Stephen Shames – Vintages / Galerie Esther Woerdehoff (FR)

Projetés dans l’âge adulte, sans protection, les très jeunes gens que Shames photographie en témoignent, sans pathos ni mise en scène. L’engagement social et politique du photographe, qui commence sa carrière dans les années 60 comme chroniqueur du Black Panther Party, s’affirme dans ces reportages, souvent réalisés sur plusieurs années. Le photographe vit à leur côté et enregistre la densité dramatique de leur quotidien, dans des photographies noir et blanc pleines d’émotion et de force brute. Continuer de lire Stephen Shames – Vintages / Galerie Esther Woerdehoff (FR)

Albarrán Cabrera – Someone lived this / Galerie Esther Woerdehoff (FR)

Avec Someone lived this, et pour leur première exposition à Paris, le duo espagnol Albarrán Cabrera interroge la réalité de notre mémoire. Il propose de penser les œuvres d’art comme les supports d’un voyage imaginaire, vers le rêve, qui permet la création de souvenirs fictifs. Continuer de lire Albarrán Cabrera – Someone lived this / Galerie Esther Woerdehoff (FR)

Algérie – 91/19 Michael von Graffenried et Youcef Krache / Galerie Esther Woerdehoff (FR)

“De 1991 à 2000 Michael von Graffenried a fait ces ”photographies d’une guerre sans images“ (titre de son ouvrage paru aux Editions Hazan en 1998), dans un pays sans caméras. Il a été le seul photographe occidental à témoigner pendant toute la décennie noire de l’Algérie. Youcef Krache qui n‘avait que quatre ans à cette époque, travaille aujourd’hui dans une période d’optimisme où les Algériens, chaque vendredi de manifestation, prennent des millions de photos avec leurs smartphones. Continuer de lire Algérie – 91/19 Michael von Graffenried et Youcef Krache / Galerie Esther Woerdehoff (FR)

Christian Vogt – The longer I look / Galerie Esther Woerdehoff (FR)

“Christian Vogt s’exprime avec virtuosité dans une narration qui associe texte et images. Pour Vogt, la photographie n’est jamais une simple reproduction mais toujours une spéculation sur le sens de l’histoire dissimulée sous la surface, une réflexion sur la subjectivité de l’œil photographique, avec la conscience que l’image réelle émerge uniquement par la perception du spectateur …” Martin Gasser, Today I’ve been you, 2009. Continuer de lire Christian Vogt – The longer I look / Galerie Esther Woerdehoff (FR)

PUTPUT, Coffee for Oppenheim / Galerie Esther Woerdehoff‏ (FR)

Coffee for Oppenheim est la seule blague suisso-danoise du monde. Et pour qu’il y ait blague, il faut une relation, du voisinage, une hache de guerre à enterrer, deux versions d’une langue originelle dont l’usage, quand c’est l’autre, est si pittoresque. Un nous, un eux, et une clôture à piéger, déplacer, dégrader, pour tester l’élasticité de ce qui nous relie et nous sépare à la fois. Une blague, c’est un tir à la corde. Pour faire une blague, il faut une intimité… Continuer de lire PUTPUT, Coffee for Oppenheim / Galerie Esther Woerdehoff‏ (FR)

THOMAS JORION – VESTIGES D’EMPIRE / LA BELLE JULIETTE (FR)

Si on est facilement charmé par les couleurs pastels des murs décrépits, l’élégance passée de l’architecture et l’atmosphère surannée qui résonne de lectures et d’aventures exotiques, les photographies de Thomas Jorion nous rappellent surtout un chapitre oublié de l’histoire de France. Continuer de lire THOMAS JORION – VESTIGES D’EMPIRE / LA BELLE JULIETTE (FR)

Léon Herschtritt – Photographe à vie ! / Galerie Esther Woerdehoff (FR)

Pour fêter les 80 ans du photographe, la galerie lui consacre une rétrospective. Passionné dès son jeune âge par la photographie, Léon Herschtritt se forme au métier à l’Ecole nationale de la Photographie. Parti en Algérie en tant que détaché de l’éducation nationale, pour enseigner la photographie, Léon Herschtritt s’ennuie, rencontre Nicole, qui deviendra sa femme, et photographie les enfants des rues d’Alger. Continuer de lire Léon Herschtritt – Photographe à vie ! / Galerie Esther Woerdehoff (FR)

Laurence Demaison & Marc Sommer‏ / Galerie Esther Woerdehoff (FR)

Paul Valéry disait : le faux ajouté au vrai le rend plus faux que le faux. Gloire donc à Marc Sommer qui nous offre ses petites perles d’images tellement naturelles dans leur impossibilité que l’on y ressent toujours la présence du réel.” Patrick Bailly-Maître-Grand… Continuer de lire Laurence Demaison & Marc Sommer‏ / Galerie Esther Woerdehoff (FR)

René Groebli – Early Works / Galerie Esther Woerdehoff (FR)

La Galerie Esther Woerdehoff est heureuse de présenter deux séries emblématiques des premiers travaux du photographe suisse René Groebli, né en 1927 : Magie der Schiene et Das Auge der Liebe. Continuer de lire René Groebli – Early Works / Galerie Esther Woerdehoff (FR)

Prix PHPA 2015 – « Photo d’Hôtel, Photo d’Auteur » / Galerie Esther Woerdehoff (FR)

Depuis 2005, le label « Hôtels Paris Rive Gauche » a initié le projet artistique « Photo d’Hôtel, Photo d’Auteur » visant à soutenir la photographie contemporaine. Le concept du projet est simple : proposer chaque mois à un photographe de passer une nuit dans un des Hôtels Paris Rive Gauche pour réaliser une photographie unique et un texte inspirés par ce séjour. Continuer de lire Prix PHPA 2015 – « Photo d’Hôtel, Photo d’Auteur » / Galerie Esther Woerdehoff (FR)

Eric Bourret – Timescape / Galerie Esther Woerdehoff (FR)

Depuis le début des années 1990, au travers de paysages de tout horizon et à toute altitude, Éric Bourret, parcourt le monde à pied, en effectuant des prises de vues photographiques qu’il appelle “expérience de la marche, expérience du visible.” Continuer de lire Eric Bourret – Timescape / Galerie Esther Woerdehoff (FR)