Chloé Poizat – DES RAMEAUX FRÊLES ET FRAIS COMME DES DOIGTS DE FEMME / (FR)

Elle entretient depuis toujours un lien particulier avec la fiction, que ce soit avec la littérature ou avec le cinéma de genre. Ses sources artistiques puisent principalement dans tout ce qui concerne les pratiques créatrices spontanées, comme l’art brut, le dessin automatique et spirite, les arts populaires, les arts premiers, les chants et danses rituelles. Continuer de lire Chloé Poizat – DES RAMEAUX FRÊLES ET FRAIS COMME DES DOIGTS DE FEMME / (FR)

Lucie Le Bouder – POINT BARRE / 22,48 m² (FR)

Lucie le Bouder franchit ici une nouvelle étape dans son travail sur les volumes pour tendre vers une sorte « d’anarchitecture », en réaction à l’architecture moderne pour qui la forme devait se déduire de la fonction du lieu. Continuer de lire Lucie Le Bouder – POINT BARRE / 22,48 m² (FR)

Géraud Soulhiol – ARENA / 22,48 m² (FR)

À la veille de l’ouverture de l’UEFA Euro 2016, célèbre championnat européen de football, Géraud Soulhiol nous ouvre les portes de son cabinet de contre-architectures dédié au monument fétiche de notre époque : le stade. L’artiste s’intéresse moins au sport qu’il abrite, qu’à son architecture comme opérateur à part entière du spectacle et du jeu. Continuer de lire Géraud Soulhiol – ARENA / 22,48 m² (FR)

Sang-Sobi Homme, Jonathan Monaghan, Géraud Soulhiol – SUSPENDED / GALERIE 22,48 m² (FR)

L’exposition SUSPENDED pourrait s’apparenter à la cartographie d’un archipel dont les îles se seraient rapprochées par affinités. En rassemblant des œuvres explorant chacune des média très distincts – à savoir le dessin, la sculpture et la vidéo – elle ne fait que raffermir les liens qui les unissent… Continuer de lire Sang-Sobi Homme, Jonathan Monaghan, Géraud Soulhiol – SUSPENDED / GALERIE 22,48 m² (FR)

Jean-Baptiste Caron – JARDIN D’HIVER / GALERIE 22,48 m² (FR)

JARDIN D’HIVER, la nouvelle exposition de Jean-Baptiste Caron à la galerie 22,48 m², résonne comme un moment de latence et de distorsion du temps, où soudainement l’invisible se perçoit, l’insaisissable se capture et l’improbable se réalise de façon surprenante. Un souffle furtif l’inspire et insuffle d’étonnantes transformations tant au niveau des oeuvres qu’à celui de l’espace qui les accueille. Continuer de lire Jean-Baptiste Caron – JARDIN D’HIVER / GALERIE 22,48 m² (FR)

Daniele D’Acquisto – FORMING / GALERIE 22,48 m² (FR)

Daniele D’Acquisto opère souvent à la frontière entre projet et vision, dans un processus de méditation qui interroge les espaces et leurs limites, renouvelle les objets et les structure, redonne d’autres possibilités de lecture aux environnements sur lesquels il décide d’agir. Continuer de lire Daniele D’Acquisto – FORMING / GALERIE 22,48 m² (FR)

Thomas Tronel-Gauthier – CE QUE J’AI VU N’EXISTE PLUS / GALERIE 22,48 m² (FR)

 » L’Archipel est errant, de terre en mer, il est ouvert de houle et de petit matin « . Glissant Edouard, Traité du Tout-Monde, 1997 Continuer de lire Thomas Tronel-Gauthier – CE QUE J’AI VU N’EXISTE PLUS / GALERIE 22,48 m² (FR)

Géraud Soulhiol – Étreintes brisées / Revue Entre (FR)

Ses oeuvres, dessins ou sculptures représentent des portions de territoires, isolés, anachroniques, ou bien encore des pensées, des introspections liées à des situations quotidiennes. Ainsi, Arena est une série de dessins exécutés au crayon en vue axonométrique, qui à pour sujet les stades – édifices monumentaux ici travestis en cathédrales, en industries ou encore colonisés par des fortifications… Continuer de lire Géraud Soulhiol – Étreintes brisées / Revue Entre (FR)