chronique n°66 : Oui, nous pouvons préserver la flore artistique naturelle / Nicole Esterolle

De la peinture à la bite Par Nicole Esterolle

On avait déjà la peinture à la queue d’âne, au Lavier (un pote à Jack Lang), à la fourmi baladeuse, à la mouche, à l’escargot, au corps entier d’Yves Klein (ça date un peu et il paraît que Klein avait plagié un artiste des balkans), on a eu la peinture aux seins et à la fesse, la peinture au vomi, la peinture au vagin (pardonnez-moi : j’ai oublié les noms des artistes)… Continuer de lire De la peinture à la bite Par Nicole Esterolle

Art contemporain : là où l’incompétence est qualifiante par Nicole Esterolle

Je me suis souvent demandé ce qu’il y avait vraiment de commun entre tous les acteurs du grand système bureaucratico-financier qu’est l’art dit contemporain, ce qui faisait lien, solidarité et reconnaissance entre eux… Le cynisme ? l’arrogance ? la cupidité ? l’attrait du pouvoir et de l’argent ? une certaine stupidité de fond ?…sans doute un peu de chaque mélangé à des proportions variables selon chaque individu et sa place da la hiérarchie… Continuer de lire Art contemporain : là où l’incompétence est qualifiante par Nicole Esterolle

La critique d’art ne va pas bien (écrabouillée par le fric) Par Nicolle Esterolle

Je vous joins cet article intitulé « La critique d’art en perte de vitesse » paru dans la lettre n° 216 de l’AMA (Art Media Agency) du 20 09 15. C’est un article assez poussif, qui nous informe de la disparition du critique d’art dans les processus de légitimation et de valorisation de l’art à haut niveau international …Une critique désormais remplacée par la triplette commissaires-collectionneurs-marchands beaucoup plus compétente en la matière… Continuer de lire La critique d’art ne va pas bien (écrabouillée par le fric) Par Nicolle Esterolle